logo
 

This site no longer hosts any data. The file you are looking for is probably available on the official Legilux website by clicking on this link.

Ce site n'héberge plus aucune donnée. Le fichier que vous cherchez est probablement accessible sur le site officiel Legilux en cliquant sur ce lien.

Diese Seite nicht mehr Gastgeber keine Daten. Die Datei, die Sie suchen ist wahrscheinlich auf der offiziellen Legilux Website, indem Sie auf diesen link verfügbar.

16705

MEMORIAL

Journal Officiel

du Grand-Duché de

Luxembourg

MEMORIAL

Amtsblatt

des Großherzogtums

Luxemburg

RECUEIL DES SOCIETES ET ASSOCIATIONS

Le présent recueil contient les publications prévues par la loi modifiée du 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales

et par loi modifiée du 21 avril 1928 sur les associations et les fondations sans but lucratif.

C — N° 349

14 mai 1998

S O M M A I R E

Bali S.A., Luxembourg …………………………………………… page

16736

Banco  Mercantil  de São Paulo International S.A.,

Luxembourg…………………………………………………………

16737

,

16738

Benaro Holding S.A. ……………………………………………………………

16725

Bi-Fit Trading S.A.  ………………………………………………………………

16726

Epargne Obligataire Globale, Sicav, Luxembourg 

16706

Fundselect, Fonds Commun de Placement  ……………

16726

Inter-Transac S.A., Luxembourg……………………………………

16725

Kaupthing Management Company S.A., Luxbg  ……

16738

Kenmare Investments S.A., Luxembourg …………………

16739

Keystone Investments S.A., Luxembourg …………………

16739

Lloyds International Liquidity, Luxembourg ……………

16740

Lloyds International Portfolio, Sicav, Luxembourg

16740

Logis Nautiques S.A., Luxembourg………………………………

16740

Lonrho Continental Invest S.A., Luxembourg ………

16740

LUCOSY, S.à r.l. et Cie, Luxembourg Control Sy-

stem S.C.A., Luxembourg ………………………………

16740

,

16741

Luxembourg Shipping Services S.A., Luxembourg

16742

Lux-Weekend S.A., Luxembourg …………………………………

16742

(La)  Maison  de  la Perle et du Bijou S.A., Luxem-

bourg ………………………………………………………………………………………

16739

Maubourg Investissements S.A., Luxbg ……

16742

,

16743

Merchbanc, Sicav, Luxembourg  ……………………………………

16741

Mirambeau S.A., Luxembourg ………………………

16743

,

16744

Munster S.A., Luxembourg………………………………

16744

,

16746

Music   International Finance S.A.H.,  Strassen

………………………………………………………………………………………

16746

,

16747

Must Info S.A., Luxembourg ……………………………………………

16746

Nareco S.A., Luxembourg ………………………………………………

16752

NFC International Holdings Luxembourg, Limited

Liability Company, Luxembourg-Strassen

16747

,

………………………………………………………………………………………

16748

,

16749

Oppenheim Investment Management International

S.A. ……………………………………………………………………………………………

16726

Oudenarde S.A., Luxembourg ………………………

16749

,

16750

Pacific West, GmbH, Luxemburg  ………………

16750

,

16751

Pevê  International  (Luxembourg)  S.A.,  Luxem-

bourg ………………………………………………………………………

16737

,

16738

Posancre S.A., Luxembourg ……………………………………………

16751

Provence Investissements S.A., Luxembourg …………

16705

Publicash, Sicav, Luxembourg…………………………………………

16751

Rocade de Bonnevoie S.A., Luxembourg …………………

16726

Scholux S.A., Luxembourg ………………………………………………

16752

Top Masters, S.à r.l.  ……………………………………………………………

16725

Triro S.A.H., Luxembourg ………………………………

16735

,

16736

PROVENCE INVESTISSEMENTS S.A., Société Anonyme.

Siège social: Luxembourg, 3, rue des Bains.

R. C. Luxembourg B 44.150.

EXTRAIT

Par décision de l’Assemblée Générale Annuelle du mardi 21 octobre 1997, il résulte que les actionnaires, à l’unanimité

des voix, ont pris les résolutions suivantes:

1. Approbation des bilans, compte de pertes et profits et annexe, ainsi que du rapport de gestion du Conseil d’Admi-

nistration et du rapport du Commissaire aux Comptes pour l’exercice se terminant au 31 décembre 1996.

2. Décharge est accordée aux Administrateurs et au Commissaire aux Comptes pour l’année fiscale 1996.
3. L’appointement du Commissaire aux Comptes jusqu’à la prochaine Assemblée Générale annuelle.
4. Confirme que la seule signature de l’Administrateur-Délégué, Jan A.J. Bout, est suffisante pour représenter

valablement la société.

Luxembourg, le 20 octobre 1997.

NATIONWIDE MANAGEMENT S.A.

Société Anonyme

Signature

Enregistré à Luxembourg, le 18 février 1998, vol. 503, fol. 22, case 2. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09142/729/20)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

EPARGNE OBLIGATAIRE GLOBALE, Société d’Investissement à Capital Variable.

Registered office: L-2520 Luxembourg, 39, allée Scheffer.

STATUTES

In the year one thousand nine hundred and ninety-eight, on the first of April.
Before Us, Maître Frank Baden, notary, residing in Luxembourg.

There appeared:

1) CAISSE D’EPARGNE CAISSE CENTRALE, with registered office at Paris,
duly represented by M

e

Claude Kremer, maître en droit, residing in Luxembourg,

by virtue of a proxy given by Mr Jacques Ollivier in Paris on March 23, 1998.
2) CAISSE D’EPARGNE AQUITAINE-NORD, with registered office at Bordeaux, duly represented by M

e

Claude

Kremer, previously named,

by virtue of a proxy given by Mr Didier Drullion in Paris on March 23, 1998.
3) CAISSE D’EPARGNE PROVENCE-ALPES-CORSE, with registered office at Marseille,
duly represented by Miss Isabelle Lebbe, licenciée en droit, residing in Luxembourg,
by virtue of a proxy given by Mr Henri Malick in Marseille on March 25, 1998.
4) CAISSE D’EPARGNE DES ALPES, with registered office at Grenoble, duly represented by Miss Isabelle Lebbe,

previously named,

by virtue of a proxy given by Mr Christian Camus in Grenoble on March 27, 1998.
The proxies given, signed ne varietur by all the appearing persons and the undersigned notary, shall remain annexed

to this document to be filed with the registration authorities.

Such appearing parties, in the capacity in which they act, have requested the notary to state as follows the Articles of

Incorporation of a company which they form between themselves:

Title I. - Name - Registered office - Duration - Purpose

Art. 1. Name.
There is hereby established among the subscribers and all those who may become owners of shares hereafter issued,

a public limited company («société anonyme») qualifying as an investment company with variable share capital («société
d’investissement à capital variable») under the name of EPARGNE OBLIGATAIRE GLOBALE (hereinafter the
«Company»).

Art. 2. Registered Office.
The registered office of the Company is established in Luxembourg City, Grand Duchy of Luxembourg. Branches,

subsidiaries or other offices may be established either in the Grand Duchy of Luxembourg or abroad (but in no event in
the United States of America, its territories or possessions) by a decision of the board of directors.

In the event that the board of directors determines that extraordinary political or military events have occurred or

are imminent which would interfere with the normal activities of the Company at its registered office or with the ease
of communication between such office and persons abroad, the registered office may be temporarily transferred abroad
until the complete cessation of these abnormal circumstances; such provisional measures shall have no effect on the
nationality of the Company which, notwithstanding such temporary transfer, shall remain a Luxembourg corporation.

Art. 3. Duration.
The Company is established for an unlimited period of time.
Art. 4. Purpose.
The exclusive purpose of the Company is to invest the funds available to it in futures and forward contracts and in

options related thereon and in other investment funds, as well as in other assets and securities permitted by law,
including but not limited to cash and cash equivalents, with the purpose of spreading investment risks and affording its
shareholders the results of the management of its assets.

The Company may take any measures and carry out any transaction which it may deem useful for the fulfilment and

development of its purpose to the largest extent permitted under the Law of 19 July 1991 on undertakings for collective
investment the securities of which are not intended to be placed with the public (the «Law of 19 July 1991»).

Title II. - Share capital - Shares - Net asset value

Art. 5. Share Capital.
The capital of the Company shall be represented by fully paid-up shares of no par value and shall at any time be equal

to the total net assets of the Company pursuant to Article 10 hereof. The minimum capital shall be as provided by law,
i.e. the equivalent in French francs of fifty million Luxembourg francs (LUF 50,000,000.-). The initial capital is twenty-four
million French francs (FRF 24,000,000.-) divided into two hundred and forty (240.-) fully paid-up shares of no par value.
The minimum capital of the Company must be achieved within six months after the date on which the Company has
been authorized as a collective investment undertaking under Luxembourg law.

For the purpose of determining the capital of the Company, the net assets attributable to the Company shall, if not

expressed in French francs, be converted into French francs.

Art. 6. Form of Shares.
(1) The board of directors shall determine whether the Company shall issue shares in bearer and/or in registered

form. If bearer share certificates are to be issued, they will be issued in such denominations as the board of directors
shall prescribe and shall provide on their face that they may not be transferred to any non-institutional investor (as

16706

defined in Article 9 hereinafter) or U.S. person, resident, citizen of the United States of America or entity organized by
or for a U.S. person (as defined in Article 9 hereinafter).

All issued registered shares of the Company shall be registered in the register of shareholders which shall be kept by

the Company or by one or more persons designated thereto by the Company, and such register shall contain the name
of each owner of registered shares, his residence or elected domicile as indicated to the Company, the number of
registered shares held by him and the amount paid up on each fractional share.

The inscription of the shareholder’s name in the register of shareholders evidences his right of ownership on such

registered shares. The Company shall decide whether a certificate for such inscription shall be delivered to the
shareholder or whether the shareholder shall receive a written confirmation of his shareholding.

If bearer shares are issued, registered shares may be converted into bearer shares and bearer shares may be

converted into registered shares at the request of the holder of such shares. A conversion of registered shares into
bearer shares will be effected by cancellation of the registered share certificate, if any, representation that the transferee
is an institutional investor and not a U.S. person and issuance of one or more bearer share certificates in lieu thereof,
and an entry shall be made in the register of shareholders to evidence such cancellation. A conversion of bearer shares
into registered shares will be effected by cancellation of the bearer share certificate, and, if applicable, by issuance of a
registered share certificate in lieu thereof, and an entry shall be made in the register of shareholders to evidence such
issuance. At the option of the board of directors, the costs of any such conversion may be charged to the shareholder
requesting it.

Before shares are issued in bearer form and before registered shares shall be converted into bearer shares, the

Company may require assurances satisfactory to the board of directors that such issuance or conversion shall not result
in such shares being held by a non-institutional investor or a U.S. person.

The share certificates shall be signed by two directors. Such signatures shall be either manual, or printed, or in

facsimile. However, one of such signatures may be made by a person duly authorized thereto by the board of directors;
in the latter case, it shall be manual. The Company may issue temporary share certificates in such form as the board of
directors may determine.

(2) If bearer shares are issued, transfer of bearer shares shall be effected by delivery of the relevant share certificates.

Transfer of registered shares shall be effected (i) if share certificates have been issued, upon delivering the certificate or
certificates representing such shares to the Company along with other instruments of transfer satisfactory to the
Company and (ii) if no share certificates have been issued, by a written declaration of transfer to be inscribed in the
register of shareholders, dated and signed by the transferor and transferee, or by persons holding suitable powers of
attorney to act therefore. Any transfer of registered shares shall be entered into the register of shareholders; such
inscription shall be signed by one or more directors or officers of the Company or by one or more other persons duly
authorized thereto by the board of directors.

(3) Shareholders entitled to receive registered shares shall provide the Company with an address to which all notices

and announcements may be sent. Such address will also be entered into the register of shareholders.

In the event that a shareholder does not provide an address, the Company may permit a notice to this effect to be

entered into the register of shareholders and the shareholder’s address will be deemed to be at the registered office of
the Company, or at such other address as may be so entered into by the Company from time to time, until another
address shall be provided to the Company by such shareholder. A shareholder may, at any time, change his address as
entered into the register of shareholders by means of a written notification to the Company at its registered office, or
at such other address as may be set by the Company from time to time.

(4) If any shareholder can prove to the satisfaction of the Company that his share certificate has been mislaid,

mutilated or destroyed, then, at his request, a duplicate share certificate may be issued under such conditions and
guarantees, including but not restricted to a bond issued by an insurance company, as the Company may determine. At
the issuance of the new share certificate, on which it shall be recorded that it is a duplicate, the original share certificate
in replacement of which the new one has been issued shall become void.

Mutilated share certificates may be cancelled by the Company and replaced by new certificates.
The Company may, at its election, charge to the shareholder the costs of a duplicate or of a new share certificate and

all reasonable expenses incurred by the Company in connection with the issue and registration thereof or in connection
with the annulment of the original share certificate.

(5) The Company recognizes only one single owner per share. If one or more shares are jointly owned or if the

ownership of such share(s) is disputed, all persons claiming a right to such share(s) have to appoint one single attorney
to represent such share(s) towards the Company. The failure to appoint such attorney implies a suspension of all rights
attached to such share(s).

(6) The Company may decide to issue fractional shares. Such fractional shares shall not be entitled to vote but shall

be entitled to participate in the net assets of the Company on a pro rata basis. In the case of bearer shares, only certifi-
cates evidencing full shares will be issued.

Art. 7. Issue of Shares.
The board of directors is authorized without limitation to issue an unlimited number of fully paid-up shares at any

time without reserving the existing shareholders a preferential right to subscribe for the shares to be issued.

The board of directors may impose restrictions on the frequency at which shares shall be issued; the board of

directors may, in particular, decide that shares shall only be issued during one or more offering periods or at such other
periodicity as provided for in the sales documents for the shares.

Whenever the Company offers shares for subscription, the price per share at which such shares are offered shall be

the net asset value per share as determined in compliance with Article 10 hereof as of such Valuation Day (defined in
Article 11 hereof) as is determined in accordance with such policy as the board of directors may from time to time 

16707

determine. Such price may be increased by a percentage estimate of costs and expenses to be incurred by the Company
when investing the proceeds of the issue and by applicable sales commissions, as approved from time to time by the
board of directors. The price so determined shall be payable not later than two business days before the relevant
Valuation Day.

The board of directors may delegate to any director, manager, officer or other duly authorized agent the power to

accept subscriptions, to receive payment of the price of the new shares to be issued and to deliver them.

The Company may agree to issue shares as consideration for a contribution in kind of securities, in compliance with

the conditions set forth by Luxembourg law, in particular the obligation to deliver a valuation report from the auditor
of the Company («réviseur d’entreprises agréé»), and provided that such securities comply with the investment objec-
tives and policies of the Company as described in the sales documents for the shares of the Company.

Art. 8. Redemption of Shares.
Any shareholder may request the redemption of all or part of his shares by the Company, under the terms and proce-

dures set forth by the board of directors in the sales documents for the shares and within the limits provided by law and
these Articles.

The board of directors may impose such restrictions as it deems appropriate on the redemption of shares; the board

of directors may, in particular, decide that shares are not redeemable during such period or in such circumstances as
may be determined from time to time and provided for in the sales documents for the shares.

The redemption price per share shall be paid within a period as determined by the board of directors which shall not

exceed 5 business days from the relevant Valuation Day, as is determined in accordance with such policy as the board
of directors may from time to time determine, provided that the transfer documents have been received by the
Company, subject to the provision of Article 11 hereof.

The redemption price shall be equal to the net asset value per share, as determined in accordance with the provisions

of Article 10 hereof, less such charges and commissions (if any) at the rate provided by the sales documents for the
shares. The relevant redemption price may be rounded up or down to the nearest unit of the relevant currency as the
board of directors shall determine.

If as a result of any request for redemption the number or the aggregate net asset value of the shares held by any

shareholder would fall below such number or such value as determined by the board of directors, or if such request
consists of shares having a value of less than an amount to be determined by the board of directors, then the Company
may decide that this request be treated as a request for redemption for the full balance of such shareholder’s holding of
shares.

Further, if on any given date redemption requests pursuant to this Article exceed a certain level determined by the

board of directors in relation to the number of shares in issue, the board of directors may decide that part or all of such
requests for redemption will be deferred for a period and in a manner that the board considers to be in the best
interests of the Company. On the next Valuation Day following that period, these redemption requests will be met in
priority to later requests.

The Company shall have the right, if the board of directors so determines, to satisfy payment of the redemption price

to any shareholder in specie (provided that shareholder’s agreement has been obtained) by allocating to the holder
investments from the portfolio equal in value (calculated in the manner described in Article 10), as of the Valuation Day
on which the redemption price is calculated, to the value of the shares to be redeemed. The nature and type of assets
to be transferred in such case shall be determined on a fair and reasonable basis and without prejudicing the interests of
the other holders of shares and the valuation used shall be confirmed by a special report of the auditor of the Company.
The costs of any such transfers shall be borne by the transferee.

All redeemed shares shall be cancelled.
Art. 9. Restrictions on Ownership of Shares.
The Company may restrict or prevent the ownership of shares in the Company by any person, firm or corporate

body, if in the opinion of the Company such holding may be detrimental to the Company, if it may result in a breach of
any law or regulation, whether Luxembourg or foreign, or if as a result thereof the Company may become subject to
laws other than those of the Grand Duchy of Luxembourg (including but without limitation tax laws).

Specifically but without limitation, the Company may restrict the ownership of shares in the Company by any U.S.

person, as defined in this Article and by non-institutional investors, as defined in this Article, and for such purposes the
Company may:

A. - decline to issue any shares and decline to register any transfer of a share, where it appears to it that such registry

or transfer would or might result in legal or beneficial ownership of such shares by a U.S. person or by a non-institu-
tional investor; and

B. - at any time require any person whose name is entered in, or any person seeking to register the transfer of shares

on the register of shareholders, to furnish it with any information, supported by affidavit, which it may consider
necessary for the purpose of determining whether or not beneficial ownership of such shareholder’s shares rests in a
U.S. person or in a non-institutional investor, or whether such registry will result in beneficial ownership of such shares
by a U.S. person or by a non-institutional investor; and

C. - decline to accept the vote of any U.S. person or any non-institutional investor at any meeting of shareholders of

the Company; and

D. - where it appears to the Company that any U.S. person or any noninstitutional investor either alone or in conjun-

ction with any other person is a beneficial owner of shares, direct such shareholder to sell his shares and to provide to
the Company evidence of the sale within thirty (30) days of the notice. If such shareholder fails to comply with the
direction, the Company may compulsorily redeem or cause to be redeemed from any such shareholder all shares held
by such shareholder in the following manner:

16708

(1) The Company shall serve a second notice (the «purchase notice») upon the shareholder holding such shares or

appearing in the register of shareholders as the owner of the shares to be purchased, specifying the shares to be
purchased as aforesaid, the manner in which the purchase price will be calculated and the name of the purchaser.

Any such notice may be served upon such shareholder by posting the same in a prepaid registered envelope

addressed to such shareholder at its registered office appearing in the books of the Company.

Immediately after the close of business on the date specified in the purchase notice, such shareholder shall cease to

be the owner of the shares specified in such notice and his name shall be removed from the register of shareholders.

(2) The price at which each such share is to be purchased (the «purchase price») shall be an amount based on the net

asset value per share as at the Valuation Day specified by the board of directors for the redemption of shares in the
Company next preceding the date of the purchase notice, all as determined in accordance with Article 8 hereof, less any
charges provided therein.

(3) Payment of the purchase price will be made available to the former owner of such shares normally in the currency

fixed by the board of directors for the payment of the redemption price of the shares and will be deposited for payment
to such owner by the Company with a bank in Luxembourg or elsewhere (as specified in the purchase notice) upon final
determination of the purchase price. Upon service of the purchase notice as aforesaid such former owner shall have no
further interest in such shares or any of them, nor any claim against the Company or its assets in respect thereof, except
the right to receive the purchase price (without interest) from such bank. Any funds receivable by a shareholder under
this paragraph, but not collected within a period of five years from the date specified in the purchase notice, may not
thereafter be claimed and shall revert to the Company. The board of directors shall have power from time to time to
take all steps necessary to perfect such reversion and to authorize such action on behalf of the Company.

(4) The exercise by the Company of the power conferred by this Article shall not be questioned or invalidated in any

case, on the grounds that there was insufficient evidence of ownership of shares by any person or that the true
ownership of any shares was otherwise than appeared to the Company at the date of any purchase notice, provided in
such case the said powers were exercised by the Company in good faith.

Whenever used in these Articles, the term «U.S. person» means a citizen or resident of, or a company or partnership

organized under the laws of or existing in any state, commonwealth, territory or possession of the United States of
America, or an estate or trust other than an estate or trust the income of which from sources outside the United States
of America is not includible in gross income for purpose of computing United States income tax payable by it, or any
firm, company or other entity, regardless of citizenship, domicile, situs or residence if under the income tax laws of the
United States of America from time to time in effect, the ownership thereof would be attributed to one or more U.S
persons or any such other person or persons defined as a «U.S. person» under Regulation S promulgated under the
United States Securities Act of 1933 or in the United States Internal Revenue Code of 1986, as amended from time to
time.

U.S. person as used herein includes neither any subscriber to shares of the Company issued in connection with the

incorporation of the Company while such subscriber holds such shares nor any securities dealer who acquires shares
with a view to their distribution in connection with an issue of shares by the Company.

The term «non-institutional investor» as used in these Articles of Incorporation, means any person, firm or corpor-

ation which may not be qualified as an institutional investor within the meaning of the Law of 19 July 1991.

Art. 10. Calculation of Net Asset Value per Share.
The net asset value per share shall be expressed in the reference currency (as defined in the sales documents for the

shares) of the Company and shall be determined as of any Valuation Day by dividing the net assets of the Company, being
the value of the assets less the liabilities, on any such Valuation Day, by the number of shares then outstanding in the
Company, in accordance with the valuation rules set forth below. The net asset value per share may be rounded up or
down to the nearest unit of the relevant currency as the board of directors shall determine. If since the time of deter-
mination of the net asset value there has been a material change in the quotations in the markets on which a substantial
portion of the investments of the Company are dealt in or quoted, the Company may, in order to safeguard the interests
of the shareholders and the Company, cancel the first valuation and carry out a second valuation.

The valuation of the net asset value shall be made in the following manner:
I. The assets of the Company shall include:
1) all cash on hand or on deposit, including any interest accrued thereon;
2) all bills and demand notes payable and accounts receivable (including proceeds of securities sold but not delivered);
3) all bonds, time notes, certificates of deposit, shares, stock, debentures, debenture stocks, subscription rights,

warrants, options and other securities, financial instruments and similar assets owned or contracted for by the Company
(provided that the Company may make adjustments in a manner not inconsistent with paragraph (a) below with regards
to fluctuations in the market value of securities caused by trading ex-dividends, ex-rights, or by similar practices);

4) all stock dividends, cash dividends and cash distributions receivable by the Company to the extent information

thereon is reasonably available to the Company;

5) all interest accrued on any interest-bearing assets owned by the Company except to the extent that the same is

included or reflected in the principal amount of such asset;

6) the preliminary expenses of the Company, including the cost of issuing and distributing shares of the Company,

insofar as the same have not been written off;

7) the liquidating value of all futures and forward contracts and all call or put options the Company has an open

position in;

8) all other assets of any kind and nature including expenses paid in advance.

16709

The value of such assets shall be determined as follows:
- Shares or units in other open-ended undertakings for collective investment shall be valued at their latest available

net asset value, after deduction of applicable redemption fees, if any.

- The value of any cash on hand or on deposit, bills and demand notes and accounts receivable, prepaid expenses, cash

dividends and interest declared or accrued as aforesaid and not yet received is deemed to be the full amount thereof,
unless in any case the same is unlikely to be paid or received in full, in which case the value thereof is arrived at after
making such discount as may be considered appropriate in such case to reflect the true value thereof.

- Options and futures contracts are valued at the last sale price on the market where any such option or futures

contract is principally traded.

- Forward contracts are valued at their respective fair market values determined on the basis of prices supplied by

independent sources.

- Swaps will be valued at their market value established by reference to the applicable interest rates curve.
- Spot contracts will be valued on the Chicago Mercantile Exchange International Monetary Close and adjusted for

swap points, if any.

- The value of securities which are listed or dealt in on any stock exchange is based on the last available price on the

stock exchange which is normally the principal market for such assets.

- The value of securities dealt in on any other organized market is based on the last available price.
- In the event that any assets are not listed or dealt in on any stock exchange or on any other organized market, or

if, with respect to securities listed or dealt in on any stock exchange, or other organized market as aforesaid, the price
as determined pursuant to the provisions hereabove is not representative of the fair market value of the relevant assets,
the value of such assets will be based on the reasonably foreseeable sales price determined prudently and in good faith.

- Money market instruments held by the Fund with a remaining maturity of ninety days or less will be valued by the

amortized cost method, which approximates market value.

- All other securities and other assets for which no market quotation is available, are valued on the basis of dealer-

supplied quotations or by a pricing service approved by the board of directors or, to the extent such prices are not
deemed to be representative of market values, such securities and other assets shall be valued at fair value as determined
in good faith pursuant to procedures established by the board of directors.

The board of directors, in its discretion, may permit some other method of valuation to be used if it considers that

such valuation better reflects the fair value of any asset of the Company.

II. The liabilities of the Company shall include:
1) all loans, bills and accounts payable;
2) all accrued interest on loans of the Company (including accrued fees for commitment for such loans);
3) all accrued or payable contractual expenses (including administrative expenses, Trading Manager’s fees, including

incentive fees, custodian fees, and corporate agents’ fees);

4) all known liabilities, present and future, including all matured contractual obligations for payments of money or

property, including the amount of any unpaid dividends declared by the Company where the Valuation Day falls on the
record date for determination of the person entitled thereto or is subsequent thereto;

5) an appropriate provision for future taxes based on capital and income to the Valuation Day, as determined from

time to time by the Company, and other reserves (if any) authorized and approved by the board of directors, as well as
such amount (if any) as the board of directors may consider to be an appropriate allowance in respect of any contingent
liabilities of the Company;

6) all other liabilities of the Company of whatsoever kind and nature reflected in accordance with generally accepted

accounting principles. In determining the amount of such liabilities the Company shall take into account all expenses
payable by the Company which shall comprise, without limitation, formation expenses, fees payable to its Trading
Manager, including performance fees, fees and expenses payable to its auditors and accountants, custodian and its corre-
spondents, domiciliary and corporate agent, registrar and transfer agent, listing agent, any paying agent, any permanent
representatives in places of registration, as well as any other agent employed by the Company, the remuneration of the
directors (if any) and their reasonable out-of-pocket expenses, insurance coverage, and reasonable travelling costs in
connection with board meetings, fees and expenses for legal and auditing services, any fees and expenses involved in
registering and maintaining the registration of the Company with any governmental agencies or stock exchanges in the
Grand Duchy of Luxembourg and in any other country, reporting and publishing expenses, including the cost of
preparing, printing and distributing prospectuses, explanatory memoranda, periodical reports or registration statements,
and the costs of any reports to shareholders, all taxes, duties, governmental and similar charges, and all other operating
expenses, including the cost of buying and selling assets, interest, bank charges and brokerage, postage, telephone and
telex. The Company may accrue administrative and other expenses of a regular or recurring nature based on an
estimated amount rateably for yearly or other periods.

III. For the purpose of this article:
1) shares of the Company to be redeemed under Article 8 hereof shall be treated as existing and taken into account

until immediately after the time specified by the board of directors on the Valuation Day on which such valuation is made
and from such time and until paid by the Company the price therefore shall be deemed to be a liability of the Company;

2) shares to be issued by the Company shall be treated as being in issue as from the time specified by the board of

directors on the Valuation Day on which such valuation is made and from such time and until received by the Company
the price therefore shall be deemed to be a debt due to the Company;

3) all investments, cash balances and other assets expressed in currencies other than the reference currency of the

Company shall be valued after taking into account the market rate or rates of exchange in force at such time as deter-
mined by the board of directors from time to time; if such quotations are not available, the rate of exchange will be
determined in good faith by or under procedures established by the board of directors;

16710

4) where on any Valuation Day the Company has contracted to:
- purchase any asset, the value of the consideration to be paid for such asset shall be shown as a liability of the

Company and the value of the asset to be acquired shall be shown as an asset of the Company;

- sell any asset, the value of the consideration to be received for such asset shall be shown as an asset of the Company

and the asset to be delivered shall not be included in the assets of the Company;

provided however, that if the exact value or nature of such consideration or such asset is not known on such

Valuation Day, then its value shall be estimated by the Company.

All valuation regulations and determinations shall be interpreted and made in accordance with generally accepted

accounting principles.

In the absence of bad faith, gross negligence or manifest error, every decision in calculating the net asset value taken

by the board of directors or by any bank, company or other organization which the board of directors may appoint for
the purpose of calculating the net asset value, shall be final and binding on the Company and present, past or future
shareholders.

Art. 11. Frequency and Temporary Suspension of Calculation of Net Asset Value per Share and of

Issue and Redemption of Shares

The net asset value per share and the price for the issue and redemption of shares shall be calculated from time to

time by the Company or any agent appointed thereto by the Company, at least once a month at a frequency determined
by the board of directors and determined in the sales documents of the shares, such date or time of calculation being
referred to herein as the «Valuation Day».

The Company may suspend the determination of the net asset value per share and the issue and redemption of its

shares to and from its shareholders:

a) during any period when any of the principal stock exchanges or other markets on which a substantial portion of

the investments of the Company from time to time is quoted or dealt in is closed otherwise than for ordinary holidays,
or during which dealings therein are restricted or suspended, provided that such restriction or suspension affects the
valuation of the investments of the Company quoted thereon;

b) during the existence of any state of affairs which constitutes an emergency in the opinion of the board of directors

as a result of which disposal or valuation of assets owned by the Company would be impracticable;

c) during any breakdown in the means of communication or computation normally employed in determining the price

or value of any of the investments of the Company or the current price or value on any stock exchange or other market
in respect of the assets of the Company;

d) during any period when the Company is unable to repatriate funds for the purpose of making payments on the

redemption of shares or during which any transfer of funds involved in the realisation or acquisition of investments or
payments due on redemption of shares cannot, in the opinion of the board of directors, be effected at normal rates of
exchange;

e) when for any other reason the prices of any investments owned by the Company cannot promptly or accurately

be ascertained;

f) upon the publication of a notice convening a general meeting of shareholders for the purpose of resolving the

winding-up of the Company.

Any such suspension shall be published, if appropriate, by the Company and may be notified to shareholders having

made an application for subscription or redemption of shares.

Any request for subscription or redemption shall be irrevocable except in the event of a suspension of the calculation

of the net asset value.

Title III. - Administration and supervision

Art. 12. Directors.
The Company shall be managed by a board of directors composed of not less than three members, who need not be

shareholders of the Company. They shall be elected for a term not exceeding six years. The directors shall be elected
by the shareholders at a general meeting of shareholders, which shall further determine the number of directors, their
remuneration and the term of their office.

Directors shall be elected by the majority of the votes of the shares present or represented.
Any director may be removed with or without cause or be replaced at any time by resolution adopted by the general

meeting.

In the event of a vacancy in the office of director, the remaining directors may temporarily fill such vacancy; the

shareholders shall take a final decision regarding such nomination at their next general meeting.

Art. 13. Board Meetings.
The board of directors may choose from among its members a chairman and one or more vice-chairmen. It may also

choose a secretary, who need not be a director, who shall write and keep the minutes of the meetings of the board of
directors and of the shareholders. The board of directors shall meet upon call by the chairman or any two directors, at
the place indicated in the notice of meeting.

The chairman shall preside at the meetings of the directors and of the shareholders. In his absence, the shareholders

or the board members shall decide by a majority vote that another director, or in case of a shareholders’ meeting, that
any other person shall be in the chair of such meetings.

The board of directors may appoint any officers, including a general manager and any assistant general managers as

well as any other officers that the Company deems necessary for the operation and management of the Company. Such
appointments may be cancelled at any time by the board of directors. The officers need not be directors or shareholders
of the Company. Unless otherwise stipulated by these Articles of Incorporation, the officers shall have the rights and
duties conferred upon them by the board of directors.

16711

Written notice of any meeting of the board of directors shall be given to all directors at least twenty-four hours prior

to the date set for such meeting, except in circumstances of emergency, in which case the nature of such circumstances
shall be set forth in the notice of meeting. This notice may be waived by consent in writing, by telegram, telex, telefax
or any other similar means of communication. Separate notice shall not be required for meetings held at times and places
fixed in a resolution adopted by the board of directors.

Any director may act at any meeting by appointing in writing, by telegram, telex or telefax or any other similar means

of communication another director as his proxy. A director may represent several of his colleagues.

Any director may participate in a meeting of the board of directors by conference call or similar means of communi-

cations equipment whereby all persons participating in the meeting can hear each other, and participating in a meeting
by such means shall constitute presence in person at such meeting.

The directors may only act at duly convened meetings of the board of directors. The directors may not bind the

Company by their individual signatures, except if specifically authorized thereto by resolution of the board of directors.

The board of directors can deliberate or act validly only if at least the majority of the directors, or any other number

of directors that the board may determine, are present or represented.

Resolutions of the board of directors will be recorded in minutes signed by the chairman of the meeting. Copies of

extracts of such minutes to be produced in judicial proceedings or elsewhere will be validly signed by the chairman of
the meeting or any two directors.

Resolutions are taken by a majority vote of the directors present or represented. In the event that at any meeting the

number of votes for or against a resolution are equal, the chairman of the meeting shall have a casting vote.

Resolutions in writing approved and signed by all directors shall have the same effect as resolutions voted at the

directors’ meetings; each director shall approve such resolution in writing, by telegram, telex, telefax or any other
similar means of communication. Such approval shall be confirmed in writing and all documents shall form the record
that proves that such decision has been taken.

Art. 14. Powers of the Board of Directors.
The board of directors is vested with the broadest powers to perform all acts of disposition and administration within

the Company’s purpose, in compliance with the investment policy as determined in Article 17 hereof.

All powers not expressly reserved by law or by the present Articles of Incorporation to the general meeting of

shareholders are in the competence of the board.

Art. 15. Corporate Signature.
Vis-à-vis third parties, the Company is validly bound by the joint signatures of any two directors or by the joint or

single signature of any officer(s) of the Company or of any other person(s) to whom authority has been delegated by the
board of directors.

Art. 16. Delegation of Power.
The board of directors of the Company may delegate its powers to conduct the daily management and affairs of the

Company (including the right to act as authorized signatory for the Company) and its powers to carry out acts in
furtherance of the corporate policy and purpose to one or several physical persons or corporate entities, which need
not be members of the board, who shall have the powers determined by the board of directors and who may, if the
board of directors so authorizes, sub-delegate their powers.

The Company shall enter into a trading management agreement with CDC INVESTMENT MANAGEMENT

CORPORATION (the «Trading Manager»), who shall have full authority to trade and manage the assets, within the
strategies, policies and restrictions established by the board of directors from time to time, and shall be in charge of
different other day-to-day management functions.

In the event of non-conclusion or termination of said agreement in any manner whatsoever, the Company shall

change its name forthwith upon the request of the Trading Manager to a name not resembling the one specified in
Article 1 hereof.

The board may also confer special powers of attorney by notarial or private proxy.
Art. 17. Investment Policies and Restrictions.
The board of directors, based upon the principle of risk spreading, has the power to determine the investment

policies and strategies and the course of conduct of the management and business affairs of the Company, within the
restrictions as shall be set forth by the board of directors in compliance with applicable laws and regulations.

The Company is authorised (i) to employ techniques and instruments relating to transferable securities provided that

such techniques and instruments are used for the purpose of efficient portfolio management and (ii) to employ
techniques and instruments intended to provide protection against exchange risks in the context of the management of
its assets and liabilities.

Art. 18. Conflict of Interest.
No contract or other transaction between the Company and any other company or firm shall be affected or invali-

dated by the fact that any one or more of the directors or officers of the Company is interested in, or is a director,
associate, officer or employee of, such other company or firm. Any director or officer of the Company who serves as a
director, associate, officer or employee of any company or firm with which the Company shall contract or otherwise
engage in business shall not, by reason of such affiliation with such other company or firm, be prevented from con-
sidering and voting or acting upon any matters with respect to such contract or other business.

In the event that any director or officer of the Company may have in any transaction of the Company an interest

opposite to the interests of the Company, such director or officer shall make known to the board of directors such
opposite interest and shall not consider or vote on any such transaction, and such transaction and such director’s or
officer’s interest therein shall be reported to the next succeeding general meeting of shareholders.

16712

The term «opposite interest», as used in the preceding sentence, shall not include any relationship with or without

interest in any matter, position or transaction involving any affiliated or associated company of the CDC Group, or such
other person, company or entity as may from time to time be determined by the board of directors in its discretion.

Art. 19. Indemnification of Directors.
The Company may indemnify any director or officer and his heirs, executors and administrators, against expenses

reasonably incurred by him in connection with any action, suit or proceeding to which he may be made a party by reason
of his being or having been a director or officer of the Company or, at its request, of any other company of which the
Company is a shareholder or a creditor and from which he is not entitled to be indemnified, except in relation to
matters as to which he shall be finally adjudged in such action, suit or proceeding to be liable for gross negligence or
misconduct; in the event of a settlement, indemnification shall be provided only in connection with such matters covered
by the settlement as to which the Company is advised by counsel that the person to be indemnified did not commit such
a breach of duty. The foregoing right of indemnification shall not exclude other rights to which he may be entitled.

Art. 20. Auditors.
The accounting data related in the annual report of the Company shall be examined by an auditor («réviseur d’ent-

reprises agréé») appointed by the general meeting of shareholders and remunerated by the Company.

The auditor shall fulfil all duties prescribed by the law of 30 March 1988 on undertakings for collective investment, as

amended (the «Law of 30 March 1988») to which the Law of 19 July 1991 refers.

Title IV. - General meetings - Accounting year - Distributions

Art. 21. General Meetings of Shareholders of the Company.
The general meeting of shareholders of the Company shall represent the entire body of shareholders of the

Company. Its resolutions shall be binding upon all the shareholders of the Company. It shall have the broadest powers
to order, carry out or ratify acts relating to the operations of the Company.

The general meeting of shareholders shall meet upon call by the board of directors.
It may also be called upon the request of shareholders representing at least one fifth of the share capital.
The annual general meeting shall be held in accordance with Luxembourg law at Luxembourg City at a place specified

in the notice of meeting, on the first Tuesday in the month of May at 10.00 a.m.

If such day is a legal or a bank holiday in Luxembourg, the annual general meeting shall be held on the next business

day.

Other meetings of shareholders may be held at such places and times as may be specified in the respective notices of

meeting.

Shareholders shall meet upon call by the board of directors pursuant to a notice setting forth the agenda sent at least

eight days prior to the meeting to each registered shareholder at the shareholder’s registered office in the register of
shareholders or at such other address indicated by the relevant shareholder. The giving of such notice to registered
shareholders need not be justified to the meeting. The agenda shall be prepared by the board of directors except in the
instance where the meeting is called on the written demand of the shareholders in which instance the board of directors
may prepare a supplementary agenda.

If bearer shares are issued the notice of meeting shall in addition be published as provided by law in the «Mémorial,

Recueil des Sociétés et Associations», in one or more Luxembourg newspapers, and in such other newspapers as the
board of directors may decide.

If all shares are in registered form and if no publications are made, notices to shareholders may be mailed by

registered mail only.

If all shareholders are present or represented and consider themselves as being duly convened and informed of the

agenda, the general meeting may take place without notice of meeting.

The board of directors may determine all other conditions that must be fulfilled by shareholders in order to attend

any meeting of shareholders.

The business transacted at any meeting of the shareholders shall be limited to the matters contained in the agenda

(which shall include all matters required by law) and business incidental to such matters.

Each share is entitled to one vote, in compliance with Luxembourg law and these Articles of Incorporation. A

shareholder may act at any meeting of shareholders by appointing another person as his proxy in writing or by cable,
telegram, telex or facsimile transmission, who need not be a shareholder and who may be a director of the Company.

Unless otherwise provided for by law or herein, resolutions of the general meeting are passed by a simple majority

vote of the shareholders present or represented.

Art. 22. Accounting Year.
The accounting year of the Company shall commence on the 1st of January of each year and shall terminate on the

31th of December of the same year.

Art. 23. Distributions.
The general meeting of shareholders shall, upon proposal from the board of directors and within the limits provided

by law, determine how the results of the Company shall be disposed of, and may from time to time declare, or authorize
the board of directors to declare, distributions.

The board of directors may decide to pay interim dividends in compliance with the conditions set forth by law.
Payments of distributions to holders of registered shares shall be made to such shareholders at their addresses in the

register of shareholders. Payments of distributions to holders of bearer shares shall be made upon presentation of the
dividend coupon to the agent or agents therefor designated by the Company.

16713

Distributions may be paid in such currency and at such time and place that the board of directors shall determine from

time to time.

The board of directors may decide to distribute stock dividends in lieu of cash dividends upon such terms and con-

ditions as may be set forth by the board of directors.

Any distribution that has not been claimed within five years of its declaration shall be forfeited and revert to the

Company.

No interest shall be paid on a dividend declared by the Company and kept by it at the disposal of its beneficiary.

Title V. - Final provisions

Art. 24. Custodian.
To the extent required by law, the Company shall enter into a custody agreement with a banking or saving institution

as defined by the law of April 5, 1993 on the financial sector (herein referred to as the «custodian») to which the Law
of 19 July 1991 refers.

The custodian shall fulfil the duties and responsibilities as provided for by the Law of 30 March 1988.
If the custodian desires to retire, the board of directors shall use its best endeavours to find a successor custodian

within two months of the effectiveness of such retirement. The directors may terminate the appointment of the
custodian but shall not remove the custodian unless and until a successor custodian shall have been appointed to act in
the place thereof.

Art. 25. Dissolution of the Company.
The Company may at any time be dissolved by a resolution of the general meeting of shareholders subject to the

quorum and majority requirements referred to in Article 27 hereof.

Whenever the share capital falls below two thirds of the minimum capital indicated in Article 5 hereof, the question

of the dissolution of the Company shall be referred to the general meeting by the board of directors. The general
meeting, for which no quorum shall be required, shall decide by simple majority of the votes of the shares represented
at the meeting.

The question of the dissolution of the Company shall further be referred to the general meeting whenever the share

capital falls below one fourth of the minimum capital set by Article 5 hereof, in such an event, the general meeting shall
be held without any quorum requirements and the dissolution may be decided by shareholders holding one fourth of the
votes of the shares represented at the meeting.

The meeting must be convened so that it is held within a period of forty days from ascertainment that the net assets

of the Company have fallen below two thirds or one fourth of the legal minimum, as the case may be.

Art. 26. Liquidation.
Liquidation shall be carried out by one or several liquidators, who may be physical persons or legal entities, appointed

by the general meeting of shareholders which shall determine their powers and their compensation.

Art. 27. Amendments to the Articles of Incorporation.
These Articles of Incorporation may be amended by a general meeting of shareholders subject to the quorum and

majority requirements provided by the law of 10 August 1915 on commercial companies, as amended.

Art. 28. Applicable Law.
All matters not governed by these Articles of Incorporation shall be determined in accordance with the law of 10

August 1915 on commercial companies and the Law of 19 July 1991, as such laws have been or may be amended from
time to time.

<i>Transitory Dispositions

1) The first accounting year will begin on the date of the formation of the Company and will end on December 31,

1998.

2) The first annual general meeting will be held in nineteen hundred and ninety-nine.

<i>Subscription and Payment

The share capital of the Company is subscribed as follows:
1) CAISSE D’EPARGNE CAISSE CENTRALE, prenamed, subscribes for sixty (60) shares, resulting in a payment of six

million French francs (FRF 6,000,000.-).

2) CAISSE D’EPARGNE AQUITAINE NORD, prenamed, subscribes for sixty (60) shares, resulting in a payment of

six million French francs (FRF 6,000,000.-).

3) CAISSE D’EPARGNE PROVENCE-ALPES-CORSE, prenamed, subscribes for sixty (60) shares, resulting in a

payment of six million French francs (FRF 6,000,000.-).

4) CAISSE D’EPARGNE DES ALPES, prenamed, subscribes for sixty (60) shares, resulting in a payment of six million

French francs (FRF 6,000,000.-).

Evidence of the above payments, totalling twenty-four million French francs (FRF 24,000,000.-) was given to the

undersigned notary.

<i>Declaration

The undersigned notary herewith declares having verified the existence of the conditions enumerated in article 26 of

the law of August 10th, 1915 on commercial companies and expressly states that they have been fulfilled.

<i>Expenses

The expenses which shall be borne by the Company as a result of its creation are estimated at approximately three

hundred thousand Luxembourg francs (LUF 300,000.-).

16714

<i>General Meeting of Shareholders

The above-named persons representing the entire subscribed capital and considering themselves as validly convened,

have immediately proceeded to hold a general meeting of shareholders which resolved as follows:

I. The following are elected as directors for a term to expire at the close of the annual general meeting of

shareholders which shall deliberate on the annual accounts as at December 31, 1998:

Board of Directors:
Chairman:
- Gerard Barbot, Deputy General Manager, Banking and Financial Activities Division of CAISSE DES DEPOTS ET

CONSIGNATIONS, Paris, residing in Paris.

Members:
- Bluford H. Putnam, President, CDC INVESTMENT MANAGEMENT CORPORATION, New York, residing in New

York

- Luc de Clapiers, President and Chief Executive Officer, CDC North America, New York, residing in New York
- Jacques Ollivier, Member of the Executive Committee and Central Director of financial operations, CAISSE

CENTRALE DES CAISSES D’EPARGNE, Paris, residing in Paris

- Henri Malik, Central Director for the Provence-Alpes-Corsica region, CAISSE D’EPARGNE, Paris, residing in

Marseille

- Serge J. Robert, Deputy Managing Director, Member of the Executive Board, in charge of the Provence - Alpes -

Corsica - Ile de la Réunion regions, CAISSE D’EPARGNE, Paris, residing in Paris

II. The following is elected as auditor: DELOITTE &amp; TOUCHE, S.à r.l., 21, rue Glesener, L-1631 Luxembourg.
III. In compliance with Article 60 of the Law of August 10, 1915 on commercial companies, as amended, the general

meeting authorizes the board of directors to delegate the day-to-day management of the Company as well as the rep-
resentation of the Company in connection therewith to one or more of its members.

IV. The address of the Company is set at 69, route d’Esch, L-1470 Luxembourg.
The undersigned notary, who understands and speaks English, herewith states that on request of the above-named

persons, this deed is worded in English followed by a French translation; at the request of the same appearing persons,
in case of divergence between the English and the French text, the English version will be prevailing.

Whereof this notarial deed was drawn up in Luxembourg on the date at the beginning of this deed.
This deed having been read to the parties, they signed together with Us, the notary, this original deed.

Follows the French translation:

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-huit, le permier avril.
Par-devant Nous, Maître Frank Baden, notaire de résidence à Luxembourg.

Ont comparu:

1) CAISSE D’EPARGNE CAISSE CENTRALE, ayant son siège social à Paris,
ici représentée par Maître Claude Kremer, Maître en droit, demeurant à Luxembourg,
en vertu d’une procuration donnée à Paris par M. Jacques Ollivier, le 23 mars 1998.
2) CAISSE D’EPARGNE AQUITAINE-NORD, ayant son siège social à Bordeaux,
ici représentée par Maître Claude Kremer, Maître en droit, demeurant à Luxembourg,
en vertu d’une procuration donnée à Paris par M. Didier Drullion, le 23 mars 1998.
3) CAISSE D’EPARGNE PROVENCE-ALPES-CORSE, ayant son siège social à Marseille,
ici représentée par Mademoiselle Isabelle Lebbe, licenciée en droit, demeurant à Luxembourg,
en vertu d’une procuration donnée à Marseille par M. Henri Malick, le 25 mars 1998.
4) CAISSE D’EPARGNE DES ALPES, ayant son siège social à Grenoble,
ici représentée par Mademoiselle Isabelle Lebbe, licenciée en droit, demeurant à Luxembourg,
en vertu d’une procuration donnée à Grenoble par M. Christian Camus, le 27 mars 1998.
Les procurations, signées ne varietur par les comparants et le notaire soussigné, resteront annexées au présent acte

pour être soumises avec lui aux formalités de l’enregistrement.

Lesquels comparants, agissant ès qualités, ont requis le notaire instrurnentant d’arrêter les Statuts d’une société qu’ils

déclarent constituer entre eux comme suit:

Titre I

er

. - Dénomination - Siège social - Durée - Objet

Art. 1

er

. Dénomination.

Il existe entre les souscripteurs et tous ceux qui deviendront propriétaires par la suite des actions ci-après créées,

une société anonyme sous la forme d’une société d’investissement à capital variable sous la dénomination de EPARGNE
OBLIGATAIRE GLOBALE (ci-après la «Société»).

Art. 2. Siège Social.
Le siège social de la Société est établi à Luxembourg-Ville, Grand-Duché de Luxembourg. La Société peut établir, par

simple décision du conseil d’administration, des succursales, des filiales ou des bureaux, tant dans le Grand-Duché de
Luxembourg qu’à l’étranger (à l’exception des Etats-Unis d’Amérique, de ses territoires ou possessions).

Au cas où le conseil d’administration estimerait que des événements extraordinaires d’ordre politique ou militaire, de

nature à compromettre l’activité normale de la Société à son siège social ou la communication entre ce siège et
l’étranger, se présentent ou paraissent imminents, il pourra transférer provisoirement le siège social à l’étranger jusqu’à
cessation complète de ces circonstances anormales; cette mesure provisoire n’aura toutefois aucun effet sur la natio-
nalité de la Société, laquelle, nonobstant ce transfert provisoire, restera luxembourgeoise.

16715

Art. 3. Durée.
La Société est constituée pour une durée illimitée.
Art. 4. Objet.
L’objet exclusif de la Société est d’investir Ies fonds dont elle dispose en contrats sur futures et à terme, en options

liées et en autres organismes de placement collectif de même qu’en autres valeurs mobilières et d’autres avoirs autorisés
par la loi, y compris mais sans y être limités, en liquidités et autres avoirs assimilés à des liquidités, avec l’objectif de
répartir les risques d’investissement et de faire bénéficier ses actionnaires des résultats de la gestion de ses avoirs.

La Société peut prendre toutes mesures et faire toutes opérations qu’elle jugera utiles à l’accomplissement et au

développement de son objet, au sens Ie plus large autorisé par la loi du 19 juillet 1991 relative aux organismes de
placement collectif dont les titres ne sont pas destinés à être placés auprès du public (la «Loi du 19 juillet 1991»).

Titre II. - Capital social - Actions - Valeur nette d’inventaire

Art. 5. Capital Social.
Le capital de la Société est représenté par des actions entièrement libérées, sans mention de valeur, et sera à tout

moment égal à la somme des actifs nets de la Société, établis conformément à l’Article 10 ci-dessous. Le capital minimum
est celui prévu par la loi, soit actuellement l’équivalent en francs français de cinquante millions de francs luxembourgeois
(LUF 50.000.000,-). Le capital initial est de vingt-quatre millions de francs français (USD 24.000.000,-) divisé en deux cent
quarante (240) actions entièrement libérées, sans mention de valeur. Le capital minimum de la Société doit être atteint
dans un délai de six mois à partir de la date à laquelle la Société a été agréée en tant qu’organisme de placement collectif
selon la loi luxembourgeoise.

Pour déterminer le capital de la Société, les avoirs nets de la Société seront, s’ils ne sont pas exprimés en Francs

français, convertis en francs français.

Art. 6. Forme des Actions.
(1) Le conseil d’administration déterminera si la Société émettra des actions au porteur et/ou nominatives. Si le

conseil d’administration décide d’émettre des titres au porteur, il déterminera les coupures dans lesquelles ces titres
seront émis et ces titres devront mentionner sur leur face qu’ils ne peuvent pas être cédés à un investisseur non-insti-
tutionnel (tel que défini à l’Article 9 ci-après) ni à un ressortissant des Etats-Unis d’Amérique, à un résident ou citoyen
des Etats-Unis d’Amérique ou à une entité constituée pour ou par un ressortissant des Etats-Unis d’Amérique (tel que
défini à l’Article 9 ci-après).

Toutes les actions nominatives émises de la Société seront inscrites au registre des actionnaires qui sera tenu par la

Société ou par une ou plusieurs personnes désignées à cet effet par la Société; l’inscription doit indiquer le nom de
chaque propriétaire d’actions nominatives, son siège social, tel qu’il a été communiqué à la Société, le nombre d’actions
nominatives qu’il détient et le montant payé sur chaque fraction d’action.

La propriété de l’action nominative s’établit par une inscription sur le registre des actions nominatives. La Société

décidera si un certificat constatant cette inscription est émis à l’actionnaire ou si l’actionnaire reçoit une confirmation
écrite de sa participation.

Si des actions au porteur sont émises, les actions nominatives pourront être converties en actions au porteur et vice

versa, à la demande de l’actionnaire. L’échange d’actions nominatives en titres au porteur s’effectue par l’annulation du
certificat d’actions nominatives, si un tel certificat a été émis, par la déclaration que le cessionaire est un investisseur
institutionnel et n’est pas un ressortissant des Etats-Unis d’Amérique et par l’émission d’un ou plusieurs titres au porteur
en lieu et place. Le registre des actions nominatives portera mention d’une telle annulation. L’échange de titres au
porteur en actions nominatives s’effectuera par l’annulation du titre au porteur et, le cas échéant, par l’émission d’un
certificat d’actions nominatives. Le registre des actions nominatives portera mention d’une telle émission. Le conseil
d’administration pourra décider que les coûts engendrés par l’échange soient à la charge de l’actionnaire ayant demandé
l’échange.

Avant d’émettre des actions au porteur ou d’échanger des actions nominatives pour des actions au porteur, la Société

pourra exiger, de façon qu’elle juge satisfaisante, l’assurance qu’une telle émission ou qu’un tel échange n’aboutissent pas
à la détention d’actions par un investisseur non-institutionnel ou un ressortissant des Etats-Unis d’Amérique.

Les certificats d’actions seront signés par deux administrateurs. Ces signatures seront soit manuscrites, soit

imprimées ou apposées au moyen d’une griffe. L’une de ces deux signatures pourra cependant être celle d’une personne
dûment autorisée à cet effet par le conseil d’administration. Dans ce cas, une telle signature devra être manuscrite.

La Société pourra émettre des certificats d’actions provisoires dans les formes prescrites par le conseil d’adminis-

tration.

(2) Si des titres au porteur sont émis, la cession de ces titres s’effectuera par la remise du certificat représentatif de

ces actions. Le transfert d’actions nominatives se fera (i) si des certificats d’actions ont été émis, par la remise du (des)
certificats représentatif(s) de ces actions à la Société, accompagné(s) des autres instruments de cession satisfaisants de
l’avis de la Société et (ii) si de tels certificats n’ont pas été émis, par une déclaration de transfert écrite, portée au registre
des actions nominatives, datée et signée par le cédant et le cessionnaire, ou par des mandataires valablement constitués
à cet effet. Tout transfert d’actions nominatives sera inscrit au registre des actions nominatives, pareille inscription
devant être signée par un ou plusieurs administrateurs ou fondés de pouvoir de la Société, ou par une ou plusieurs
autres personnes désignées à cet effet par le conseil d’administration.

(3) Tout actionnaire en droit d’obtenir des actions nominatives devra fournir à la Société une adresse à laquelle toutes

les communications et toutes les informations pourront être envoyées. Cette adresse sera inscrite au registre des
actions nominatives.

Au cas où un actionnaire en nom ne fournit pas d’adresse à la Société, la Société pourra permettre que mention en

soit faite au registre des actions nominatives, et l’adresse de l’actionnaire sera censée être au siège social de la Société 

16716

ou à telle autre adresse fixée par celle-ci, jusqu’à ce qu’une autre adresse soit communiquée à la Société par l’action-
naire. Celui-ci pourra à tout moment faire changer l’adresse portée au registre des actions nominatives par une décla-
ration écrite, envoyée à la Société à son siège social ou à telle autre adresse fixée par celle-ci.

(4) Si un actionnaire peut prouver, de manière satisfaisante pour la Société, que son certificat d’actions a été égaré,

mutilé ou détruit, un duplicata de ce certificat pourra lui être émis, aux conditions et garanties exigées par la Société, y
inclus, mais sans y être limitées, une assurance émise par une compagnie d’assurances. Lors de l’émission du nouveau
certificat qui portera mention qu’il s’agit d’un duplicata, le certificat d’actions original qui a fait l’objet d’un remplacement
sera annulé.

Les certificats d’actions mutilés peuvent être annulés par la Société et remplacés par de nouveaux certificats.
La Société pourra décider de mettre à la charge de l’actionnaire les coûts d’émission du duplicata ou du nouveau certi-

ficat de même que tous les frais raisonnablement encourus par la Société et afférents à l’émission, l’inscription au registre
et à l’annulation du certificat d’actions original.

(5) En cas de copropriété litigieuse d’une ou de plusieurs actions, les personnes invoquant un droit sur cette (ces)

action(s) exerceront conjointement les droits attachés à celle(s)-ci ou désigneront un mandataire unique pour repré-
senter l’(les) action(s) à l’égard de la Société. En l’absence d’une telle désignation, tous les droits attachés à l’action
seront suspendus.

(6) La Société peut décider d’émettre des fractions d’actions. Une fraction d’action ne confère pas le droit de vote

mais donnera droit à une fraction correspondante des actifs nets de la Société. Seuls des certificats d’actions repré-
sentant des actions entières pourront être émis au porteur.

Art. 7. Emission des Actions.
Le conseil d’administration est autorisé à émettre à tout moment et sans limitation des actions nouvelles entièrement

libérées, sans réserver aux actionnaires anciens un droit préférentiel de souscription des actions à émettre.

Le conseil d’administration peut restreindre la fréquence à laquelle les actions seront émises; le conseil d’adminis-

tration peut, notamment, décider que les actions seront uniquement émises pendant une ou plusieurs périodes déter-
minées ou à toute autre périodicité telle que prévue dans les documents de vente des actions.

Lorsque la Société offre des actions en souscription, le prix par action offerte sera égal à la valeur nette d’inventaire

par action, déterminée conformément à l’Article 10 ci-après, au Jour d’Evaluation (tel que défini à l’Article 11 ci-après)
tel que déterminé conformément à la politique que le conseil d’administration pourra adopter. Ce prix pourra être
majoré d’un pourcentage estimé des frais et dépenses encourus par la Société lors de l’investissement des produits de
l’émission et par des commissions de vente déterminées en temps qu’il appartiendra par le conseil d’administration. Le
prix ainsi déterminé sera payable au plus tard deux jours ouvrables avant le Jour d’Evaluation applicable.

Le conseil d’administration peut déléguer à tout administrateur, directeur, fondé de pouvoir ou autre mandataire

dûment autorisé à cette fin, la charge d’accepter les souscriptions, de recevoir en paiement le prix des actions nouvelles
à émettre et de les délivrer aux souscripteurs concernés.

La Société pourra accepter d’émettre des actions en contrepartie d’un apport en nature de valeurs, en observant les

prescriptions édictées par la loi luxembourgeoise et notamment l’obligation de produire un rapport d’évaluation du
réviseur d’entreprises agréé de la Société, et pour autant que de telles valeurs mobilières soient conformes aux objectifs
et à la politique d’investissement, tels que décrits dans les documents d’offre des actions de la Société.

Art. 8. Rachat des Actions.
Tout actionnaire a le droit de demander à la Société qu’elle lui rachète tout ou partie des actions qu’il détient, selon

les modalités fixées par le conseil d’administration dans les documents de vente des actions et dans les limites imposées
par la loi et par les présents Statuts.

Le conseil d’administration peut soumettre le rachat d’actions à telles restrictions qu’il jugera appropriées; le conseil

d’administration peut notamment décider que les actions ne seront pas rachetables pendant telles périodes ou circons-
tances telles qu’il en décidera en temps qu’il appartiendra et telles que prévues dans les documents de vente des actions.

Le prix de rachat par action sera payable dans le délai déterminé par le conseil d’administration qui n’excédera pas

cinq jours ouvrables à partir du Jour d’Evaluation applicable, tel que déterminé conformément à la politique que le
conseil d’administration pourra adopter, à condition que les documents de transfert aient été reçus par la Société, le
tout sans préjudice des dispositions de l’Article 11 ci-dessous.

Le prix de rachat sera égal à la valeur nette d’inventaire par action, déterminée conformément aux dispositions de

l’Article 10 ci-après, déduction faite de toutes charges et commissions (s’il y a lieu) au taux indiqué dans les documents
de vente des actions. Le prix de rachat pourra être arrondi vers le haut ou vers le bas à l’unité la plus proche de la devise
concernée, ainsi que le conseil d’administration le déterminera.

Au cas où une demande de rachat d’actions aurait pour effet de réduire le nombre ou la valeur nette d’inventaire

totale des actions qu’un actionnaire détient en dessous de tel nombre ou de tel montant déterminé par le conseil
d’administration ou si la demande de rachat porte sur des actions d’une valeur inférieure à un montant fixé par le conseil
d’administration, la Société pourra obliger cet actionnaire au rachat de toutes ses actions.

En outre, si à une date déterminée, les demandes de rachat faites conformément à cet Article dépassent un certain

seuil tel qu’il pourra être déterminé par le conseil d’administration par rapport au nombre d’actions en circulation, le
conseil d’administration peut décider que le rachat de tout ou partie de ces actions sera différé pendant une période et
aux conditions déterminées par le conseil d’administration, eu égard à l’intérêt de la Société. Ces demandes de rachat
seront traitées, lors du Jour d’Evaluation suivant cette période, prioritairement aux demandes introduites postérieu-
rement.

La Société aura le droit, si le conseil d’administration le décide, de satisfaire au paiement du prix de rachat de chaque

actionnaire qui y consent par attribution en nature à l’actionnaire consentant d’investissements provenant de la masse 

16717

des avoirs de la Société ayant une valeur égale (déterminée de la manière prescrite à l’Article 10) le Jour d’Evaluation
auquel le prix de rachat est calculé à la valeur des actions à racheter. La nature ou le type d’avoirs à transférer en pareil
cas sera déterminé sur une base équitable et raisonnable sans préjudicier les intérêts des autres détenteurs d’actions et
l’évaluation dont il sera fait usage sera confirmée par un rapport spécial du réviseur de la Société. Le coût d’un tel
transfert sera à supporter par la partie à laquelle le transfert est fait.

Toutes les actions rachetées seront annulées.
Art. 9. Restrictions à la Propriété des Actions.
La Société pourra restreindre ou empêcher la possession de ses actions par toute personne, firme ou Société, si, de

l’avis de la Société, une telle possession peut être préjudiciable pour la Société, si elle peut entraîner une violation légale
ou réglementaire, luxembourgeoise ou étrangère, ou s’il en résultait que la Société serait soumise à une loi (incluant mais
non limitée à la loi fiscale) autre que luxembourgeoise.

La Société pourra notamment, mais sans limitation, restreindre la propriété de ses actions par des ressortissants des

Etats-Unis d’Amérique, tels que définis dans cet Article, et par des investisseurs non-institutionnels, tels que définis dans
cet Article et à cet effet:

A. - la Société pourra refuser l’émission d’actions et l’inscription du transfert d’actions lorsqu’il apparaît que cette

émission ou ce transfert aurait ou pourrait avoir pour conséquence d’attribuer la propriété d’actions à un ressortissant
des Etats-Unis d’Amérique ou à un investisseur non-institutionnel; et

B. - la Société pourra, à tout moment, demander à toute personne figurant au registre des actions nominatives, ou à

toute autre personne qui demande à s’y faire inscrire, de lui fournir tous renseignements qu’elle estime nécessaires,
éventuellement appuyés d’une déclaration sous serment, en vue de déterminer si ces actions appartiennent ou vont
appartenir économiquement à un ressortissant des Etats-Unis d’Amérique ou à un investisseur non-institutionnel; et

C. - la Société pourra refuser d’accepter, lors de toute assemblée générale d’actionnaires de la Société, le vote de tout

ressortissant des Etats-Unis d’Amérique ou de tout investisseur non-institutionnel; et

D. - s’il apparaît à la Société qu’un ressortissant des Etats-Unis d’Amérique ou un investisseur non-institutionnel, seul

ou ensemble avec d’autres personnes, est le bénéficiaire économique d’actions de la Société, celle-ci pourra lui enjoindre
de vendre ses actions et de justifier de cette vente à la Société dans les trente (30) jours de cette injonction. Si l’action-
naire en question manque à son obligation, la Société pourra procéder ou faire procéder au rachat forcé de l’ensemble
des actions détenues par cet actionnaire, en respectant la procédure suivante:

(1) La Société enverra un second préavis (appelé ci-après «avis de rachat») à l’actionnaire possédant les titres ou

apparaissant au registre des actions nominatives comme étant le propriétaire des actions à racheter; l’avis de rachat
spécifiera les titres à racheter, la manière suivant laquelle le prix de rachat sera déterminé et le nom de l’acheteur.

L’avis de rachat sera envoyé à l’actionnaire par lettre recommandée adressée à son siège social inscrit au registre des

actions nominatives.

Immédiatement après la fermeture des bureaux au jour spécifié dans l’avis de rachat, l’actionnaire en question cessera

d’être propriétaire des actions spécifiées dans l’avis de rachat et son nom sera rayé du registre des actions nominatives.

(2) Le prix auquel chaque action spécifiée dans l’avis de rachat sera rachetée (appelé ci-après «prix de rachat») sera

basé sur la valeur nette d’inventaire par action, au Jour d’Evaluation fixé par le conseil d’administration pour le rachat
d’actions de la Société qui précédera immédiatement la date de l’avis de rachat, déduction faite des frais et commissions,
conformément à l’Article 8 ci-dessus.

(3) Le paiement du prix de rachat à l’ancien propriétaire sera effectué en la monnaie déterminée par le conseil

d’administration pour le paiement du prix de rachat des actions; le prix sera déposé par la Société auprès d’une banque
au Luxembourg ou à l’étranger (telle que spécifiée dans l’avis de rachat), après détermination finale du prix de rachat.
Dès signification de l’avis de rachat, l’ancien propriétaire des actions mentionnées dans l’avis de rachat ne pourra plus
faire valoir de droit sur ces actions ni exercer aucune action contre la Société et ses avoirs, sauf le droit de recevoir le
prix déposé (sans intérêts) à la banque. Tout montant dû à un actionnaire en vertu de ce paragraphe et non réclamé dans
les cinq ans de la date spécifiée dans l’avis de rachat, ne pourra plus être réclamé et sera restitué à la Société. Le conseil
d’administration aura tous pouvoirs pour prendre périodiquement les mesures nécessaires et autoriser toute action au
nom de la Société en vue d’opérer cette restitution.

(4) L’exercice par la Société des pouvoirs conférés au présent Article ne pourra en aucun cas être mis en question ou

invalidé pour le motif qu’il n’y aurait pas de preuve suffisante de la propriété des actions dans le chef d’une personne ou
que la propriété réelle des actions était autre que celle admise par la Société à la date de l’avis de rachat, sous réserve
que la Société ait, dans ce cas, exercé ses pouvoirs de bonne foi.

Le terme «ressortissant des Etats-Unis», tel qu’utilisé dans les présents Statuts, signifie tout citoyen ou résident des

Etats-Unis d’Amérique, ou toute société ou association organisée ou établie sous les lois d’un Etat, commonwealth,
territoire ou possession des Etats-Unis, ou une succession ou un trust autre qu’une succession ou un trust dont le
revenu de sources situées hors des Etats-Unis d’Amérique n’est pas à inclure dans le revenu global pour déterminer
l’impôt américain sur le revenu payable par cette succession ou ce trust ou toute firme, société ou autre entité indépen-
damment de sa nationalité, de son domicile, de sa situation ou de sa résidence, si d’après les lois sur l’impôt sur le revenu
en vigueur à ce moment aux Etats-Unis d’Amérique, leur propriété pourrait être attribuée à un ou plusieurs ressortis-
sants des Etats-Unis d’Amérique, ou toute(s) autre(s) personne(s) qualifiée(s) de «U.S. person» en vertu du «Regulation
S» promulgué dans le cadre de la «United States Securities Act» de 1933 ou en vertu du «United States Internal Revenue
Act» de 1986, tels que modifiés.

Le terme «ressortissant des Etats-Unis d’Amérique», tel qu’utilisé dans les présents Statuts, ne s’appliquera pas à un

souscripteur d’actions de la Société émises en relation avec la constitution de la Société, aussi longtemps que ce
souscripteur détient ces actions, ni aux marchands de titres qui acquièrent ces actions dans le but de les placer lors de
l’émission d’actions par la Société.

16718

Le terme «investisseur non-institutionnel» tel qu’utilisé dans les présents statuts signifie toute personne, firme, ou

société qui ne peut être qualifiée d’investisseur institutionnel au sens de la Loi du 19 juillet 1991.

Art. 10. Calcul de la Valeur Nette d’Inventaire des Actions.
La valeur nette d’inventaire par action sera exprimée dans la devise de référence (telle que définie dans les documents

de vente des actions) de la Société et sera déterminée par un chiffre obtenu en divisant au Jour d’Evaluation les actifs
nets de la Société, constitués par la portion des avoirs moins la portion des engagements au Jour d’Evaluation concerné,
par le nombre d’actions en circulation à ce moment, le tout en conformité avec les règles d’évaluation décrites ci-
dessous. La valeur nette d’inventaire par action ainsi obtenue pourra être arrondie vers le haut ou vers le bas à l’unité
la plus proche de la devise concernée tel que le conseil d’administration le déterminera. Si depuis la date de détermi-
nation de la valeur nette d’inventaire, un changement substantiel des cours sur les marchés sur lesquels une partie
substantielle des investissements de la Société sont négociés ou cotés, est intervenu, la Société peut annuler la première
évaluation et effectuer une deuxième évaluation dans un souci de sauvegarder les intérêts de l’ensemble des actionnaires
et de la Société.

L’évaluation de la valeur nette d’inventaire se fera de la manière suivante:
I. Les avoirs de la Société comprendront:
1) toutes les espèces en caisse ou en dépôt, y compris les intérêts échus ou courus;
2) tous les effets et billets payables à vue et les comptes exigibles (y compris les résultats de la vente de titres dont le

prix n’a pas encore été encaissé);

3) tous les titres, parts, certificats de dépôts, actions, obligations, droits de souscription, warrants, options et autres

valeurs mobilières, instruments financiers et autres avoirs similaires qui sont la propriété de la Société (sauf que la
Société pourra faire des ajustements qui ne soient pas en contradiction avec le paragraphe (a) ci dessous en considé-
ration des fluctuations de la valeur marchande des valeurs mobilières occasionnées par des pratiques telles que la
négociation ex-dividende ou ex-droit ou des procédés similaires);

4) tous les dividendes, en espèces ou en actions, et les distributions à recevoir par la Société en espèces dans la

mesure où la Société pouvait raisonnablement en avoir connaissance;

5) tous les intérêts échus ou courus sur les avoirs qui produisent des intérêts et qui sont la propriété de la Société,

sauf si ces intérêts sont compris ou reflétés dans le prix de ces avoirs;

6) les dépenses préliminaires de la Société, y compris les frais d’émission et de distribution des actions de la Société,

pour autant que celles-ci n’aient pas été amorties;

7) la valeur de liquidation de tous les contrats à terme et des options d’achat et de vente dans lesquels la Société a

une position ouverte;

8) tous les autres avoirs détenus par la Société, de quelque nature qu’ils soient, y compris les dépenses payées

d’avance.

La valeur de ces avoirs sera déterminée de la manière suivante:
- Les actions ou parts des autres organismes de placement collectif de type ouvert seront évaluées à leur dernière

valeur nette d’inventaire disponible, déduction faite des commissions de rachat, le cas échéant.

- La valeur des espèces en caisse ou en dépôt, des effets et billets payables à vue et des comptes à recevoir, des

dépenses payées d’avance, des dividendes en espèces et intérêts annoncés ou venus à échéance mais non encore
encaissés, consistera dans la valeur nominale de ces avoirs. S’il s’avère toutefois improbable que cette valeur pourra être
touchée en entier, la valeur sera déterminée en retranchant tel montant que la Société estimera adéquat en vue de
refléter la valeur réelle de ces avoirs.

- Les options et contrats à terme seront évalués sur base de leur dernier cours vendeur sur le marché qui constitue

le marché principal pour ces options et contrat à terme.

- Les contrats à terme sur devises seront évalués sur base de leur juste valeur rnarchande déterminée sur la base de

prix fournis par des sources indépendantes.

- Les contrats d’échanges de taux d’intérêt (swaps) seront valorisés sur la base de leur valeur marchande établie à

partir de la courbe des taux.

- La valeur de toutes valeurs mobilières qui sont négociées ou cotées sur une bourse de valeurs sera déterminée

suivant leur dernier cours disponible sur la bourse qui constitue normalement le marché principal pour les valeurs
mobilières en question.

- La valeur de toutes valeurs mobilières qui sont négociées sur un autre marché organisé est basée sur leur dernier

cours disponible.

- Dans la mesure où des avoirs en portefeuille ne sont pas négociées ou cotées sur une bourse de valeurs ou sur un

autre marché organisé ou si, pour des valeurs cotées ou négociées sur une telle bourse ou sur un tel autre marché, le
prix déterminé conformément aux dispositions ci-dessus n’est pas représentatif de la juste valeur marchande de ces
valeurs, celles-ci seront évaluées sur base de leur valeur probable de réalisation qui sera estimée avec prudence et bonne
foi.

- Les instruments du marché monétaire dont l’échéance résiduelle ne dépasse pas quatre-vingt-dix jours seront

valorisés selon la méthode de l’amortissement linéaire, qui se rapproche de la valeur rnarchande.

- La valeur de toutes autres valeurs mobilières et de tous autres avoirs pour lesquels aucun cours de marché n’est

disponible, est basée sur les cours fournis par les marchands de titres ou par un service spécialisé, approuvé par le
conseil d’administration ou, dans la mesure où ces prix ne sont pas considérés comme représentant la valeur marchande,
ces valeurs mobilières et autres avoirs seront valorisés à leur valeur juste, telle que déterminée de bonne foi confor-
mément aux procédures mises en place par le conseil d’administration.

Le conseil d’adrninistration, à son entière discrétion, pourra permettre l’utilisation de toute autre méthode

d’évaluation s’il considère que cette évaluation reflète mieux la valeur juste d’un avoir détenu par la Société.

16719

II. Les engagements de la Société comprendront:
1) tous les emprunts, effets échus et comptes exigibles;
2) tous intérêts courus sur des emprunts de la Société (y compris les commissions courues pour l’engagement à des

emprunts);

3) tous frais contractuels courus ou à payer (y compris les frais d’administration, les commissions du Gestionnaire y

compris les commissions de performance, commissions du Dépositaire, et commissions des agents de la Société);

4) toutes les obligations connues, échues ou non, y compris toutes les obligations contractuelles venues à échéance,

qui ont pour objet des paiements en espèces ou en nature, y compris le montant des dividendes annoncés par la Société
mais non encore payés, lorsque le Jour d’Evaluation coïncide ou est postérieur au jour retenu pour la détermination des
actionnaires ayant droit à ces dividendes;

5) une provision appropriée pour impôts futurs sur le capital et sur le revenu encourus au Jour d’Evaluation concerné,

fixée périodiquement par la Société et, le cas échéant, toutes autres provisions autorisées et approuvées par le conseil
d’administration ainsi qu’un montant (s’il y a lieu) que le conseil d’administration pourra considérer comme constituant
une provision suffisante pour faire face à toute responsabilité éventuelle de la Société;

6) tous autres engagements de la Société de quelque nature que ce soit, comptabilisés conformément aux règles

comptables généralement admises. Pour l’évaluation du montant de ces engagements, la Société prendra en considé-
ration toutes les dépenses à supporter par elle qui comprendront, sans limitation, les frais de constitution, les commis-
sions payables au Gestionnaire y compris les commissions liées à la performance, les frais et commissions payables aux
réviseurs et aux comptables, au Dépositaire et à ses correspondants, aux agents domiciliataire, administratif, enregis-
treur et de transfert, à l’agent de cotation, à tous agents payeurs, aux représentants permanents des lieux où la Société
est soumise à l’enregistrement, ainsi qu’à tout autre mandataire employé par la Société, la rémunération des administra-
teurs (le cas échéant) ainsi que les dépenses raisonnablement encourues par ceux-ci, les frais d’assurance et les frais
raisonnables de voyage relatifs aux réunions du conseil d’administration, les frais encourus en rapport avec l’assistance
juridique et la révision des comptes annuels de la Société, les frais d’enregistrement et de maintien de l’enregistrement
auprès des autorités gouvernementales et des bourses de valeurs dans le Grand-Duché de Luxembourg ou à l’étranger,
les frais de publicité incluant les frais de préparation, d’impression et de distribution des prospectus, rapports pério-
diques et déclarations d’enregistrement, les frais des rapports aux actionnaires, tous les impôts et droits prélevés par les
autorités gouvernementales et toutes les taxes similaires, ainsi que toute autre dépense d’exploitation, y compris le coût
d’achat et de vente des actions, les intérêts, les frais financiers, bancaires ou de courtage, les frais de poste, téléphone et
télex. La Société pourra tenir compte des dépenses administratives et autres, qui ont un caractère régulier ou pério-
dique, par une estimation pour l’année ou pour toute autre période.

III. Pour les besoins de cet Article:
1) les actions en voie de rachat par la Société conformément à l’Article 8 ci-dessus seront considérées comme actions

émises et existantes jusqu’immédiatement après l’heure, fixée par le conseil d’administration, du Jour d’Evaluation au
cours duquel une telle évaluation est faite, et seront, à partir de ce moment et jusqu’à ce que le prix en soit payé, consi-
dérées comme engagement de la Société;

2) les actions à émettre par la Société seront traitées comme étant créées à partir de l’heure, fixée par le conseil

d’administration, du Jour d’Evaluation au cours duquel une telle évaluation est faite, et seront, à partir de ce moment,
traitées comme une créance de la Société jusqu’à ce que le prix en soit payé;

3) tous investissements, espèces ou autres avoirs de la Société, exprimés autrement que dans la devise de référence

de la Société seront évalués en tenant compte des taux de change ou des taux du marché les plus récents publiés par
une banque principale au moment retenu par le conseil d’administration en temps qu’il appartiendra. Si ces cours ne sont
pas disponibles, le taux de change sera déterminé avec bonne foi par et selon les procédures fixées par le conseil
d’administration; et

4) à chaque Jour d’Evaluation où la Société aura conclu un contrat dans le but:
- d’acquérir un élément d’actif, le montant à payer pour cet élément d’actif sera considéré comme un engagement de

la Société, tandis que la valeur de cet élément d’actif sera considérée comme un avoir de la Société;

- de vendre tout élément d’actif, le montant à recevoir pour cet élément d’actif sera considéré comme un avoir de la

Société et cet élément d’actif à livrer ne sera plus comptabilisé dans les avoirs de la Société;

- sous réserve cependant, que si la valeur ou la nature exactes de cette contrepartie ou de cet élément d’actif ne sont

pas connues au Jour d’Evaluation, leur valeur sera estimée par la Société.

Toutes ces règles d’évaluation et de détermination seront interprétées et seront conformes aux principes comptables

généralement acceptés.

En l’absence de mauvaise foi, de faute grave ou d’erreur manifeste, toute décision prise dans le cadre du calcul de la

valeur nette d’inventaire par le conseil d’administration ou par une banque, société ou autre organisation que le conseil
d’administration peut désigner aux fins de calculer la valeur nette d’inventaire sera définitive et liera la Société ainsi que
les actionnaires présents, anciens ou futurs.

Art. 11. Fréquence et Suspension Temporaire du Calcul de la Valeur Nette d’Inventaire par Action,

des Emissions et Rachats d’Actions

La valeur nette d’inventaire par action ainsi que le prix d’émission et de rachat des actions seront déterminés pério-

diquement par la Société ou par son mandataire désigné à cet effet, au moins une fois par mois à la fréquence que le
conseil d’administration décidera, tel jour ou moment de calcul étant défini dans les présents Statuts comme «Jour
d’Evaluation».

La Société peut suspendre le calcul de la valeur nette d’inventaire par action ainsi que l’émission et le rachat des

actions, lors de la survenance de l’une des circonstances suivantes:

16720

a) pendant toute période pendant laquelle l’une des principales bourses ou autres marchés sur lesquels une partie

substantielle des investissements de la Société est périodiquement cotée ou négociée, est fermée pour une autre raison
que pour le congé normal ou pendant laquelle les opérations y sont restreintes ou suspendues, à condition que cette
fermeture, restriction ou suspension affecte l’évaluation des investissements de la Société; ou

b) lorsqu’il existe une situation d’urgence par suite de laquelle, de l’avis du conseil d’administration, la Société ne peut

pas raisonnablernent disposer de ses avoirs ou ne peut raisonnablement les évaluer; ou

c) lorsque les moyens de communication ou de calcul qui sont normalement utilisés pour déterminer le prix ou la

valeur des investissements de la Société ou les prix et les cours en vigueur sur les marchés et les bourses relatifs aux
avoirs de la Société sont hors de service; ou

d) lors de toute période pendant laquelle la Société est incapable de rapatrier des fonds dans le but d’opérer des

paiements pour le rachat d’actions ou pendant laquelle les transferts de fonds en cas d’investissements ou de désinves-
tissements ou de paiements lors du rachat d’actions ne peuvent, de l’avis du conseil d’administration, être effectués à des
taux de change normaux; ou

e) si pour toute autre raison les prix des investissements de la Société ne peuvent être rapidement et exactement

déterminés; ou

f) suite à la publication d’une convocation à une assemblée générale des actionnaires en vue de décider de la mise en

liquidation de la Société.

Pareille suspension sera publiée par la Société, si elle le juge approprié, et sera notifiée aux actionnaires ayant introduit

une demande de souscription ou de rachat d’actions pour lesquelles le calcul de la valeur nette d’inventaire a été
suspendu.

Toute demande de souscription ou de rachat sera irrévocable, excepté en cas de suspension du calcul de la valeur

nette d’inventaire.

Titre III. - Administration et surveillance

Art. 12. Administrateurs.
La Société sera administrée par un conseil d’administration composé de trois membres au moins, actionnaires ou non.

La durée du mandat d’administrateur est de six ans au maximum. Les administrateurs sont nommés par l’assemblée
générale des actionnaires qui fixe leur nombre, leurs émoluments et la durée de leur mandat.

Les administrateurs seront élus à la majorité des votes des actions présentes ou représentées.
Tout administrateur pourra être révoqué avec ou sans motif ou être remplacé à tout moment par décision de

l’assemblée générale des actionnaires.

En cas de vacance d’un poste d’administrateur, les administrateurs restants ont le droit d’y pourvoir provisoirement;

dans ce cas l’assemblée générale procédera à l’élection définitive lors de sa prochaine réunion.

Art. 13. Réunions du Conseil d’Administration.
Le conseil d’administration choisira parmi ses membres un président et pourra élire en son sein un ou plusieurs vice-

présidents. Il pourra également désigner un secrétaire qui n’a pas besoin d’être administrateur et qui dressera les procès-
verbaux des réunions du conseil d’administration ainsi que des assemblées générales des actionnaires. Le conseil
d’administration se réunira sur la convocation du président ou de deux administrateurs au lieu indiqué dans l’avis de
convocation.

Le président présidera les réunions du conseil d’administration et les assemblées générales des actionnaires. En son

absence, l’assemblée générale ou le conseil d’administration désignera à la majorité un autre administrateur et, lorsqu’il
s’agit d’une assemblée générale, toute autre personne pour assumer la présidence de ces assemblées et réunions.

Le conseil d’administration pourra nommer tout fondé de pouvoir y compris un directeur général, des directeurs

généraux-adjoints et tous autres fondés de pouvoir dont les fonctions seront jugées nécessaires pour mener à bien les
affaires de la Société. Pareilles nominations peuvent être révoquées à tout moment par le conseil d’administration. Les
fondés de pouvoir n’ont pas besoin d’être administrateurs ou actionnaires de la Société. Pour autant que les présents
Statuts n’en décident pas autrement, les fondés de pouvoir auront les pouvoirs et fonctions qui leur sont attribués par
le conseil d’administration.

Avis écrit de toute réunion du conseil d’administration sera donné à tous les administrateurs au moins vingt-quatre

heures avant la date prévue pour la réunion sauf s’il y a urgence, auquel cas la nature de cette urgence sera mentionnée
dans l’avis de convocation. Il pourra être passé outre à cette convocation à la suite de l’assentiment de chaque adminis-
trateur par écrit ou par télégramme, télex, télécopieur ou tout autre moyen de communication similaire. Une convo-
cation spéciale ne sera pas requise pour une réunion du conseil d’administration se tenant à une heure et à un endroit
déterminés dans une résolution préalablement adoptée par le conseil d’administration.

Tout administrateur pourra se faire représenter à une réunion du conseil d’administration en désignant par écrit ou

par télégramme, télex, télécopieur ou tout autre moyen de communication similaire un autre administrateur comme son
mandataire. Un administrateur peut représenter plusieurs de ses collègues.

Tout administrateur peut participer à une réunion du conseil d’administration par conférence téléphonique ou

d’autres moyens de communication similaires où toutes les personnes prenant part à cette réunion peuvent s’entendre
les unes les autres. La participation à une réunion par ces moyens équivaut à une présence en personne à une telle
réunion.

Les administrateurs ne pourront agir que dans le cadre de réunions du conseil d’administration régulièrement convo-

quées. Les administrateurs ne pourront engager la Société par leur signature individuelle, à moins d’y être autorisés par
une résolution du conseil d’administration.

Le conseil d’administration ne pourra délibérer et agir valablement que si au moins la majorité des administrateurs ou

tout autre nombre que Ie conseil d’administration pourra déterminer, sont présents ou représentés.

16721

Les décisions du conseil d’administration seront consignées dans des procès-verbaux signés par le président de la

réunion. Les copies des extraits de ces procès-verbaux devant être produites en justice ou ailleurs seront signées
valablement par le président de la réunion ou par deux administrateurs.

Les décisions sont prises à la majorité des votes des administrateurs présents ou représentés. Au cas où, lors d’une

réunion du conseil, il y a égalité de voix pour ou contre une décision, le président aura une voix prépondérante.

Le conseil d’administration pourra, à l’unanimité, prendre des résolutions par voie circulaire en exprimant son appro-

bation au moyen d’un ou de plusieurs écrits ou par télégramme, télex, télécopieur ou tout autre moyen de communi-
cation similaire, à confirmer par écrit, le tout ensemble constituant le procès-verbal faisant preuve de la décision inter-
venue.

Art. 14. Pouvoirs du Conseil d’Administration.
Le conseil d’administration jouit des pouvoirs les plus étendus pour effectuer les actes de disposition et d’adminis-

tration qui rentrent dans l’objet social, sous réserve de l’observation de la politique d’investissement telle que prévue à
l’Article 18 ci-dessous.

Tous pouvoirs non expressément réservés à l’assernblée générale par la loi ou les présents Statuts sont de la compé-

tence du conseil d’administration.

Art. 15. Engagement de la Société vis-à-vis des tiers.
Vis-à-vis des tiers la Société sera valablement engagée par la signature conjointe de deux administrateurs ou par la

seule signature ou la signature conjointe de tout fondé de pouvoir ou de toute(s) personne(s) à laquelle (auxquelles)
pareil pouvoir de signature aura été délégué par le conseil d’administration.

Art. 16. Délégation de Pouvoirs.
Le conseil d’administration de la Société peut déléguer les pouvoirs relatifs à la gestion journalière et aux affaires de

la Société (y compris le droit de signature) ainsi que ses pouvoirs d’effectuer des actes qui rentrent dans l’objet social à
une ou plusieurs personnes physiques ou morales qui ne doivent pas nécessairement être administrateurs de la Société,
qui auront les pouvoirs déterminés par le conseil d’administration et qui pourront, si le conseil d’administration les y
autorise, sous-déléguer leurs pouvoirs.

Le conseil d’administration de la Société conclura un contrat de gestion avec CDC INVESTMENT MANAGEMENT

CORPORATION (le «Gestionnaire»), contrat en vertu duquel le Gestionnaire aura toute autorité de gérer et de
négocier les avoirs, conformément aux stratégies, politiques et restrictions établies périodiquement par le conseil
d’administration, et sera chargé de diverses tâches de gestion journalière.

Au cas où le contrat susmentionné ne serait pas conclu ou serait résilié de quelque manière que ce soit, la Société

modifiera immédiatement sa dénomination à la demande du Gestionnaire, pour adopter une dénomination qui ne soit
pas semblable à celle mentionnée à l’Article 1

er

des présentes.

Le conseil peut également conférer tous mandats spéciaux par procuration authentique ou sous seing privé.
Art. 17. Politiques et Restrictions d’Investissement.
Le conseil d’administration, appliquant le principe de la répartition des risques, a le pouvoir de déterminer les

politiques et stratégies d’investissement ainsi que les lignes de conduite à suivre dans l’administration et la conduite des
affaires de la Société, sous réserve des restrictions d’investissement adoptées par le conseil d’administration confor-
mément aux lois et règlements en vigueur.

La Société est autorisée (i) à utiliser des techniques et instruments qui ont pour objet des valeurs mobilières en vue

d’une bonne gestion du portefeuille et (ii) à utiliser des techniques et instruments destinés à couvrir les risques de
change auxquels elle est exposée dans le cadre de la question de son patrimoine.

Art. 18. Intérêt Opposé.
Aucun contrat ni aucune transaction que la Société pourra conclure avec d’autres sociétés ou firmes ne pourront être

affectés ou invalidés par le fait qu’un ou plusieurs administrateurs ou fondés de pouvoir de la Société auraient un intérêt
quelconque dans telle autre société ou firme ou par le fait qu’ils seraient administrateurs, associés, directeurs, fondés de
pouvoir ou employés de cette autre société. L’administrateur ou fondé de pouvoir de la Société qui est administrateur,
directeur, fondé de pouvoir ou employé d’une société ou firme avec laquelle la Société passe des contrats ou avec
laquelle elle est autrement en relations d’affaires ne sera pas, de ce fait, privé du droit de délibérer, de voter et d’agir en
ce qui concerne pareils contrats ou pareilles affaires.

Au cas où un administrateur, directeur ou fondé de pouvoir aurait dans quelque affaire de la Société un intérêt opposé

à celle-ci, cet administrateur, directeur, ou fondé de pouvoir devra informer le conseil d’administration de cet intérêt
opposé et il ne délibérera et ne prendra pas part au vote concernant cette affaire. Rapport en devra être fait à la
prochaine assemblée générale des actionnaires.

Le terme «intérêt opposé» tel qu’il est utilisé à l’alinéa précédent ne s’appliquera pas aux relations ou aux intérêts qui

pourront exister de quelque manière, en quelque qualité, ou à quelque titre que ce soit, en rapport avec toute société
affiliée ou associée au Groupe CDC ou encore toute autre personne, société ou entité juridique que le conseil
d’administration pourra déterminer à son entière discrétion.

Art. 19. Indemnisation des Administrateurs.
La Société pourra indemniser tout administrateur, directeur ou fondé de pouvoir, ses héritiers, exécuteurs testamen-

taires et autres ayants droit, des dépenses raisonnablement occasionnées par toutes actions ou procès auxquels il aura
été partie en sa qualité d’administrateur, de directeur ou fondé de pouvoir de la Société ou pour avoir été, à la demande
de la Société, administrateur, directeur ou fondé de pouvoir de toute autre société, dont la Société est actionnaire ou
créditrice et par laquelle il ne serait pas indemnisé, sauf au cas où dans pareils actions au procès il sera finalement
condamné pour négligence ou faute graves. En cas d’arrangement extrajudiciaire, une telle indemnité ne sera accordée

16722

que si la Société est informée par son avocat-conseil que l’administrateur, directeur ou fondé de pouvoir en question n’a
pas commis de manquement à ses devoirs. Le droit à indemnisation n’exclura pas d’autres droits dans le chef de
l’administrateur, directeur ou fondé de pouvoir.

Art. 20. Surveillance de la Société.
Les données comptables contenues dans le rapport annuel établi par la Société seront contrôlées par un réviseur

d’entreprises agréé qui est nommé par l’assemblée générale des actionnaires et rémunéré par la Société.

Le réviseur d’entreprises agréé accomplira tous les devoirs prescrits par la Loi du 30 mars 1988 relative, aux

organismes de placement collectif à laquelle la Loi du 19 juillet 1991 fait référence.

Titre IV. - Assemblées générales - Année sociale - Distributions

Art. 21. Assemblées Générales des Actionnaires de la Société.
L’assemblée générale des actionnaires de la Société représente l’universalité des actionnaires de la Société. Les résolu-

tions prises s’imposent à tous les actionnaires de la Société. Elle a les pouvoirs les plus larges pour ordonner, faire ou
ratifier tous les actes relatifs aux opérations de la Société.

L’assemblée générale des actionnaires est convoquée par le conseil d’administration.
Elle peut l’être également sur demande d’actionnaires représentant un cinquième au moins du capital social.
L’assemblée générale annuelle se réunit, conformément à la loi luxembourgeoise, dans la Ville de Luxembourg, à

l’endroit indiqué dans l’avis de convocation, le premier mardi du mois de mai à dix heures.

Si ce jour est un jour férié, légal ou bancaire à Luxembourg, l’assemblée générale se réunit le premier jour ouvrable à

Luxembourg qui suit.

D’autres assemblées générales d’actionnaires peuvent se tenir aux lieux et dates spécifiés dans l’avis de convocation.
Les actionnaires se réuniront sur convocation du conseil d’administration à la suite d’un avis indiquant l’ordre du jour

envoyé au moins huit jours avant l’assemblée à tout propriétaire d’actions nominatives à son adresse portée au registre
des actionnaires ou à telle autre adresse communiquée par l’actionnaire concerné; cependant, la justification de la notifi-
cation de ces avis aux actionnaires nominatifs n’a pas besoin d’être apportée à l’assemblée. L’ordre du jour est préparé
par le conseil d’administration, excepté dans les cas où l’assemblée est convoquée sur la demande écrite des actionnaires
ainsi qu’il est prévu par Ia loi, auquel cas le conseil d’administration pourra préparer un ordre du jour supplémentaire.

Si des titres au porteur sont émis, les convocations seront en outre publiées, conformément à la loi, au Mémorial,

Recueil des Sociétés et Associations, dans un ou plusieurs journaux luxembourgeois et dans tels autres journaux que le
conseil d’administration pourra déterminer.

Si toutes les actions sont sous forme nominative, les convocations pourront être adressées aux actionnaires par lettre

recommandée seulement, si aucune publication n’est effectuée.

Chaque fois que tous les actionnaires sont présents ou représentés et qu’ils déclarent se considérer comme dûment

convoqués et avoir eu connaissance préalable de l’ordre du jour soumis à leur délibération, l’assemblée générale peut
avoir lieu sans convocation.

Le conseil d’administration peut déterminer toutes autres conditions à remplir par les actionnaires pour pouvoir

prendre part aux assemblées générales.

Les affaires traitées lors d’une assemblée des actionnaires seront limitées aux points contenus dans l’ordre du jour

(qui contiendra toutes les matières requises par la loi) et aux affaires connexes à ces points.

Chaque action donne droit à une voix, conformément à la loi luxembourgeoise et aux présents Statuts. Un action-

naire peut se faire représenter à toute assemblée des actionnaires par un mandataire qui n’a pas besoin d’être action-
naire, mais qui peut être administrateur, en lui conférant un pouvoir écrit, ou par câble, télégramme, télex ou téléco-
pieur.

Dans la mesure où il n’en est pas autrement disposé par la Ioi ou par les présents Statuts, les décisions de l’assemblée

générale sont prises à la majorité simple des voix des actionnaires présents ou représentés.

Art. 22. Année Sociale.
L’année sociale de la Société commence le premier janvier de chaque année et se termine le 31 décembre de la même

année.

Art. 23. Distributions.
Dans les limites prévues par la loi, l’assemblée générale des actionnaires déterminera, sur proposition du conseil

d’administration, l’affectation des résultats de la Société et pourra périodiquement déclarer ou autoriser le conseil
d’administration à déclarer des distributions.

Le conseil d’administration peut décider de payer des dividendes intérimaires, en respectant les conditions prévues

par la loi.

Le paiement de toutes distributions se fera pour les actionnaires nominatifs à leur siège social porté au registre des

actions nominatives. Le paiement de telles distributions aux actionnaires au porteur s’effectuera contre remise du
coupon correspondant à (aux) (l’) agent(s) payeur(s) désigné(s) à cet effet par la Société.

Les distributions pourront être payées en toute monnaie choisie par le conseil d’administration et en temps et lieu

qu’il appréciera.

Le conseil d’administration pourra décider de distribuer des dividendes en actions au lieu de dividendes en espèces

en respectant les modalités et les conditions déterminées par le conseil d’administration.

Toute distribution déclarée qui n’aura pas été réclamée dans les cinq ans à compter de son attribution, ne pourra plus

être réclamée et reviendra à la Société.

Aucun intérêt ne sera payé sur le dividende déclaré par Ia Société et conservé par elle à la disposition de son bénéfi-

ciaire.

16723

Titre V. - Dispositions finales

Art. 24. Dépositaire.
Dans la mesure requise par la loi, la Société conclura un contrat de dépôt avec un établissement bancaire ou

d’épargne au sens de la loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier (le «Dépositaire») à Iaquelle la Loi du 19 juillet
1991 fait référence.

Le Dépositaire aura les pouvoirs et charges tels que prévus par la Loi du 30 mars 1988.
Si le Dépositaire désire se retirer, le conseil d’administration s’efforcera de trouver un remplaçant dans les deux mois

de la date de prise d’effet de cette décision. Le conseil d’administration peut dénoncer le contrat de dépôt mais ne
pourra révoquer le Dépositaire que si un remplaçant a été trouvé.

Art. 25. Dissolution de la Société.
La Société peut en tout temps être dissoute par décision de l’assemblée générale statuant aux conditions de quorum

et de majorité prévues à l’Article 27 ci-après.

La question de la dissolution de la Société doit de même être soumise par le conseil d’administration à l’assemblée

générale lorsque le capital social est devenu inférieur aux deux tiers du capital minimum tel que prévu à l’Article 5 des
présents Statuts. L’assemblée délibère sans condition de présence et décide à la majorité simple des voix des actions
présentes ou représentées à I’assemblée.

La question de la dissolution de la Société doit en outre être soumise par le conseil d’administration à l’assemblée

générale lorsque le capital social est devenu inférieur au quart du capital minimum fixé à l’Article 5 des présents Statuts;
dans ce cas, l’assemblée délibère sans condition de présence et la dissolution peut être prononcée par les voix des
actionnaires possédant un quart des actions représentées à l’assemblée.

La convocation doit se faire de façon à ce que l’assemblée soit tenue dans le délai de quarante jours à partir de la

constatation que l’actif net de la Société est devenu inférieur aux deux tiers respectivement au quart du capital minimum.

Art. 26. Liquidation.
La liquidation s’opérera par les soins d’un ou de plusieurs liquidateurs, personnes physiques ou morales, nommés par

l’assemblée générale des actionnaires qui détermine leurs pouvoirs et leurs émoluments.

Art. 27. Modifications des Statuts.
Les présents Statuts pourront être modifiés par une assemblée générale des actionnaires statuant aux conditions de

quorum et de majorité requises par la loi du 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales, telle que modifiée.

Art. 28. Loi Applicable.
Pour tous les points non spécifiés dans les présents Statuts, les parties se réfèrent et se soumettent aux dispositions

de la loi du 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales ainsi qu’à la Loi du 19 juillet 1991, telles que ces lois ont
été ou seront modifiées par la suite.

<i>Dispositions transitoires

1) La première année sociale commence le jour de la constitution et se terminera le 31 décembre 1998.
2) La première assemblée générale annuelle se tiendra en mil neuf cent quatre-vingt-dix-neuf.

<i>Souscription et Paiement

Les souscripteurs ont souscrit les actions comme suit:
1) CAISSE D’EPARGNE CAISSE CENTRALE, préqualifiée, souscrit soixante (60) actions, résultant en un paiement

total de six millions de francs français (FRF 6.000.000,-)

2) CAISSE D’EPARGNE AQUITAINE-NORD, préqualifiée, souscrit soixante (60) actions, résultant en un paiement

total de six millions de francs français (FRF 6.000.000,-)

3) CAISSE D’EPARGNE PROVENCE-ALPES-CORSE, préqualifiée, souscrit soixante (60) actions, résultant en un

paiement total de six millions de francs français (FRF 6.000.000,-)

4) CAISSE D’EPARGNE DES ALPES, préqualifiée, souscrit soixante (60) actions, résultant en un paiement total de six

millions de francs français (FRF 6.000.000,-)

La preuve du total de ces paiements, c’est-à-dire vingt-quatre millions de francs français (FRF 24.000.000,-) a été

donnée au notaire instrumentant.

<i>Déclaration

Le notaire instrumentant déclare expressément avoir vérifié que les conditions énumérées à l’Article 26 de la loi du

10 août 1915 concernant les sociétés commerciales sont remplies.

<i>Frais

Le montant des frais qui incombent à la Société en raison de sa constitution est évalué approximativement à trois cent

mille francs luxembourgeois (LUF 300.000,-).

<i>Assemblée Générale Extraordinaire des Actionnaires

Les comparants préqualifiés, représentant la totalité du capital souscrit et se considérant comme dûment convoqués,

se sont ensuite constitués en assemblée générale et ont pris à l’unanimité les résolutions suivantes:

I. Sont nommés administrateurs pour un terme qui prendra fin à l’issue de l’assemblée générale annuelle des action-

naires appelée à délibérer sur les comptes arrêtés au 31 décembre 1998:

Président:
- Gerard Barbot, Deputy General Manager de la Banking and Financial Activities Division de la CAISSE DES DEPÔTS

ET CONSIGNATIONS, Paris, résidant à Paris.

16724

Membres:
- Bluford H. Putnam, President de CDC INVESTMENT MANAGEMENT CORPORATION, New York, résidant à

New York

- Luc de Clapiers, President et Chief Executive Officer de CDC North America, New York, résidant à New York
- Jacques Ollivier, Membre du Comité Exécutif et Directeur Central en charge des Activités Financières, CAISSE

CENTRALE DES CAISSES D’EPARGNE, Paris, résidant à Paris

- Henri Malick, Directeur Central pour la région Provence-Alpes-Corse, CAISSE D’EPARGNE, Paris, résidant à

Marseille

- Serge J. Robert, Membre du Comité Exécutif, en charge de la région Provence-Alpes-Corse-Ile de la Réunion,

CAISSE D’EPARGNE, Paris, résidant à Paris.

II. Est nommée réviseur d’entreprises agréé:
DELOITTE &amp; TOUCHE, S.à r.l., 21, rue Glesener, L-1631 Luxembourg.
III. Conformément à l’Article 60 de la loi rnodifiée du 10 août 1915 concernant les sociétés commerciales, l’assemblée

générale autorise le conseil d’administration à déléguer la gestion journalière de la Société de même que la représen-
tation de celle-ci y relative à un ou plusieurs de ses membres.

IV. L’adresse de la Société est fixée à L-2520 Luxembourg, 39, allée Scheffer.
Le notaire instrumentant qui parle et comprend la langue anglaise, constate par les présentes qu’à la requête des

personnes comparantes, les présents Statuts sont rédigés en langue anglaise suivis d’une version française; à la requête
des mêmes personnes comparantes et en cas de divergences entre le texte anglais et le texte français, la version anglaise
fera foi.

Fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête des présentes.
L’acte ayant été lu aux personnes comparantes, ces mêmes personnes ont signé avec Nous, notaire, le présent acte.
Signé: C. Kremer, I. Lebbe, F. Baden.
Enregistré à Luxembourg, le 7 avril 1998, vol. 106S, fol. 94, case 4. – Reçu 50.000 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

Pour expédition conforme, délivrée à la Société sur sa demande, aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des

Sociétés et Associations.

Luxembourg, le 14 avril 1998.

F. Baden.

(15286/200/1290)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 15 avril 1998.

BENARO HOLDING S.A., Société Anonyme.

R. C. Luxembourg B 37.781.

EXTRAIT

Les administrateurs Monsieur Jean Pirrotte, Madame Gerty Marter, Madame Maria Dennewald et le commissaire aux

comptes Monsieur Edmond Ries ont démissionné, avec effet immédiat.

Le siège social de la société à L-1219 Luxembourg, 23, rue Beaumont est dénoncé avec effet immédiat.
Luxembourg, le 27 avril 1998.

INTERCORP S.A.

Signature

Enregistré à Luxembourg, le 28 avril 1998, vol. 506, fol. 59, case 2. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17242/535/13)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 30 avril 1998.

INTER-TRANSAC S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 12, boulevard Joseph II.

Par la présente, LUX-AUDIT S.A. démissionne en tant que commissaire aux comptes de la société, avec effet

immédiat.

LUX-AUDIT S.A.

Signatures

Enregistré à Luxembourg, le 22 avril 1998, vol. 506, fol. 38, case 1. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17574/503/11)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 4 mai 1998.

TOP MASTERS, S.à r.l., Société à responsabilité limitée.

En qualité d’ancien domiciliataire de la société TOP MASTERS, S.à r.l., le siège à l’adresse: 9, rue du Chemin de Fer,

L-8057 Bertrange est dénoncé avec effet immédiat.

N. Clabbers de Deken

<i>Managing Director

Enregistré à Mersch, le 29 avril 1998, vol. 123, fol. 77, case 8. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): Signature.

(17667/228/10)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 4 mai 1998.

16725

ROCADE DE BONNEVOIE S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 12, boulevard Joseph II.

Par la présente, LUX-AUDIT S.A. démissionne en tant que commissaire aux comptes de la société, avec effet

immédiat.

LUX-AUDIT S.A.

Signatures

Enregistré à Luxembourg, le 22 avril 1998, vol. 506, fol. 38, case 1. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17636/503/11)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 4 mai 1998.

BI-FIT TRADING S.A., Société Anonyme.

Par la présente la société BENOY CONSULTING, S.à r.l. dénonce avec effet immédiat le siège social de la société

BI-FIT TRADING S.A. de son adresse actuelle: 13, rue Bertholet, L-1233 Luxembourg.

Luxembourg, le 27 avril 1998.

L. Benoy.

Enregistré à Luxembourg, le 28 avril 1998, vol. 506, fol. 63, case 2. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17243/614/8)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 30 avril 1998.

OPPENHEIM INVESTMENT MANAGEMENT INTERNATIONAL S.A.

Beschluss des Verwaltungsrats betreffend

Oppenheim Interlux

Oppenheim Dispo-Bond

Oppenheim Dispo-Cash

Oppenheim DM-Rent 3/99

Oppenheim Aktien D Protect

OIM Kapital-Garant 9/98

In Übereinstimmung mit Artikel 14 des Verwaltungsreglements der o.g. Fonds (bzw. Artikel 15 beim Oppenheim

Aktien D Protect) und mit Zustimmung der Depotbank SAL. OPPENHEIM JR. &amp; CIE. LUXEMBURG S.A. beschliesst der
Verwaltungsrat der OPPENHEIM INVESTMENT MANAGEMENT INTERNATIONAL S.A. - vorbehaltlich der Geneh-
migung durch das IML- Artikel 15 Abs. 1 des Verwaltungsreglements der o.g. Fonds (bzw. Artikel 16 Abs. 1 beim
Oppenheim Aktien D Protect) abzuändern und den folgenden Wortlaut zu geben:

Art. 15. Veröffentlichungen. 1. Der Ausgabepreis und Rücknahmepreis sind jeweils am Sitz der Verwaltungsge-

sellschaft und der Repräsentanten des Fonds im Ausland verfügbar. Der Inventarwert kann am Sitz der Verwaltungsge-
sellschaft angefragt werden.

(Beim Fonds Oppenheim Aktien D Protect wird Artikel 16 Abs. 1 des Verwaltungsreglements entsprechend

geändert.)

Luxemburg, den 6. März 1998.

OPPENHEIM INVESTMENT MANAGEMENT

INTERNATIONAL S.A.

<i>Für den Verwaltungsrat

H. Heisterkamp    M. von Restorff

Wir stimmen als Depotbank der Änderung des Artikels 15 Abs. 1 des Verwaltungsreglement der o.g. Fonds (bzw.

Artikel 16 Abs. 1 beim Oppenheim Aktien D Protect) zu.

Luxembourg, den 6. März 1998.

SAL. OPPENHEIM JR. &amp; CIE LUXEMBURG S.A.

Unterschriften

Enregistré à Luxembourg, le 28 avril 1998, vol. 506, fol. 58, case 1. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17362/000/31)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 30 avril 1998.

FUNDSELECT, Fonds Commun de Placement.

VERWALTUNGSREGLEMENT

Art. 1. Allgemeines.
FUNDSELECT (der «Fonds») ist ein Organismus für gemeinsame Anlagen («OGA») des offenen Typs in der Form

eines rechtlich unselbständigen Sondervermögens nach dem Recht des Großherzogtums Luxemburg (fonds commun de
placement) bestehend aus Wertpapieren und sonstigen Vermögenswerten («Fondsvermögen»).

Die HYPO CAPITAL MANAGEMENT INVESTMENTGESELLSCHAFT LUXEMBOURG S.A., eine Aktiengesellschaft

nach dem Recht des Großherzogtums Luxemburg, mit Sitz in Luxemburg (die «Verwaltungsgesellschaft») verwaltet den
Fonds in eigenem Namen unter Beachtung des Grundsatzes der Risikostreuung.

Das Vermögen des Fonds, das von der HYPOBANK INTERNATIONAL S.A. als Depotbank (die «Depotbank»)

verwahrt wird, ist von dem Vermögen der Verwaltungsgesellschaft getrennt gehalten.

16726

Die vertraglichen Rechte und Pflichten der Inhaber von Anteilen (die «Anteilinhaber»), der Verwaltungsgesellschaft

und der Depotbank sind in diesem Verwaltungsreglement geregelt. Dessen gültige Fassung sowie eventuelle Abände-
rungen desselben sind im Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations, dem Amtsblatt des Großherzogtums
Luxemburg (das «Mémorial») veröffentlicht sowie beim Handelsregister des Bezirksgerichts in Luxemburg hinterlegt
und erhältlich.

Die Anteile an den jeweiligen Teilfonds (die «Anteile») werden als Inhaberanteile ausgegeben.
Durch den Kauf eines Anteils erkennt der Anteilinhaber das Verwaltungsreglement sowie alle ordnungsgemäß geneh-

migten und veröffentlichten Änderungen desselben an.

Der Fonds besteht aus einem oder mehreren Teilfonds im Sinne von Artikel 111 des Gesetzes vom 30. März 1988

über Organismen für gemeinsame Anlagen. Die Gesamtheit der Teilfonds ergibt den Fonds. Jeder Anleger ist am Fonds
durch Beteiligung an einem Teilfonds beteiligt.

Jeder Teilfonds gilt im Verhältnis der Anteilinhaber untereinander als eigenständiges Sondervermögen. Die Rechte

und Pflichten der Anteilinhaber eines Teilfonds sind von denen der Anteilinhaber der anderen Teilfonds getrennt. Falls
nicht anders vereinbart, gilt dies jedoch nicht im Verhältnis zu Dritten, denen gegenüber das Fondsvermögen insgesamt
für alle Verbindlichkeiten der einzelnen Teilfonds einsteht.

Die Inventarwertberechnung erfolgt separat für jeden Teilfonds nach den in Artikel 9 des Verwaltungsreglements

festgesetzten Regeln.

Die im Verwaltungsreglement aufgeführten Anlagebeschränkungen sind auf jeden Teilfonds separat anwendbar.
Das Netto-Fondsvermögen (Fondsvermögen abzüglich der dem Fonds zuzurechnenden Verbindlichkeiten) muß

innerhalb von sechs Monaten nach Genehmigung des Fonds den Gegenwert von 50 Millionen Luxemburger Franken
erreichen. Hierfür ist auf das Netto-Fondsvermögen des Fonds insgesamt abzustellen, das sich aus der Addition der
Netto-Fondsvermögen der Teilfonds ergibt.

Die Verwaltungsgesellschaft kann jederzeit neue Teilfonds auflegen. Teilfonds können auf bestimmte Zeit errichtet

werden.

Die Anteile (die «Anteile») werden als lnhaberanteile ausgegeben.
Durch den Kauf eines Anteils erkennt der Anteilinhaber eines Fonds das Verkaufsprospekt inkl. Verwaltungs-

reglement des entsprechenden Fonds sowie alle ordnungsgemäß genehmigten und veröffentlichten Änderungen
derselben an.

Art. 2. Die Verwaltungsgesellschaft.
Jedes Teilfondsvermögen wird - vorbehaltlich der Anlagebeschränkungen in Artikel 5 des Verwaltungsreglements -

durch die Verwaltungsgesellschaft im eigenen Namen, jedoch ausschließlich im Interesse und für gemeinschaftliche
Rechnung der Anteilinhaber des jeweiligen Teilfonds verwaltet.

Die Verwaltungsbefugnis erstreckt sich namentlich, jedoch nicht ausschließlich, auf den Kauf, den Verkauf, die

Zeichnung, den Umtausch und die Übertragung von Wertpapieren und anderen gesetzlich zulässigen Vermögenswerten
und auf die Ausübung aller Rechte, welche unmittelbar oder mittelbar mit den Vermögenswerten des jeweiligen
Teilfonds zusammenhängen.

Die Verwaltungsgesellschaft Iegt die Anlagepolitik jedes Teilfonds unter Berücksichtigung der gesetzlichen und

vertraglichen Anlagebeschränkungen fest. Der Verwaltungsrat der Verwaltungsgesellschaft kann eines oder mehrere
seiner Mitglieder und/oder sonstige Personen mit der täglichen Ausführung der Anlagepolitik betrauen.

Die Verwaltungsgesellschaft kann unter eigener Verantwortung einen oder mehrere Anlageberater hinzuziehen.
Die Verwaltungsgesellschaft ist berechtigt, zu Lasten jedes Teilfondsvermögens das im Verkaufsprospekt festgelegte

Entgelt zu beanspruchen.

Art. 3. Die Depotbank.
Die Bestellung der Depotbank erfolgt durch die Verwaltungsgesellschaft.
Die HYPOBANK INTERNATIONAL S.A., eine Aktiengesellschaft Iuxemburgischen Rechts mit Sitz in Luxemburg,

wurde als Depotbank für die Verwahrung des Vermögens sämtlicher Teilfonds bestellt. Sie ist ermächtigt, sämtliche
Bankgeschäfte in Luxemburg zu betreiben.

Die Depotbank oder die Verwaltungsgesellschaft sind jeweils berechtigt, die Depotbankbestellung jederzeit schriftlich

mit einer Frist von drei Monaten zu kündigen. Eine Kündigung durch die Verwaltungsgesellschaft setzt voraus, daß eine
Bank mit Genehmigung der zuständigen Aufsichtsbehörde die Pflichten und Funktionen als Depotbank gemäß dem
Verwaltungsreglement übernimmt. Falls eine Kündigung durch die Depotbank erfolgt, wird die Verwaltungsgesellschaft
innerhalb von zwei Monaten eine neue Depotbank ernennen, welche die Pflichten und Funktionen als Depotbank gemäß
dem Verwaltungsreglement übernimmt. Bis zur Bestellung dieser neuen Depotbank wird die bisherige Depotbank zum
Schutz der Interessen der Anteilinhaber ihren Pflichten und Funktionen als Depotbank vollumfänglich nachkommen.

Alle flüssigen Mittel, Wertpapiere und anderen gesetzlich zulässigen Vermögenswerte, welche das Vermögen der

jeweiligen Teilfonds darstellen, werden von der Depotbank für die Anteilinhaber der Teilfonds in gesonderten Konten
(die «Sperrkonten») oder Depots (die «Sperrdepots») verwahrt, über die nur in Übereinstimmung mit den Bestim-
mungen des Verwaltungsreglements verfügt werden darf. Die Verwaltungsgesellschaft kann andere Banken und/oder
Wertpapiersammelstellen mit der Verwahrung von flüssigen Mitteln, Wertpapieren und anderen gesetzlich zulässigen
Vermögenswerten der Teilfonds beauftragen.

Die Depotbank wird entsprechend den Weisungen der Verwaltungsgesellschaft - vorausgesetzt, diese stehen in

Übereinstimmung mit dem Verwaltungsreglement, dem Depotbankvertrag, dem jeweils gültigen Verkaufsprospekt und
dem Gesetz:

16727

- Anteile des entsprechenden Teilfonds auf die Zeichner gemäß Artikel 6 des Verwaltungsreglements übertragen;
- aus den Sperrkonten den Kaufpreis für Wertpapiere und sonstige gesetzlich zulässige Vermögenswerte zahlen, die

für den jeweiligen Teilfonds erworben worden sind;

- Wertpapiere sowie sonstige gesetzlich zulässige Vermögenswerte, die für den jeweiligen Teilfonds verkauft worden

sind, gegen Zahlung des Verkaufspreises ausliefern bzw. übertragen;

- den Rücknahmepreis gemäß Artikel 11 des Verwaltungsreglements gegen Ausbuchung der entsprechenden Anteile

auszahlen;

- alle Ausschüttungen gemäß Artikel 14 des Verwaltungsreglements auszahlen.
Die Depotbank wird dafür sorgen, daß
- alle Vermögenswerte jedes Teilfonds unverzüglich auf den entsprechenden Sperrkonten bzw. Sperrdepots eingehen

sowie eingehende Zahlungen des Ausgabepreises abzüglich der Verkaufsprovision und evtl. Steuern und Abgaben unver-
züglich auf den Sperrkonten des jeweiligen Teilfonds verbucht werden;

- der Verkauf, die Ausgabe, die Rücknahme, die Auszahlung und die Entwertung der Anteile, die für Rechnung der

jeweiligen Teilfonds durch die Verwaltungsgesellschaft vorgenommen werden, den gesetzlichen Vorschriften und dem
Verwaltungsreglement gemäß erfolgen;

- börsennotierte Vermögenswerte höchstens zum Tageskurs gekauft und mindestens zum Tageskurs verkauft werden

sowie nicht an einer Börse notierte Vermögenswerte zu einem Preis gekauft bzw. verkauft werden, der nicht in einem
offensichtlichen Mißverhältnis zu ihrem tatsächlichen Wert steht;

- bei allen Geschäften, die sich auf ein Teilfondsvermögen beziehen, der Gegenwert innerhalb der üblichen Fristen

zugunsten des entsprechenden Teilfonds bei ihr eingeht;

- die Erträge des jeweiligen Teilfondsvermögens gemäß dem Verwaltungsreglement verwendet werden;
- die gesetzlichen und vertraglichen Beschränkungen bezüglich des Kaufs und Verkaufs von Optionen und Finanzter-

minkontrakten sowie bezüglich Devisenkurssicherungsgeschäften eingehalten werden.

Die Depotbank zahlt der Verwaltungsgesellschaft aus den Sperrkonten eines Teilfonds nur das in dem Verkaufs-

prospekt festgesetzte Entgelt.

Die Depotbank hat jeweils Anspruch auf das ihr nach diesem Verwaltungsreglement und dem Verkaufsprospekt

zustehende Entgelt und entnimmt es den gesperrten Konten der jeweiligen Teilfonds nur nach Zustimmung der Verwal-
tungsgesellschaft. Die in Artikel 12 dieses Verwaltungsreglements aufgeführten sonstigen, zu Lasten jedes Teilfonds zu
zahlenden Kosten bleiben hiervon unberührt.

Soweit gesetzlich zulässig, ist die Depotbank berechtigt und verpflichtet, im eigenen Namen
- Ansprüche der Anteilinhaber gegen die Verwaltungsgesellschaft oder eine frühere Depotbank geltend zu machen;
- gegen Vollstreckungsmaßnahmen von Dritten Widerspruch zu erheben und vorzugehen, wenn in eines der

Teilfondsvermögen wegen eines Anspruchs vollstreckt wird, für den das entsprechende Teilfondsvermögen nicht haftet.

Art. 4. Hauptverwaltung.
Die Hauptverwaltung des Fonds befindet sich in Luxemburg. Dies beinhaltet u.a.:
- die Buchhaltung des Fonds insgesamt sowie dessen jeweilige Teilfonds wird in Luxemburg geführt und die dazu

notwendigen Unterlagen sind in Luxemburg verfügbar;

- die Inventarwerte der jeweiligen Teilfonds werden in Luxemburg errechnet;
- die Ausgabe und die Rücknahme der Anteile erfolgt in Luxemburg;
- die Verkaufsprospekte, die Rechenschaftsberichte sowie alle anderen für die Anteilinhaber bestimmten Unterlagen

werden in Luxemburg erstellt;

- die Korrespondenz, der Versand der Rechenschaftsberichte und aller anderen für die Anteilinhaber bestimmten

Unterlagen erfolgt von Luxemburg aus.

Art. 5. Allgemeine Anlagegrundsätze und Anlagebeschränkungen.
5.1. Die Verwaltungsgesellschaft bestimmt im Verkaufsprospekt die Anlagepolitik der jeweiligen Teilfonds und kann

dabei von einem oder mehreren Anlageberatern unterstützt werden.

Das jeweilige Teilfondsvermögen muß nach dem Prinzip der Risikomischung angelegt werden.
Folgende allgemeine Anlagegrundsätze und -beschränkungen gelten separat für jeden Teilfonds.
5.2. Die Teilfondsvermögen werden investiert in:
5.2.1. a) Anteile an Organismen für gemeinsame Anlagen (OGA), welche den Anforderungen der EG-Direktive

85/611 über Organismen für gemeinsame Anlagen in Wertpapieren (OGAW) genügen sowie in Grundstückssonder-
vermögen entsprechend §§ 26 ff. des Gesetzes über Kapitalanlagegesellschaften der Bundesrepublik Deutschland, im
folgenden «Zielfonds» genannt.

Jeder Teilfonds wird mindestens 20% seines Netto-Vermögens in Investmentanteile von Zielfonds investieren. Sofern

der Verkaufsprospekt keine abweichenden Regelungen enthält, kann der entsprechende Teilfonds bis zu 100% seines
Netto-Vermögens in Investmentanteilen der oben genannten Art anlegen.

5.2.1. b) Anteile an solchen Organismen für gemeinsame Anlagen («OGA») des offenen Typs, soweit deren Anlage-

politik dem Grundsatz der Risikostreuung im Sinne der Regeln für Luxemburger Organismen für gemeinsame Anlagen
nach Teil ll des Gesetzes vom 30. März 1988 über Organismen für gemeinsame Anlagen («Gesetz vom 30. März 1988»)
folgt.

5.2.1. c) Anteile an Hedgefonds und an Futurefonds, soweit deren Anlagepolitik den Regeln der Risikostreuung welche

auf Luxemburger Hedgefonds und Futurefonds gemäß den Bestimmungen von Teil des Gesetzes vom 30. März 1988
anwendbar sind, in vergleichbarer Weise folgt und sofern die Anlage in solche Fonds 25% des Netto-Vermögens des
jeweiligen Teilfonds nicht übersteigt, wobei die Anlagebeschränkungen, welche in Artikel 5.2.2.2. sowie in Artikel 5.2.2.3.
dargelegt sind, zu berücksichtigen sind.

16728

5.2.1. d) Anteile an Immobilienfonds und an Venture-Capitalfonds, soweit deren Anlagepolitik den Regeln der Risiko-

streuung welche auf Luxemburger Immobilienfonds und Venture-Capitalfonds gemäß den Bestimmungen von Teil II des
Gesetzes vom 30. März 1988 anwendbar sind, in vergleichbarer Weise folgt und sofern die Anlage in solche Fonds
jeweils 10% des Netto-Vermögens des jeweiligen Teilfonds nicht übersteigt, wobei die Anlagebeschränkungen, welche
in Artikel 5.2.2.2. sowie in Artikel 5.2.2.3. dargelegt sind, zu berücksichtigen sind.

Für die Anlage gelten die folgenden Beschränkungen:
5.2.1.1. Das jeweilige Teilfondsvermögen muß zu jeder Zeit mindestens in zwei OGA angelegt sein.
5.2.1.2. Die Verwaltungsgesellschaft achtet darauf, daß nicht mehr als 10% des Netto-Vermögens des jeweiligen

Teilfonds in Zielfonds angelegt werden, die in ihrem Ursprungsland nicht einer ständigen Aufsicht unterliegen, welche
dort durch eine gesetzlich und zum Schutz des Anlegers eingerichtete Aufsichtsbehörde gewährleistet wird;

5.2.2. Daneben können die jeweiligen Teilfondsvermögen unter der Berücksichtigung der nachfolgend beschriebenen

Anlagebeschränkungen in Wertpapieren und regelmäßig gehandelten Geldmarktinstrumenten («Geldmarktinstru-
mente») sowie sonstigen zulässigen Vermögenswerten einschließlich flüssigen Mitteln angelegt werden.

Für die Anlage in Wertpapieren und/oder Geldmarktinstrumenten sowie für die Anlage in Anteilen von geschlossenen

OGAs, welche als Wertpapiere zu betrachten sind, gelten grundsätzlich folgende Anlagebeschränkungen:

5.2.2.1. Die Verwaltungsgesellschaft darf für einen Teilfonds nicht mehr als 10% des Netto-Fondsvermögens dieses

Teilfonds in solchen Wertpapieren anlegen, die weder an einer Börse notiert sind, noch auf einem geregelten Markt, der
anerkannt, für das Publikum offen und dessen Funktionsweise ordnungsgemäß ist («geregelter Markt»), gehandelt
werden;

5.2.2.2. Die Verwaltungsgesellschaft darf für einen Teilfonds sowie für den Fonds insgesamt höchstens 10% der

Wertpapiere und/oder Geldmarktinstrumente ein- und desselben Emittenten, die einer Kategorie zuzurechnen sind,
erwerben;

5.2.2.3. Höchstens 10% des Netto-Fondsvermögens eines Teilfonds dürfen in Wertpapieren und/oder Geldmarkt-

instrumenten ein- und desselben Emittenten angelegt werden.

5.2.2.4. Die unter 5.2.2.1., 5.2.2.2. und 5.2.2.3. aufgeführten Anlagebeschränkungen sind nicht anwendbar im Hinblick

auf die Vermögensanlage in solchen Wertpapieren und/oder Geldmarktinstrumenten, welche von Mitgliedstaaten der
OECD oder deren Gebietskörperschaften oder von supranationalen Einrichtungen und Körperschaften gemeinschafts-
rechtlicher, regionaler oder weltweiter Natur begeben oder garantiert werden.

5.2.2.5. Die unter 5.2.2.1., 5.2.2.2. und 5.2.2.3. aufgeführten Anlagebeschränkungen sind nicht anwendbar für Anlagen

in OGA des offenen Typs, die vergleichbaren Anforderungen an die Risikostreuung unterliegen, wie sie für Luxemburger
OGA gemäß Teil Il des Gesetzes vom 30. März 1988 gelten, es sei denn, es handelt sich um OGA des offenen Typs, die
in ihrem Herkunftsland nicht einer ständigen Überwachung durch eine gesetzlich zum Schutz der Anleger eingerichtete
Kontrollbehörde unterliegen. Die vorstehend abweichenden Bedingungen dürfen jedoch zu keiner Zeit dazu führen, daß
die Anlage sich in übermäßigem Maße auf einen einzigen OGA konzentriert.

5.3. Besondere Anlagetechniken und -instrumente.
5.3.1. Techniken und Instrumente, die Wertpapiere zum Gegenstand haben.
Die Verwaltungsgesellschaft darf sich nach Maßgabe der Anlagetechniken für einen Teilfonds folgender Techniken und

Instrumente bedienen, die Wertpapiere zum Gegenstand haben, sofern die Einsetzung dieser Techniken und Instru-
mente im Hinblick auf eine ordentliche Verwaltung des Teilfondsvermögens geschieht:

5.3.1.1 Optionsgeschäfte.
Eine Option ist das Recht, einen bestimmten Vermögenswert zu einem festgelegten Kurs oder Preis innerhalb eines

festgelegten Zeitraums in der Zukunft zu kaufen oder zu verkaufen. Die Verwaltungsgesellschaft kann für jeden Teilfonds
Kauf- oder Verkaufsoptionen auf Wertpapiere erwerben und verkaufen, sofern diese Optionen entweder auf einem
Geregelten Markt gehandelt werden oder vorausgesetzt, daß in dem Falle, in dem solche Optionen freihändig gehandelt
werden («over-the-counter-» oder «OTC-Optionen»), die entsprechenden Vertragspartner des Teilfonds erstklassige,
auf derartige Geschäfte spezialisierte Finanzinstitute sind.

Darüber hinaus muß die Verwaltungsgesellschaft für jeden Teilfonds folgende Richtlinien einhalten:
(a) Der Gesamtbetrag der beim Erwerb von Kauf- und Verkaufsoptionen gezahlten Optionsprämien darf 15% des

jeweiligen Netto-Teilfondsvermögens nicht überschreiten.

(b) Die gesamten Verpflichtungen aus dem Verkauf von Kauf- und Verkaufsoptionen (mit Ausnahme des Verkaufs von

Kaufoptionen, für die eine angemessene Deckung vorhanden ist) sowie die gesamten Verpflichtungen aus den in
(5.3.1.2.2.) unten aufgeführten Transaktionen dürfen zu keiner Zeit den Höchstanteil des jeweiligen Netto-Teilfonds-
vermögens überschreiten, der in Wertpapieren angelegt werden darf. In diesem Zusammenhang entsprechen die einge-
gangenen Vepflichtungen aus dem Verkauf von Kauf- und Verkaufsoptionen dem Gesamtbetrag der bei Ausübung dieser
Optionen geltenden Preise.

(c) Wenn die Verwaltungsgesellschaft für einen Teilfonds Kaufoptionen verkauft, muß sie zum Zeitpunkt des Verkaufs

entweder die zugrundeliegenden übertragbaren Wertpapiere, gleichwertige Kaufoptionen oder andere Instrumente
(z.B. Optionsscheine) als ausreichende Deckung im Bestand haben. Die Deckung für veräußerte Kaufoptionen kann
während der Laufzeit der Option nicht veräußert werden, es sei denn, es ist eine gleichwertige Deckung in Form von
Optionen oder anderen Instrumenten vorhanden, die demselben Zweck dienen. Unbeschadet vorstehender Regelung
kann die Verwaltungsgesellschaft für einen Teilfonds nicht gedeckte Kaufoptionen verkaufen, wenn sie jederzeit in der
Lage ist, eine entsprechende Deckung für die übernommenen Verkaufspositionen bereitzustellen, und wenn die Preise
bei Ausübung dieser Optionen 25% des jeweiligen Netto-Teilfondsvermögens nicht überschreiten.

(d) Wenn die Verwaltungsgesellschaft für einen Teilfonds Verkaufsoptionen verkauft, muß sie während der gesamten

Laufzeit der Optionen eine angemessene Deckung in der Form von ausreichenden Barmitteln bereithalten, um die
Zahlung für die Wertpapiere, die dem Teilfonds von der Gegenpartei bei Ausübung der Optionen zu liefern sind,
gewährleisten zu können.

16729

5.3.1.2 Finanztermingeschäfte.
Unter Finanztermingeschäften in standardisierter und nicht-standardisierter Form versteht man in diesem Zusam-

menhang den Handel mit Kontrakten auf den zukünftigen Wert von Wertpapieren, Indizes, Zinsen, Devisen oder an
derer Finanzinstrumente. Nach Maßgabe der im folgenden dargelegten Bedingungen können solche Geschäfte zu Siche-
rungs- und anderen Zwecken getätigt werden.

5.3.1.2.1 Sicherungsgeschäfte («hedging»).
Unter «hedging» versteht man die Absicherung einer bekannten, in der Zukunft liegenden Verpflichtung.
(a) Als globale Absicherung gegen das Risiko ungünstiger Marktentwicklungen können für einen Teilfonds Termin-

kontrakte auf Börsenindizes verkauft werden. Zum gleichen Zweck können für einen Teilfonds Kaufoptionen auf
Börsenindizes verkauft und Verkaufsoptionen auf Börsenindizes gekauft werden. Voraussetzung ist, daß die beschrie-
benen Terminkontrakte und Optionen auf einem Geregelten Markt gehandelt werden. Das Ziel dieser Sicherungsge-
schäfte gründet auf der Annahme, daß zwischen der Zusammensetzung des jeweils verwendeten Index und den für die
Teilfonds jeweils verwalteten Wertpapierbeständen ein hinreichender Zusammenhang besteht.

Die Gesamtverpflichtungen aus Terminkontrakten und Optionen auf Börsenindizes dürfen den Börsenwert der

Wertpapiere nicht überschreiten, die für den Teilfonds auf dem diesem Index entsprechenden Markt gehalten werden.

(b) Als globale Absicherung gegen Risiken aus Zinsschwankungen können für einen Teilfonds Terminkontrakte auf

Zinssätze verkauft werden. Mit dem gleichen Ziel können für einen Teilfonds Kaufoptionen auf Zinssätze verkauft und
Verkaufsoptionen auf Zinssätze gekauft werden. Voraussetzung ist, daß die beschriebenen Terminkontrakte und
Optionen auf einem Geregelten Markt gehandelt werden. Darüber hinaus können im Rahmen freihändiger Geschäfte mit
dem gleichen Zweck Zinstauschgeschäfte (Zins-Swaps), Zinssicherungsvereinbarungen (forward rate agreements)
getätigt werden, vorausgesetzt, daß derartige Geschäfte mit Finanzinstituten erstklassiger Bonität getätigt werden, die
sich auf diese Art von Geschäften spezialisiert haben.

Die Gesamtverpflichtungen aus Finanztermin-Kontrakten, Optionskontrakten, Zins-Swaps und forward rate agree-

ments dürfen den Gesamtwert der zu sichernden Vermögenswerte des Teilfonds in der Währung dieser Kontrakte
nicht überschreiten.

5.3.1.2.2. Anlagepositionen.
Anlagepositionen basieren auf den prognostizierten zukünftigen Entwicklungen auf den Finanzmärkten. In diesem

Zusammenhang und mit Ausnahme von Optionskontrakten auf Wertpapiere (vgl. dazu 5.3.1.1. oben) sowie Devisen-
kontrakten (vgl. dazu Ziffer 5.3.2. unten) können für einen Teilfonds, zu Zwecken, die außerhalb von Sicherungsge-
schäften liegen, Termin- und Optionskontrakte auf alle Finanzinstrumente gekauft und verkauft werden, sofern die
gesamten Verpflichtungen aus diesen Käufen und Verkäufen einschließlich der gesamten Verpflichtungen aus der
Veräußerung von Kauf- und Verkaufsoptionen auf Wertpapiere zu keiner Zeit das jeweilige Netto-Teilfondsvermögen
überschreiten.

Verkäufe von Kaufoptionen auf Wertpapiere, für die eine angemessene Deckung vorhanden ist, sind in die

Berechnung der vorgenannten Gesamtverpflichtungen nicht einbezogen.

In diesem Zusammenhang gilt für die Verpflichtungen aus Transaktionen, die nicht im Zusammenhang mit Optionen

auf Wertpapiere stehen, folgende Definition:

- die Verpflichtungen aus Terminkontrakten entsprechen dem Liquidationswert der Nettoposition von Kontrakten im

Zusammenhang mit identischen Finanzinstrumenten (nach Saldierung der Kauf- und Verkaufspositionen), und zwar ohne
Berücksichtigung der jeweiligen Fälligkeitstermine, und

- die Verpflichtungen im Zusammenhang mit gekauften und verkauften Optionen entsprechen der Summe der bei

Ausübung dieser Optionen geltenden Preise entsprechend der Netto-Verkaufsposition im Zusammenhang mit
demselben zugrundeliegenden Vermögenswert, und zwar ohne Berücksichtigung der jeweiligen Fälligkeitstermine.

Der Gesamtbetrag der beim Erwerb von Kauf- und Verkaufsoptionen gemäß vorliegenden Richtlinien gezahlten

Optionsprämien einschließlich des Gesamtbetrages der für den Kauf von Kauf- und Verkaufsoptionen auf Wertpapiere
nach Maßgabe der Richtlinien unter 5.3.1.1. gezahlten Optionsprämien darf 15% des jeweiligen Netto-Teilfondsver-
mögens nicht überschreiten.

5.3.1.3. Wertpapierleihe.
Im Rahmen eines standardisierten Wertpapierleihsystems können bis zu 50% der im jeweiligen Teilfonds befindlichen

Wertpapiere auf höchstens 30 Tage verliehen werden. Voraussetzung ist, daß dieses Wertpapierleihsystem durch einen
anerkannten Abrechnungsorganismus oder durch ein auf solche Geschäfte spezialisiertes Finanzinstitut erster Ordnung
organisiert ist.

Die Wertpapierleihe kann mehr als 50% des Wertpapierbestandes erfassen, sofern dem jeweiligen Teilfonds das

Recht eingeräumt ist, den Wertpapierleihvertrag jederzeit zu kündigen und die verliehenen Wertpapiere zurückzuver-
langen.

Der Teilfonds muß im Rahmen der Wertpapierleihe grundsätzlich eine Garantie erhalten, deren Gegenwert zur Zeit

des Vertragsabschlusses mindestens dem Gesamtwert der verliehenen Wertpapiere entspricht. Diese Garantie kann in
flüssigen Mitteln bestehen oder in Wertpapieren, die durch Mitgliedstaaten der OECD, deren Gebietskörperschaften
oder supranationalen Organismen begeben oder garantiert und zugunsten des jeweiligen Teilfonds während der Laufzeit
des Wertpapierleihvertrages gesperrt werden.

Einer Garantie bedarf es nicht, sofern die Wertpapierleihe im Rahmen von CEDEL, EUROCLEAR oder einem

sonstigen anerkannten Abrechnungsorganismus stattfindet, der selbst zu Gunsten des Verleihers der verliehenen
Wertpapiere mittels einer Garantie oder auf andere Weise Sicherheit leistet.

5.3.1.4. Pensionsgeschäfte.
Die Verwaltungsgesellschaft kann sich für einen Teilfonds von Zeit zu Zeit an Pensionsgeschäften beteiligen, die in

Käufen und Verkäufen von Wertpapieren bestehen, bei denen die Vereinbarungen dem Verkäufer das Recht oder die 

16730

Pflicht einräumen, die verkauften Wertpapiere vom Erwerber zu einem bestimmten Preis und innerhalb einer Frist
zurückzukaufen, die zwischen den beiden Parteien bei Vertragsabschluß vereinbart wurden.

Die Verwaltungsgesellschaft kann bei Pensionsgeschäften entweder als Käufer oder als Verkäufer auftreten. Eine

Beteiligung an solchen Geschäften unterliegt jedoch folgenden Richtlinien:

(a) Wertpapiere über ein Pensionsgeschäft dürfen nur gekauft oder verkauft werden, wenn es sich bei der Gegen-

partei um ein Finanzinstitut erstklassiger Bonität handelt, das sich auf diese Art von Geschäften spezialisiert hat.

(b) Während der Laufzeit eines Pensionsgeschäftes dürfen die vertragsgegenständlichen Wertpapiere vor Ausübung

des Rechts auf den Rückkauf dieser Wertpapiere oder vor Ablauf der Rückkauffrist nicht veräußert werden.

Es muß zusätzlich sichergestellt werden, daß der Umfang der Verpflichtungen bei Pensionsgeschäften so gestaltet ist,

daß die Verwaltungsgesellschaft für den betreffenden Fonds ihren Verpflichtungen zur Rücknahme von Anteilen der
Fonds jederzeit nachkommen kann.

5.3.2. Absicherung von Währungsrisiken.
Um die gegenwärtigen und zukünftigen Vermögenswerte und Verbindlichkeiten eines Teilfonds gegen Währungs-

kursschwankungen abzusichern, kann die Verwaltungsgesellschaft Devisenterminkontrakte kaufen oder verkaufen,
sofern diese Devisenterminkontrakte an einen Geregelten Markt gehandelt werden. Darüber hinaus kann die Verwal-
tungsgesellschaft für die Teilfonds Währungsoptionen kaufen oder verkaufen, die entweder an einem Geregelten Markt
gehandelt werden oder als OTC-Optionen im Sinne von Artikel 5 Absatz 5.3.1.1. dieses Verwaltungsreglements gelten,
sofern im letzteren Falle die entsprechenden Vertragspartner des Teilfonds erstklassige, auf solche Geschäfte speziali-
sierte Finanzinstitute sind.

Mit dem gleichen Ziel kann die Verwaltungsgesellschaft im Rahmen von freihändigen Vereinbarungen mit Finanzinsti-

tuten erster Ordnung, die sich auf diese Art von Geschäften spezialisiert haben, Devisen auf Termin kaufen bzw.
verkaufen oder Devisen-Swap-Geschäfte tätigen.

Das mit den vorgenannten Geschäften angestrebte Ziel der Deckung setzt das Bestehen eines direkten Zusammen-

hangs zwischen der beabsichtigten Transaktion und den zu sichernden Vermögenswerten und Verbindlichkeiten voraus
und impliziert, daß Transaktionen in einer bestimmten Währung den Gesamtwert dieser Vermögenswerte und Verbind-
lichkeiten prinzipiell nicht überschreiten und im Hinblick auf ihre Laufzeit den Zeitraum nicht überschreiten dürfen, für
den die jeweiligen Vermögenswerte gehalten oder voraussichtlich erworben werden bzw. für den die jeweiligen
Verbindlichkeiten eingegangen wurden oder voraussichtlich eingegangen werden.

Werden die in Artikel 5.2. genannten Beschränkungen unbeabsichtigt oder in Folge der Ausübung von Bezugsrechten

überschritten, so hat die Verwaltungsgesellschaft bei ihren Verkäufen als vorrangiges Ziel, die Normalisierung der Lage
unter Berücksichtigung der Interessen der Anteilinhaber anzustreben.

Die Verwaltungsgesellschaft kann geeignete Dispositionen treffen und mit Einverständnis der Depotbank weitere

Anlagebeschränkungen aufnehmen, die erforderlich sind, um den Bedingungen in jenen Ländern zu entsprechen, wo
Anteile vertrieben werden bzw. vertrieben werden sollen.

Art. 6. Ausgabe von Anteilen.
Jede natürliche oder juristische Person kann vorbehaltlich Artikel 7 des Verwaltungsreglements durch Zeichnung und

Zahlung des Ausgabepreises Anteile eines Teilfonds erwerben.

Daneben können Anteile über den Geregelten Markt an der Bayerischen Börse, München, erworben werden.
Der Anteilzeichner hat als Kaufpreis einen Betrag (den «Ausgabepreis») zu zahlen, der dem Inventarwert der Anteile

des auf den Eingang des Zeichnungsantrages bei der Verwaltungsgesellschaft oder einer Zahlstelle nächstfolgenden
Bewertungstages gemäß Artikel 9 dieses Verwaltungsreglements entspricht, zuzüglich einer Verkaufsprovision von bis zu
5% des Inventarwertes. Der Ausgabepreis ist innerhalb von drei Bankarbeitstagen nach Eingang des Zeichnungsantrages
bei der Verwaltungsgesellschaft oder einer Zahlstelle in der Fondswährung des betreffenden Teilfonds, welche im
Verkaufsprospekt festgelegt ist, zahlbar.

Die Anteile werden unverzüglich nach Eingang des Ausgabepreises bei der Depotbank im Auftrag der Verwaltungs-

gesellschaft von der Depotbank zugeteilt.

Alle ausgegebenen Anteile eines Teilfonds haben gleiche Rechte.
Falls die Gesetze eines Landes niedrigere Verkaufsprovisionen vorschreiben, können die in jenem Land beauftragten

Vertriebsstellen die Anteile mit der dort höchstzulässigen Verkaufsprovision verkaufen. Der Ausgabepreis kann sich um
Stempelgebühren oder andere Belastungen, die in verschiedenen Ländern anfallen, in denen Anteile verkauft werden,
erhöhen.

Soweit Ausschüttungs und/oder Rücknahmepreisbeträge Teilfonds unmittelbar zum Erwerb von Anteilen eines

anderen Teilfonds verwendet werden, kann ein von der Verwaltungsgesellschaft festgelegter Wiederanlagerabatt
gewährt werden.

Art. 7. Beschränkungen der Ausgabe von Anteilen.
Die Verwaltungsgesellschaft hat bei der Ausgabe von Anteilen eines Teilfonds die Gesetze und Vorschriften aller

Länder, in welchen Anteile angeboten werden, zu beachten. Die Verwaltungsgesellschaft kann jederzeit aus eigenem
Ermessen einen Zeichnungsantrag zurückweisen oder die Ausgabe von Anteilen zeitweilig beschränken, aussetzen oder
endgültig einstellen, wenn es sich bei den Käufern um natürliche oder juristische Personen handelt, die in bestimmten
Ländern oder Gebieten wohnhaft oder eingetragen sind. Die Verwaltungsgesellschaft kann auch natürliche oder
juristische Personen vom Erwerb von Anteilen ausschließen, falls eine solche Maßnahme zum Schutz der Anteilinhaber
eines Teilfonds oder des Fonds selbst notwendig werden sollte. Weiterhin kann die Verwaltungsgesellschaft:

(a) aus eigenem Ermessen jeden Zeichnungsantrag auf Erwerb von Anteilen zurückweisen;
(b) jederzeit Anteile gegen Zahlung des Rücknahmepreises zurückkaufen, die von Anteilinhabern gehalten werden,

welche vom Erwerb oder Besitz von Anteilen ausgeschlossen sind.

16731

Eingehende Zahlungen auf nicht unverzüglich ausgeführte Zeichnungsanträge werden von der Depotbank ohne

Zinsen zurückgezahlt.

Art. 8. Anteilzertifikate.
Die Anteile werden in Globalzertifikaten verbrieft. Ein Anspruch auf die Auslieferung effektiver Stücke besteht nicht.
Art. 9. Berechnung des Inventarwertes.
Das Netto-Fondsvermögen des Fonds lautet auf Deutsche Mark («DM») («Referenzwährung») sowie nach deren

Einführung, auf die zukünftige Europäische Währungseinheit «Euro». Der Wert eines Anteils («Inventarwert») lautet auf
die im Verkaufsprospekt festgelegte Währung, in welcher der jeweilige Teilfonds aufgelegt wird («Fondswährung»). Der
Inventarwert pro Anteil wird in Luxemburg sowohl an jedem Mittwoch sowie an jedem letzten Arbeitstag im Monat,
sofern diese Tage Börsentage sowohl in München als auch in Luxemburg sind, berechnet. Sofern mittwochs kein
Börsentag in München und/oder in Luxemburg ist, erfolgt die Bewertung an dem nächstfolgenden Tag, der ein solcher
Börsentag ist. Die Berechnung erfolgt durch Teilung des Netto-Vermögens eines Teilfonds durch die Zahl der zum
Zeitpunkt der jeweiligen Berechnung im Umlauf befindlichen Anteile dieses Teilfonds.

Das Netto-Teilfondsvermögen wird nach folgenden Grundsätzen berechnet:
(a) Wertpapiere, die an einer Börse notiert sind, werden zum letzten verfügbaren bezahlten Kurs bewertet. Wenn

ein Wertpapier an mehreren Börsen notiert ist, ist der letzte verfügbare bezahlte Kurs an jener Börse maßgebend, die
der Hauptmarkt für dieses Wertpapier ist.

(b) Wertpapiere, die nicht an einer Börse notiert sind, die aber an einem anderen geregelten, anerkannten, für das

Publikum offenen und ordnungsgemäß funktionierenden Markt gehandelt werden, werden zu dem Kurs bewertet, der
nicht geringer als der Geldkurs und nicht höher als der Briefkurs zur Zeit der Bewertung sein darf und den die Verwal-
tungsgesellschaft für den bestmöglichen Kurs hält, zu dem die Wertpapiere verkauft werden können.

(c) Anteile an Organismen für gemeinsame Anlagen werden zu ihrem letzten festgestellten und erhältlichen Inven-

tarwert, ggf. unter Berücksichtigung einer Rücknahmegebühr, bewertet.

(d) Falls diese jeweiligen Kurse nicht marktgerecht sind, werden diese Wertpapiere ebenso wie alle sonstigen

gesetzlich zulässigen Vermögenswerte zum jeweiligen Verkehrswert bewertet, wie ihn die Verwaltungsgesellschaft nach
Treu und Glauben und allgemein anerkannten, von Wirtschaftsprüfern nachprüfbaren Bewertungsregeln festgelegt.

(e) Die flüssigen Mittel werden zu deren Nennwert zuzüglich anteiliger Zinsen bewertet. Festgelder mit einer

Ursprungslaufzeit von mehr als 60 Tagen können zu dem jeweiligen Renditekurs bewertet werden, vorausgesetzt, ein
entsprechender Vertrag zwischen dem Finanzinstitut, welches die Festgelder verwahrt, und der Verwaltungsgesellschaft
sieht vor, daß diese Festgelder zu jeder Zeit kündbar sind und daß im Falle einer Kündigung ihr Realisierungswert diesem
Renditekurs entspricht.

(f) Die auf Wertpapiere entfallenden anteiligen Zinsen werden mit einbezogen, soweit sie sich nicht im Kurswert

ausdrücken.

(g) Alle nicht auf die jeweilige Fondswährung lautenden Vermögenswerte werden zum letzten verfügbaren Devisen-

mittelkurs in die betreffende Fondswährung umgerechnet.

Falls außergewöhnliche Umstände eintreten, welche die Bewertung gemäß den oben aufgeführten Kriterien

unmöglich oder unsachgerecht werden lassen, ist die Verwaltungsgesellschaft ermächtigt, zeitweilig andere von ihr nach
Treu und Glauben festgelegte, allgemein anerkannte und von Wirtschaftsprüfern nachprüfbare Bewertungsregeln zu
befolgen, um eine sachgerechte Bewertung des Fondsvermögens zu erreichen.

Die Verwaltungsgesellschaft kann bei umfangreichen Rücknahmeanträgen, die nicht aus den Iiquiden Mitteln und zuläs-

sigen Kreditaufnahmen des jeweiligen Teilfonds befriedigt werden können, nach vorheriger Zustimmung durch die
Depotbank den Inventarwert bestimmen, indem sie dabei die Kurse des Tages zugrundelegt, an dem sie für den entspre-
chenden Teilfonds die Wertpapiere tatsächlich verkauft, die je nach Lage verkauft werden müssen. In diesem Falle wird
für gleichzeitig eingereichte Zeichnungs- und Rücknahmeanträge dieselbe Berechnungsweise angewandt.

Art. 10. Einstellung der Ausgabe und Rücknahme von Anteilen und der Berechnung des Inventar-

wertes.

Die Verwaltungsgesellschaft ist ermächtigt, die Berechnung des Inventarwertes sowie die Ausgabe und Rücknahme

von Anteilen zeitweilig einzustellen, wenn und solange Umstände vorliegen, die diese Aussetzung erforderlich machen,
insbesondere:

(a) während der Zeit, in welcher eine Börse oder ein anderer geregelter, anerkannter, dem Publikum offener und

ordnungsgemäß funktionierender Markt, an dem ein wesentlicher Teil der Vermögenswerte des jeweiligen Teilfonds
notiert ist oder gehandelt wird, geschlossen ist (außer an gewöhnlichen Wochenenden oder Feiertagen) oder der
Handel an dieser Börse oder auf diesem Markt ausgesetzt oder eingeschränkt wurde;

(b) in Notlagen, wenn die Verwaltungsgesellschaft über Vermögenswerte des jeweiligen Teilfonds nicht verfügen kann,

oder es für dieselbe unmöglich ist, den Gegenwert der Anlagekäufe oder -verkäufe frei zu transferieren oder die
Berechnung des Inventarwertes ordnungsgemäß durchzuführen.

Art. 11. Rücknahme und Umtausch von Anteilen.
Die Anteilinhaber sind berechtigt, an jedem Bewertungstag die Rücknahme ihrer Anteile zu verlangen. Rücknahme-

anträge, die an einem Bewertungstag (wie in Artikel 9 des Verwaltungsreglements definiert) eingegangen sind, werden
zum Inventarwert (wie in Artikel 9 des Verwaltungsreglements bestimmt) pro Anteil des jeweiligen Teilfonds des jeweils
nächsten Bewertungstages abgerechnet.

Die Zahlung des Rücknahmepreises erfolgt spätestens drei Bankarbeitstage nach dem entsprechenden Bewertungstag

gegen Ausbuchung der entsprechenden Anteile. Die Verwaltungsgesellschaft ist nach vorheriger Zustimmung durch die
Depotbank berechtigt, umfangreiche Rücknahmen erst zu tätigen, nachdem entsprechende Vermögenswerte des betref-
fenden Teilfonds ohne Verzögerung verkauft wurden. In diesem Falle erfolgt die Rücknahme gemäß den Bestimmungen
des letzten Absatzes von Artikel 9 des Verwaltungsreglements zum dann geltenden Inventarwert.

16732

Der Rücknahmepreis wird in der Fondswährung des jeweiligen Teilfonds vergütet. Mit der Auszahlung des Rücknah-

mepreises erlischt der entsprechende Anteil.

Anleger, die ihre Anteile zum Rückkauf angeboten haben, werden von einer Einstellung der Inventarwertberechnung

gemäß Artikel 10 des Verwaltungsreglements umgehend benachrichtigt und nach Wiederaufnahme der Inventarwertbe-
rechnung unverzüglich davon in Kenntnis gesetzt.

Die Depotbank ist nur insoweit zur Zahlung verpflichtet, wie keine gesetzlichen Bestimmungen, z.B. devisenrechtliche

Vorschriften, oder andere von der Depotbank nicht beeinflußbare Umstände, die Überweisung des Rücknahmepreises
in das Land des Antragstellers verbieten oder einschränken.

Der Anteilinhaber kann seine Anteile ganz oder teilweise in Anteile eines anderen Teilfonds umtauschen. Der

Umtausch der Anteile erfolgt auf der Grundlage der Inventarwerte der jeweiligen Teilfonds, welche am jeweils nächsten
Bewertungstag nach Eingang des Umtauschantrag errechnet werden; hierfür kann eine Umtauschgebühr von bis zu 2%
erhoben werden.

Art. 12. Kosten.
Jeder Teilfonds trägt folgende Kosten, soweit sie im Zusammenhang mit seinem Vermögen entstehen:
- alle Steuern, die auf das Vermögen, dessen Erträge und Aufwendungen zu Lasten des entsprechenden Teilfonds

erhoben werden;

- ein jährliches Verwaltungsentgelt zugunsten der Verwaltungsgesellschaft und der Depotbank von bis zu 1,2% p.a.,

dessen Höhe für den jeweiligen Teilfonds im Verkaufsprospekt bestimmt wird, dessen Berechnung auf der Grundlage
des Netto-Fondsvermögens des jeweiligen Teilfonds an jedem Bewertungstag erfolgt und das monatlich nachträglich
zahlbar ist. Das entsprechende Entgelt wird an die Verwaltungsgesellschaft zugunsten der Verwaltungsgesellschaft und
der Depotbank ausgezahlt. Der Satz der an die Depotbank ausgezahlten Vergütung ist im Depotbankvertrag festgelegt;
darüber hinaus erhält die Verwaltungsgesellschaft für die Verwaltung des jeweiligen Teilfondsvermögens aus dem jewei-
ligen Teilfondsvermögen eine erfolgsbezogene Vergütung, deren Höhe im Verkaufsprospekt festgelegt ist;

- übliche Courtage und Bankgebühren insbesondere Effektenprovisionen, die für Geschäfte mit Wertpapieren und

sonstigen Vermögenswerten des entsprechenden Teilfondsvermögens sowie mit Währungs- und Wertpapiersiche-
rungsgeschäften anfallen;

- Kosten für Rechtsberatung, die der Verwaltungsgesellschaft oder der Depotbank entstehen,  wenn sie im Interesse

der Anteilinhaber des entsprechenden Teilfonds handeln;

- die Honorare der Wirtschaftsprüfer;
- die Kosten der Erstellung sowie der Hinterlegung und Veröffentlichung des Verwaltungsreglements sowie anderer

Dokumente, die den entsprechenden Teilfonds betreffen, einschließlich Anmeldungen zur Registrierung, Sonderregle-
ments, Prospekte oder schriftliche Erläuterungen bei sämtlichen Registrierungsbehörden und Börsen (einschließlich
örtlichen Wertpapierhändlervereinigungen), welche im Zusammenhang mit dem Teilfonds oder dem Anbieten der
Anteile vorgenommen werden müssen;

- die banküblichen Gebühren ggf. einschließlich der banküblichen Kosten für die Verwahrung ausländischer Wert-

papiere im Ausland;

- die Druck- und Vertriebskosten der Jahres- und Halbjahresberichte für die Anteilinhaber in allen notwendigen

Sprachen, sowie Druck- und Vertriebskosten von sämtlichen weiteren Berichten und Dokumenten welche gemäß den
anwendbaren Gesetzen oder Verordnungen der genannten Behörden notwendig sind;

- die Kosten der für die Anteilinhaber bestimmten Veröffentlichungen;
- die Gebühren der Repräsentanten im Ausland;
- ein angemessener Anteil an Kosten für die Werbung und an solchen, welche direkt im Zusammenhang mit dem

Anbieten und Verkauf von Anteilen anfallen;

- Kosten für die Börsenzulassung;
- sowie sämtliche anderen Verwaltungsgebühren und -kosten.
Alle Kosten und Entgelte werden zuerst den laufenden Erträgen, dann den Netto-Kapitalgewinnen und zuletzt dem

jeweiligen Fondsvermögen angerechnet.

Das Vermögen des Fonds haftet insgesamt für alle vom Fonds zu tragenden Kosten. Jedoch werden diese Kosten

einem einzelnen Teilfonds gesondert berechnet, soweit sie ihn allein betreffen; im übrigen werden diese Kosten den
einzelnen Teilfonds im Verhältnis ihres Netto-Fondsvermögen anteilig belastet.

Die Gründungskosten werden im Fondsvermögen der bei Gründung bestehenden Teilfonds über einen Zeitraum von

höchstens fünf Jahren in gleichen Raten abgeschrieben. Die Aufteilung der Gründungskosten auf die jeweiligen Teilfonds-
vermögen erfolgt pro rata nach billigem Ermessen durch die Verwaltungsgesellschaft. Kosten im Zusammenhang mit der
Auflegung weiterer Teilfonds werden in dem jeweiligen Teilfondsvermögen, welchem sie zuzurechnen sind, in gleichen
Raten über einen Zeitraum von höchstens fünf Jahren abgeschrieben.

Art. 13. Rechnungsjahr und Revision.
Das Rechnungsjahr des Fonds beginnt am 1. Oktober eines jeden Jahres und endet am 30. September des darauffol-

genden Jahres. Das erste Rechnungsjahr beginnt mit Gründung des Fonds und endet am 30. September 1999.

Die Bücher der Verwaltungsgesellschaft und jedes Teilfondsvermögen werden durch einen in Luxemburg zugelas-

senen Wirtschaftsprüfer kontrolliert, der von der Verwaltungsgesellschaft bestellt wird.

Art. 14. Ausschüttungen.
Unbeschadet einer anderweitigen Regelung im Verkaufsprospekt beabsichtigt die Verwaltungsgesellschaft, jedes Jahr

den überwiegenden Teil der ordentlichen Nettoerträge der jeweiligen Teilfonds auszuschütten und diese nach Abschluß
des Geschäftsjahres an die jeweiligen Teilfonds auszuzahlen. Als ordentliche Nettoerträge der jeweiligen Teilfonds gelten
vereinnahmte Dividenden und Zinsen abzüglich der allgemeinen Kosten.

16733

Daneben können die realisierten Kapitalgewinne zur Ausschüttung kommen. Ferner können die nicht realisierten

Werterhöhungen sowie Kapitalgewinne aus den Vorjahren zur Ausschüttung gelangen. Ausschüttungen werden auf die
am Ausschüttungstag ausgegebenen Anteile ausgezahlt.

Ein Ertragsausgleich wird vorgenommen.
Ausschüttungen können ganz oder teilweise in Form von Gratisanteilen vorgenommen werden. Eventuell verblei-

bende Bruchteile können in bar ausgezahlt werden. Erträge, die innerhalb der in Art. 18 festgelegten Frist nicht
abgefordert wurden, verfallen zu Gunsten des entsprechenden Teilfonds.

Art. 15. Änderungen des Verwaltungsreglements.
Die Verwaltungsgesellschaft kann mit Zustimmung der Depotbank das Verwaltungsreglement im Interesse der Anteil-

inhaber jederzeit ganz oder teilweise ändern.

Änderungen des Verwaltungsreglements werden im Mémorial veröffentlicht und treten am Tage ihrer Hinterlegung

beim Handels- und Gesellschaftsregister des Bezirksgerichts Luxemburg in Kraft. Die Verwaltungsgesellschaft kann
weitere Veröffentlichungen analog Artikel 16 Absatz 1 des Verwaltungsreglements veranlassen.

Art. 16. Veröffentlichungen.
Der Ausgabepreis und der Rücknahmepreis eines jeden Teilfonds sind jeweils bei der Verwaltungsgesellschaft, der

Depotbank und den Zahlstellen verfügbar und werden, falls gesetzlich erforderlich oder von der Verwaltungsgesellschaft
so bestimmt, jeweils in einer von der Verwaltungsgesellschaft bestimmten Zeitung jener Länder veröffentlicht, in denen
die Anteile öffentlich vertrieben werden.

Spätestens 4 Monate nach Abschluß eines jeden Geschäftsjahres des Fonds wird die Verwaltungsgesellschaft den

Anteilinhabern einen geprüften Jahresbericht zur Verfügung stellen, der Auskunft gibt über sämtliche Teilfondsver-
mögen, deren Verwaltung und die erzielten Resultate. Spätestens 2 Monate nach Ende der ersten Hälfte eines jeden
Geschäftsjahres des Fonds stellt die Verwaltungsgesellschaft den Anteilinhabern einen Halbjahresbericht zur Verfügung,
der Auskunft gibt über das sämtliche Teilfondsvermögen und deren Verwaltung während des entsprechenden
Halbjahres.

Jahresberichte und Halbjahresberichte des Fonds sind für die Anteilinhaber bei der Verwaltungsgesellschaft, der

Depotbank und jeder Zahlstelle kostenlos erhältlich.

Art. 17. Dauer und Auflösung des Fonds.
Der Fonds ist auf unbestimmte Zeit errichtet.
Der Fonds kann jederzeit durch die Verwaltungsgesellschaft aufgelöst werden.
Eine Auflösung erfolgt zwingend in folgenden Fällen:
- wenn die Depotbankbestellung gekündigt wird, ohne daß eine neue Depotbankbestellung innerhalb der gesetzlichen

oder vertraglichen Fristen erfolgt;

- wenn die Verwaltungsgesellschaft in Konkurs geht oder aus irgendeinem Grund aufgelöst wird;
- wenn das Fondsvermögen während mehr als sechs Monaten unter einem Viertel der Mindestgrenze gemäß Artikel

1 des Verwaltungsreglements bleibt;

- in anderen, im Gesetz vom 30. März 1988 über Organismen für gemeinsame Anlagen vorgesehenen Fällen.
Die Verwaltungsgesellschaft kann Teilfonds jederzeit, auf bestimmte Zeit errichtete Teilfonds auch vor Ablauf ihrer

Laufzeit auflösen, insbesondere in den Fällen einer wesentlichen Veränderung wirtschaftlicher und/oder politischer
Rahmenbedingungen, im Interesse einer wirtschaftlichen Rationalisierung oder dann, wenn das Fondsvermögen eines
Teilfonds unter eine Mindestgrenze absinkt, welche die Verwaltungsgesellschaft als Untergrenze für ein wirtschaftlich
effizientes Management des entsprechenden Teilfonds ansieht.

Die Auflösung des Fonds oder eines Teilfonds wird entsprechend den gesetzlichen Bestimmungen von der Verwal-

tungsgesellschaft im Mémorial und mindestens drei Tageszeitungen, welche eine angemessene Auflage erreichen,
bekannt gemacht. Eine dieser Tageszeitungen muß in Luxemburg herausgegeben werden. Wenn ein Tatbestand eintritt,
der zur Liquidation des Fonds oder eines Teilfonds führt, werden die Ausgabe und die Rücknahme von Anteilen des
Fonds bzw. des Teilfonds eingestellt. Die Depotbank wird den Liquidationserlös abzüglich der Liquidationskosten und
-honorare, auf Anweisung der Verwaltungsgesellschaft oder gegebenenfalls der von ihr oder der Depotbank im Einver-
nehmen mit der Aufsichtsbehörde ernannten Liquidatoren unter die Anteilinhaber im Verhältnis ihrer jeweiligen Anteile
verteilen. Liquidationserlöse, die zum Abschluß des Liquidationsverfahrens von Anteilinhabern nicht eingefordert
worden sind, werden, soweit dann gesetzlich notwendig, in Luxemburger Franken umgerechnet und von der Depotbank
für Rechnung der berechtigten Anteilinhaber nach Abschluß des Liquidationsverfahrens bei der Caisse des Consignations
in Luxemburg hinterlegt, wo diese Beträge verfallen, wenn sie nicht innerhalb der gesetzlichen Frist dort angefordert
werden.

Weder Anteilinhaber noch deren Erben bzw. Rechtsnachfolger können die Auflösung und/oder Teilung des Fonds

oder eines Teilfonds beantragen.

Art. 18. Verschmelzung von Teilfonds.
Teilfonds des Fonds können nicht mit Teilfonds von anderen Organismen für gemeinsame Anlagen verschmelzen.
Die Verwaltungsgesellschaft kann jedoch gemäß nachfolgender Bedingungen beschließen, einen oder mehrere

Teilfonds mit einem anderen Teilfonds desselben Fonds zu verschmelzen:

- sofern der Nettovermögenswert eines Teilfonds an einem Bewertungstag unter einen Betrag gefallen ist, welcher als

Mindestbetrag erscheint, um diesen Teilfonds in wirtschaftlich sinnvoller Weise zu verwalten;

- sofern es wegen einer wesentlichen Änderung im wirtschaftlichen oder politischen Umfeld oder aus Ursachen

wirtschaftlicher Rentabilität nicht als wirtschaftlich sinnvoll erscheint, diesen Teilfonds zu verwalten.

Der Beschluß der Verwaltungsgesellschaft zur Verschmelzung eines oder mehrerer Teilfonds wird entsprechend den

Bestimmungen von Artikel 16 des Verwaltungsreglements veröffentlicht.

16734

Die Anteilinhaber des betroffenen Teilfonds haben während 30 Tagen das Recht, ohne Kosten die Rücknahme aller

oder eines Teils ihrer Anteile zum einschlägigen Anteilwert nach dem Verfahren, wie es in Artikel 11 des Verwaltungs-
reglements beschrieben ist, zu verlangen. Die Anteile von Anteilinhabern welche die Rücknahme ihrer Anteile nicht
verlangt haben, werden auf der Grundlage der Anteilwerte des dem Tag der Inkrafttretung der Verschmelzung voran-
gegangenen Bewertungstages, durch Anteile des nach der Verschmelzung verbleibenden Teilfonds ersetzt. Gegebenen-
falls werden Bruchanteile ausgegeben. Die Vermögenswerte des betroffenen Teilfonds werden in das Portefeuille des
nach der Verschmelzung weiter bestehenden Teilfonds eingebracht, sofern eine solche Einbringung nicht gegen die
Anlagepolitik des anderen Teilfonds verstößt.

Art. 19. Verjährung.
Forderungen der Anteilinhaber gegen die Verwaltungsgesellschaft oder die Depotbank verjähren 5 Jahre nach

Entstehung des Anspruchs. Unberührt bleibt die in Artikel 17 enthaltene Regelung.

Art. 20. Anwendbares Recht, Gerichtsstand und Vertragssprache.
Dieses Verwaltungsreglement unterliegt dem Iuxemburgischem Recht. Jeder Rechtsstreit zwischen Anteilinhabern,

der Verwaltungsgesellschaft und der Depotbank unterliegt der Gerichtsbarkeit des sachlich zuständigen Gerichts der
Stadt Luxemburg.

Die Verwaltungsgesellschaft und die Depotbank sind berechtigt, sich selbst und jeden Teilfonds der Gerichtsbarkeit

und dem Recht eines jeden Landes zu unterwerfen, in dem Anteile dieses Teilfonds öffentlich vertrieben werden, soweit
es sich um Ansprüche der Anleger handelt, die in dem betreffenden Land ansässig sind, und im Hinblick auf Angelegen-
heiten, die sich auf Zeichnung und Rücknahme der Anteile beziehen.

Die deutsche Fassung des Verwaltungsreglements ist maßgebend.
Die Verwaltungsgesellschaft und die Depotbank können im Hinblick auf Anteile, die an Anleger in dem jeweiligen Land

verkauft wurden, für sich selbst und diesen Teilfonds Übersetzungen in Sprachen solcher Länder als verbindlich erklären,
in welchen solche Anteile öffentlich vertrieben werden.

Art. 21. Inkrafttreten.
Das Verwaltungsreglement tritt am Datum seiner Unterzeichnung in Kraft.
Luxemburg, den 29. April 1998.

<i>Verwaltungsgesellschaft

<i>Depotbank

Unterschriften

Unterschriften

Enregistré à Luxembourg, le 4 mai 1998, vol. 506, fol. 76, case 7. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17771/250/573)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 5 mai 1998.

TRIRO S.A.H., Société Anonyme Holding.

Siège social: L-1528 Luxembourg, 5, boulevard de la Foire.

R. C. Luxembourg B 43.943.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-huit, le vingt-sept mars.
Par-devant Maître Joseph Elvinger, notaire de résidence à Luxembourg, soussigné.
S’est réunie l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la société anonyme holding TRIRO S.A.H., ayant

son siège social à L-1528 Luxembourg, 5, boulevard de la Foire, inscrite au registre de commerce et des sociétés de
Luxembourg, section B sous le numéro 43.943, constituée suivant acte reçu le 30 avril 1993, publié au Mémorial C,
numéro 370 du 14 août 1993.

La séance est ouverte sous la présidence de Monsieur John Seil, licencié en sciences économiques appliquées,

demeurant à Contern.

Le président désigne comme secrétaire Monsieur Riccardo Moraldi, docteur en sciences économiques, demeurant à

Luxembourg.

L’assemblée choisit comme scrutateur Monsieur Pierre Lentz, licencié en sciences économiques, demeurant à

Strassen.

Les actionnaires présents ou représentés à la présente assemblée ainsi que le nombre d’actions possédées par chacun

d’eux ont été portés sur une liste de présence, signée par les actionnaires présents et par les mandataires de ceux repré-
sentés, et à laquelle liste de présence, dressée par les membres du bureau, les membres de l’assemblée déclarent se
référer.

Ladite liste de présence, après avoir été signée ne varietur par les membres du bureau et le notaire instrumentant,

restera annexée au présent acte avec lequel elle sera enregistrée.

Resteront pareillement annexées au présent acte, avec lequel elles seront enregistrées, les procurations émanant des

actionnaires représentés à la présente assemblée, paraphées ne varietur par les comparants et le notaire instrumentant.

Monsieur le président expose et l’assemblée constate:
A) Que la présente assemblée générale extraordinaire a pour ordre du jour:

<i>Ordre du jour:

1. Suppression de la valeur nominale des actions.
2. Réduction du capital social à concurrence de ITL 9.400.000.000,- par réduction du pair des actions existantes, pour

porter le capital de son montant actuel de ITL 11.200.000.000,- (onze milliards deux cents millions de lires italiennes) à
ITL 1.800.000.000,- (un milliard huit cents millions de lires italiennes) par remboursement aux actionnaires d’un montant
de ITL 9.400.000.000,- (neuf milliards quatre cents millions de lires italiennes), le but de la réduction étant d’adapter les
moyens financiers de la société à ses activités futures.

3. Modification du premier alinéa de l’article 5 des statuts qui aura dorénavant la teneur suivante:

16735

Art. 5. Premier alinéa. Le capital souscrit de la société est fixé à un milliard huit cents millions de lires italiennes

(ITL 1.800.000.000,-) représenté par onze mille deux cents (11.200) actions sans désignation de valeur nominale.

Version anglaise:

The subscribed capital of the company is fixed at one billion eight hundred million Italien lires (ITL 1,800,000,000.-)

divided into eleven thousand two hundred (11,200) shares without face value.

B) Que la présente assemblée, réunissant l’intégralité du capital social, est régulièrement constituée et peut délibérer

valablement, telle qu’elle est constituée, sur les objets portés à l’ordre du jour.

C) Que l’intégralité du capital social étant représentée, il a pu être fait abstraction des convocations d’usage, les

actionnaires présents ou représentés se reconnaissant dûment convoqués et déclarant par ailleurs avoir eu connaissance
de l’ordre du jour qui leur a été communiqué au préalable.

Ensuite l’assemblée aborde l’ordre du jour et, après en avoir délibéré, elle a pris à l’unanimité les résolutions suivantes:

<i>Première résolution

L’assemblée décide de supprimer la désignation de la valeur nominale des 11.200 (onze mille deux cents) actions

existantes.

<i>Deuxième résolution

L’assemblée décide de réduire le capital social à concurrence de ITL 9.400.000.000,- (neuf milliards quatre cents

millions de lires italiennes), en réduisant le pair des actions existantes, pour le porter de son montant actuel de
ITL 11.200.000.000,- (onze milliards deux cents millions de lires italiennes) à ITL 1.800.000.000,- (un milliard huit cents
millions de lires italiennes), par remboursement aux actionnaires d’un montant de ITL 9.400.000.000,- (neuf milliards
quatre cents millions de lires italiennes), le but de la réduction étant d’adapter les moyens financiers de la société à ses
activités futures.

Tous pouvoirs sont conférés au conseil d’administration pour procéder aux écritures comptables, qui s’imposent, et

au remboursement aux actionnaires, étant entendu que le remboursement ne peut avoir lieu que 30 (trente) jours après
la publication du présent acte au Mémorial C.

<i>Troisième résolution

Afin de mettre les statuts en concordance avec la résolution qui précède, l’assemblée décide de modifier le premier

alinéa de l’article cinq des statuts pour lui donner la teneur suivante:

Version anglaise:

«Art. 5. First paragraph. The subscribed capital of the company is fixed at ITL 1,800,000,000.- (one billion eight

hundred million Italian lires) divided into 11,200 (eleven thousand two hundred) shares without face value.»

Version française:

«Art. 5. Premier paragraphe. Le capital souscrit de la société est fixé à ITL 1.800.000.000,- (un milliard huit cents

millions de lires italiennes), représenté par 11.200 (onze mille deux cents) actions, sans désignation de valeur nominale.» 

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, la séance est levée.
Dont procès-verbal, passé à Luxembourg, les jour, mois et an qu’en tête des présentes.
Et après lecture, les comparants prémentionnés ont signé avec le notaire instrumentant le présent procès-verbal.
Signé: J. Seil, R. Moraldi, P. Lentz, J. Elvinger.
Enregistré à Luxembourg, le 1

er

avril 1998, vol. 106S, fol. 79, case 2. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

Pour expédition conforme, délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 10 avril 1998.

J. Elvinger.

(16777/211/81)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 27 avril 1998.

TRIRO S.A.H., Société Anonyme Holding.

Siège social: L-1528 Luxembourg, 5, boulevard de la Foire.

R. C. Luxembourg B 43.943.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 27 avril 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 19 avril 1998.

<i>Pour le notaire

Signature

(16778/211/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 27 avril 1998.

BALI S.A., Société Anonyme.

Siège social: Luxembourg, 5, boulevard de la Foire.

R. C. Luxembourg B 34.315.

Le bilan et les annexes au 31 octobre 1997, ainsi que les autres documents et informations qui s’y rapportent, enregis-

trés à Luxembourg, le 24 février 1998, vol. 503, fol. 38, case 6, ont été déposés au registre de commerce et des sociétés
de Luxembourg, le 26 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 24 février 1998.

Signature.

(09415/534/10)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 26 février 1998.

16736

BANCO MERCANTIL DE SÃO PAULO INTERNATIONAL S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 5, boulevard Joseph II.

R. C. Luxembourg B 18.996.

<i>Extrait de l’assemblée générale ordinaire du 23 mars 1998

L’Assemblée décide de fixer le nombre des administrateurs à quatre (4) et d’appeler aux fonctions d’administrateurs

pour une durée d’un an, jusqu’à l’issue de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, les personnes ci-après qualifiées:

- Monsieur Gastão Eduardo De Bueno Vidigal, avocat, demeurant à São Paulo, Brésil, Avenida das Magnolias, 682;
- Monsieur Gastão Augusto De Bueno Vidigal, avocat, demeurant à São Paulo, Brésil, Rua dos Limantos, 62;
- Monsieur Fabio Nusdeo, avocat, demeurant à São Paulo, Brésil, Rua Macapá, 134;
- Monsieur Regis Soulas, ingénieur industriel, demeurant à Cotia-SP, Brésil, Rua Dona Mara, 500 Vila São Fernando.
L’Assemblée décide d’appeler aux fonctions de Président du Conseil d’Administration:
Monsieur Gastão Eduardo De Bueno Vidigal, préqualifié,
et aux fonctions de Vice-Président du Conseil d’Administration:
Monsieur Gastão Augusto De Bueno Vidigal, préqualifié.
Elle prend acte de la désignation de la FIDUCIAIRE GENERALE DE LUXEMBOURG comme réviseur pour l’exercice

1998.

Pour extrait conforme

P.W. Gerrard

R.J. Duncan

<i>Directeur Général

<i>Directeur

Enregistré à Luxembourg, le 20 avril 1998, vol. 506, fol. 28, case 12. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17720/226/25)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 5 mai 1998.

PEVÊ INTERNATIONAL (LUXEMBOURG) S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 5, boulevard Joseph II.

R. C. Luxembourg B 58.722.

<i>Extrait du procès-verbal de la réunion du Conseil d’Administration du 14 juillet 1997 de

<i>PEVÊ INTERNATIONL (LUXEMBOURG) S.A.

«Démission
Le Conseil d’Administration prend acte de la démission volontaire de M. Ailton Geraldo Bernardo, en date du 20 juin

1997.

<i>Nomination

Le Conseil d’Administration nomme, M. Robert John Duncan comme Directeur.

<i>Pouvoirs

En vertu de l’article 15 des statuts relatif aux pouvoirs de signature:
MM. Peter William Gerrard, Directeur, et Robert John Duncan, Directeur, peuvent conjointement à deux repré-

senter la société dans tous les actes.

Les présentes dispositions annulent et remplacent les dispositions précédentes à propos du même sujet.»
São Paulo, le 14 juillet 1997.
Signé: Gastão Eduardo De Bueno Vidigal; Gastão Augusto De Bueno Vidigal; Luis Roberto Souto Vidigal.
Luxembourg, le 3 avril 1998.

Pour extrait conforme

<i>Pour PEVÊ INTERNATIONAL

<i>(LUXEMBOURG) S.A.

P.W. Gerrard

R.J. Duncan

<i>Directeur

<i>Directeur

Enregistré à Luxembourg, le 7 avril 1998, vol. 504, fol. 92, case 5. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17828/226/29)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 5 mai 1998.

PEVÊ INTERNATIONAL (LUXEMBOURG) S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 5, boulevard Joseph II.

R. C. Luxembourg B 58.722.

<i>Extrait de l’assemblée générale ordinaire du 23 mars 1998

L’Assemblée décide de fixer le nombre des administrateurs à trois (3) et d’appeler aux fonctions d’administrateurs

pour une durée d’un an, jusqu’à l’issue de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire, les personnes ci-après qualifiées:

- Monsieur Gastão Eduardo De Bueno Vidigal, avocat, demeurant à São Paulo, Brésil, Avenida das Magnolias, 682;
- Monsieur Gastão Augusto De Bueno Vidigal, avocat, demeurant à São Paulo, Brésil, Rua dos Limantos, 62;
- Monsieur Luis Roberto Souto Vidigal, ingénieur, demeurant à São Paulo, Brésil, Rua Bennett, 991.

16737

L’Assemblée décide d’appeler aux fonctions de Président du Conseil d’Administration:
Monsieur Gastão Eduardo De Bueno Vidigal, préqualifié,
et aux fonctions de Vice-Président du Conseil d’Administration:
Monsieur Gastão Augusto De Bueno Vidigal, préqualifié.
Elle prend acte de la désignation de la FIDUCIAIRE GENERALE DE LUXEMBOURG comme réviseur pour l’exercice

1998.

Pour extrait conforme

P.W. Gerrard

R.J. Duncan

<i>Directeur

<i>Directeur

Enregistré à Luxembourg, le 20 avril 1998, vol. 506, fol. 28, case 12. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(17829/226/24)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 5 mai 1998.

PEVÊ INTERNATIONAL (LUXEMBOURG) S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 5, boulevard Joseph II.

R. C. Luxembourg B 58.722.

Le bilan, le compte de profits et pertes avec annexe au 31 décembre 1997, enregistré à Luxembourg, le 7 mai 1998,

vol. 506, fol. 98, case 1, a été déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 8 mai 1998.
(18374/226/7)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 8 mai 1998.

BANCO MERCANTIL DE SÃO PAULO INTERNATIONAL S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1840 Luxembourg, 5, boulevard Joseph II.

R. C. Luxembourg B 18.996.

Le bilan, le compte de profits et pertes avec annexe au 31 décembre 1997, enregistré à Luxembourg, le 7 mai 1998,

vol. 506, fol. 98, case 1, a été déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 8 mai 1998.
(18373/226/7)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 8 mai 1998.

KAUPTHING MANAGEMENT COMPANY S.A., Société Anonyme.

Registered office: L-2535 Luxembourg, 20, boulevard Emmanuel Servais.

R. C. Luxembourg B 56.157.

<i>Amendment dated 14 May 1998 to the management regulations dated June 1997 of 

<i>KAUPTHING FUND, Fonds Commun de Placement

1/ Amendments to the Management Regulations
a- Page 11. Article 2: first paragraph is deleted and the following substituted therefor:
«The Management Company is entitled to a management fee from the Fund which may not exceed the upper limit set

out under the Particular Terms and Conditions, Article «Costs».»

b- Page 11, Article 2: paragraph four is deleted and the following substituted therefor:
«The Investment Adviser is Kaupthing Eignastyring Ehf (Kaupthing Asset Management Ehf) and is incorporated in

Iceland. The registered office is at 13 Ármúla, 108 Reykjavík, Iceland. It is a subsidiary of Kaupthing hf., Reykjavík. On 31
December 1997, its capital and reserves amounted to ISK 1,337,958.-. The sole purpose of Kaupthing Eignastyring Ehf
(Kaupthing Asset Management Ehf) is to act as investment adviser for mutual funds that Kaupthing hf. operates.»

c- Page 22, Article 7: paragraph two is deleted and the following substituted therefor:
«The following two sub-Funds are available for subscription since September 1996».
d- Page 22; Article 7: paragraph three is deleted and the following substituted therefor:
«The following two sub-Funds are available for subscription since 1st March 1997:
KAUPTHING FUND - ICELANDIC BOND CLASS
KAUPTHING FUND - ICELANDIC EQUITY CLASS»
e- Page 24, Article 9: first paragraph is deleted and the following substituted therefor:
«The value per unit (hereinafter the «Net Asset Value») of Icelandic Bond Class and Icelandic Equity Class is deter-

mined weekly, on each Tuesday in Luxembourg, under the responsibility of the Management Company’s Board of
Directors and under the supervision of the Custodian Bank.

Since 20 May 1998 the Net Asset Value of Global Bond Class and Global Equity Class is determined on each bank

business day in Luxembourg, under the responsibility of the Management Company’s Board of Directors and under the
supervision of the Custodian Bank.

For the purposes of Icelandic Bond Class and Icelandic Equity Class the «Valuation Day» (hereinafter the «Valuation

Day») means each Tuesday or the following bank business day, if Tuesday is not a bank business day in Luxembourg.

For the purposes of Global Bond Class and Global Equity Class the «Valuation Day» (hereinafter the «Valuation Day»)

means each bank business day in Luxembourg.»

f- Page 33, Article 20: last paragraph the following countries are added to those countries which have ratified the

FATF report:

«Liechtenstein, Monaco.»

16738

g- Page 35 and 36, Article 23: the first, second and third paragraphs relating to «Initial Subscription» are deleted up

to and including « . . . retroceded to the Distributor». The title «Initial Subscription» is replaced by «Launch of future
sub-funds.»

h- Page 37, Article 25: paragraph two is deleted and the following substituted therefor:
«The previous performance fee ceased to accrue on the accounting year ended 31st March 1998. No performance

fee since this date is payable.»

i- Page 38, Article 29 must read as follows:
«These Management Regulations entered into force on 16 September 1996 and amendments thereto were published

in the Mémorial on 26th February 1997, 17th April 1997, 20th June 1997 and on 14th May 1998.»

Luxembourg, May 1998.

KAUPTHING MANAGEMENT COMPANY S.A.

BANQUE DE GESTION EDMOND DE

Signature

Signature

ROTHSCHILD LUXEMBOURG

<i>Director

<i>Director

Société Anonyme

Signatures

Enregistré à Luxembourg, le 6 mai 1998, vol. 506, fol. 92, case 9. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(18485/010/54)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 8 mai 1998.

KENMARE INVESTMENTS S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1511 Luxembourg, 121, avenue de la Faïencerie.

R. C. Luxembourg B 43.419.

Constituée par-devant M

e

Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch, en date du 24 mars 1993, acte publié au

Mémorial C n

o

289 du 14 juin 1993.

Le bilan au 31 décembre 1996, enregistré à Luxembourg, le 17 février 1998, vol. 503, fol. 17, case 6, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.

<i>Pour KENMARE INVESTMENTS S.A.

KPMG, Experts Comptables

Signature

(09101/537/13)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

KEYSTONE INVESTMENTS S.A., Société Anonyme.

Siège social: Luxembourg, 3, rue des Bains.

R. C. Luxembourg B 59.118.

<i>Extrait des résolutions du conseil d’administration du 9 février 1998

TYNDALL MANAGEMENT S.A., demeurant à 3, rue des Bains, L-1212 Luxembourg a démissionné comme adminis-

trateur de la société.

M. Rick James, demeurant Paätle 35 à 00840 Helsinki, Finlande, commerçant, est appelé aux fonctions d’adminis-

trateur qui expireront immédiatement après l’assemblée générale statutaire de 2001.

ALPMANN HOLDINGS LIMITED, demeurant à Tortola, British Virgin Islands a démissionné comme administrateur

de la société.

M. James W. Gilchrist, demeurant Woodside Crescent, 10 à Glasgow, Scotland, architecte, est appelé aux fonctions

d’administrateur qui expireront immédiatement après l’assemblée générale statutaire de 2001.

Luxembourg, le 9 février 1998.

KEYSTONE INVESTMENTS S.A.

Signature

Enregistré à Luxembourg, le 12 février 1998, vol. 503, fol. 5, case 6. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09102/729/19)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LA MAISON DE LA PERLE ET DU BIJOU S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1660 Luxembourg, 36-38, Grand-rue, Centre Commercial Brasseur.

R. C. Luxembourg B 57.589.

Constituée par-devant M

e

Tom Metzler, notaire de résidence à Luxembourg-Bonnevoie, en date du 24 décembre

1996, acte publié au Mémorial C n

o

174 du 9 avril 1997.

Le bilan au 31 décembre 1996, enregistré à Luxembourg, le 13 février 1998, vol. 503, fol. 9, case 12, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.

<i>Pour LA MAISON DE LA PERLE ET DU BIJOU S.A.

KPMG, Experts Comptables

Signature

(09103/537/13)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

16739

LLOYDS INTERNATIONAL LIQUIDITY.

Siège social: Luxembourg.

R. C. Luxembourg B 29.813.

Le bilan au 31 octobre 1997, enregistré à Luxembourg, le 18 février 1998, vol. 503, fol. 23, case 10, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 20 février 1998.

Signature

Signature

(09106/000/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LLOYDS INTERNATIONAL PORTFOLIO, SICAV, Société d’Investissement à Capital Variable.

Siège social: Luxembourg.

R. C. Luxembourg B 7.635.

Le bilan au 31 octobre 1997, enregistré à Luxembourg, le 18 février 1998, vol. 503, fol. 23, case 10, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 20 février 1998.

Signature

Signature

(09107/000/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LOGIS NAUTIQUES S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1342 Luxembourg, 42, rue de Clausen.

R. C. Luxembourg B 36.373.

Le bilan au 31 décembre 1995, enregistré à Luxembourg, le 20 février 1998, vol. 503, fol. 35, case 4, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 24 février 1998.

(09108/000/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LONRHO CONTINENTAL INVEST S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-2330 Luxembourg, 124, boulevard de la Pétrusse.

R. C. Luxembourg B 50.530.

EXTRAIT

Suite à la réunion du conseil d’administration de la société en date du 31 juillet 1997, la composition du conseil d’admi-

nistration est la suivante:

- M. Luc Vermeulen, administrateur-délégué, B-Lasne
- M. Stephan Sonneville, administrateur-délégué, B-Bruxelles
- M. Albert De Pauw, administrateur, B-Villers-la-Ville
- M. Claude Schmit, administrateur, L-Senningerberg
- M. Joseph Vliegen, administrateur, B-St. Vith
- M. Karim Van den Ende, administrateur, L-Luxembourg.
Les mandats des administrateurs expirent à l’assemblée ordinaire devant statuer sur les comptes sociaux de l’exercice

1997.

Luxembourg, le 31 octobre 1997.

<i>Le Conseil d’Administration

Signature

Signature

Enregistré à Luxembourg, le 20 février 1998, vol. 503, fol. 32, case 3. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09109/049/21)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LUCOSY, S.à r.l. ET CIE,

LUXEMBOURG CONTROL SYSTEM, Société en commandite par actions.

Siège social: L-1361 Luxembourg, 9, rue de l’Ordre de la Couronne de Chêne.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-sept, le huit octobre.
Par-devant Maître Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch.
S’est réunie l’Assemblée Générale Extraordinaire des actionnaires de la société en commandite par action LUXEM-

BOURG CONTROL SYSTEM, S.à r.l. ET CIE, en abrégé LUCOSY, S.à r.l. ET CIE, avec siège social à Luxembourg,
constituée suivant acte reçu par Maître Jacques Delvaux, alors notaire de résidence à Esch-sur-Alzette, en date du 5
septembre 1990, publié au Mémorial, Recueil Spécial des Sociétés et Associations C en date du 27 février 1991, numéro
89.

La séance est présidée par Monsieur John Weber, fondé de pouvoir, demeurant à Luxembourg,
qui désigne comme secrétaire Monsieur Guy Lanners, expert-comptable, demeurant à Graulinster.

16740

L’assemblée élit comme scrutateur:
Monsieur Patrick Coupez, administrateur de sociétés, demeurant à Ohain (B).
Le bureau étant ainsi constitué, le président expose et prie le notaire d’acter que:
I.- Les actionnaires présents ou représentés et le nombre d’actions qu’ils détiennent sont renseignés sur une liste de

présence, signée par les actionnaires présents, les mandataires des actionnaires représentés, le bureau de l’assemblée et
le notaire instrumentaire. La liste de présence ainsi que les procurations resteront annexées au présent acte pour être
soumises avec lui aux formalités de l’enregistrement.

II.- Il résulte de la liste de présence que toutes les mille (1.000) actions, représentant l’intégralité du capital social, sont

présentes ou représentées à la présente assemblée générale extraordinaire, de sorte que l’assemblée peut décider
valablement sur tous les points portés à l’ordre du jour.

III.- Que l’ordre du jour de la présente assemblée est le suivant:

<i>Ordre du jour:

1.- Réduction du capital social à concurrence de cent dix-huit millions de francs luxembourgeois (118.000.000,- LUF)

pour le ramener de son montant actuel de cent cinquante-huit millions de francs luxembourgeois (158.000.000,-LUF) à
quarante millions de francs luxembourgeois (40.000.000,- LUF) par remboursement aux actionnaires d’un même
montant au prorata de leur participation.

2.- Modification du premier alinéa de l’article cinq des statuts en vue de l’adapter aux décisions prises.
L’assemblée ayant approuvé les déclarations qui précèdent, prend à l’unanimité les résolutions suivantes:

<i>Première résolution

L’assemblée décide de réduire le capital social à concurrence de cent dix-huit millions de francs luxembourgeois

(118.000.000,- LUF) pour le ramener de son montant actuel de cent cinquante-huit millions de francs luxembourgeois
(158.000.000,- LUF) à quarante millions de francs luxembourgeois (40.000.000,- LUF) par remboursement aux
actionnaires d’un même montant au prorata de leur participation.

Lors du remboursement aux actionnaires, les dispositions de l’article 69 de la loi du 10 août 1915, telle qu’amendée,

devront être observées par la société.

<i>Deuxième résolution

En conséquence de la présente réduction du capital social, l’assemblée décide de modifier le premier alinéa de l’article

cinq des statuts pour lui donner la teneur suivante:

«Art. 5.  (premier alinéa).
Le capital souscrit de la société est de quarante millions de francs luxembourgeois (40.000.000,- LUF), représenté par

mille (1.000) actions sans désignation de valeur nominale, entièrement libérées.»

Plus rien n’étant à l’ordre du jour, la séance est levée.
Dont acte, fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête des présentes.
Et après lecture faite et interprétation donnée aux comparants, tous connus du notaire par leurs noms, prénoms,

états et demeures, les comparants ont tous signé avec Nous notaire le présent acte. 

Signé: J. Weber, G. Lanners. P. Coupez. F, Schroeder.
Enregistré à Mersch, le 15 octobre 1997, vol. 403, fol. 65, case 10. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): W. Kerger.

Pour expédition conforme, délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 26 novembre 1997.

E. Schroeder.

(09110/228/57)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LUCOSY, S.à r.l. ET CIE,

LUXEMBOURG CONTROL SYSTEM, Société en commandite par actions.

Siège social: L-1361 Luxembourg, 9, rue de l’Ordre de la Couronne de Chêne.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 13 février 1998.

E. Schroeder.

(09111/228/8)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MERCHBANC, SICAV, Société d’Investissement à Capital Variable.

Siège social: Luxembourg, 69, route d’Esch.

R. C. Luxembourg B 51.646.

Le bilan au 30 septembre 1997, enregistré à Luxembourg, le 19 février 1998, vol. 503, fol. 26, case 2, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 20 février 1998.

<i>Pour MERCHBANC, SICAV,

<i>Société d’Investissement à Capital Variable

BANQUE INTERNATIONALE A LUXEMBOURG

Société Anonyme

Signature

Signature

(09116/006/13)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

16741

LUXEMBOURG SHIPPING SERVICES S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1342 Luxembourg, 42, rue de Clausen.

R. C. Luxembourg B 36.715.

Le bilan au 30 juin 1997, enregistré à Luxembourg, le 20 février 1998, vol. 503, fol. 35, case 5, a été déposé au registre

de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 24 février 1998.

(09112/000/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

LUX-WEEKEND S.A., Société Anonyme.

Siège social: Luxembourg.

<i>Extrait du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de LUX-WEEKEND S.A. 

<i>du 18 décembre 1997

1. L’assemblée a appelé à la fonction de
- Président, Monsieur Alvin Sold;
- Administrateur-Délégué, Monsieur Roland Kayser;
- Directeur-Général, Monsieur Paul Callebaut.
2. Ces nominations pour un terme de quatre ans prennent cours à l’issue de la présente assemblée générale pour se

terminer immédiatement à l’issue de l’assemblée générale ordinaire de l’an 2002.

Pour certifié exact

A. Sold

P. Callebaut

C. Baele

R. Kayser

<i>Administrateur Administrateur

<i>Administrateur Administrateur

Enregistré à Grevenmacher, le 13 février 1998, vol. 165, fol. 89, case 2. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): Signature.

Junglinster, le 20 février 1998.

Pour copie conforme

J. Seckler

<i>Notaire

(09113/231/21)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MAUBOURG INVESTISSEMENTS S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1528 Luxembourg, 5, boulevard de la Foire.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-sept, le dix-neuf décembre.
Par-devant Maître Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch.

A comparu:

Monsieur Pierre Lentz, licencié en sciences économiques, demeurant à Strassen,
agissant en sa qualité de mandataire de la société MAUBOURG INVESTISSEMENTS S.A.,
en vertu d’une délégation de pouvoirs consentie par le conseil d’administration en date du 15 décembre 1997, dont

une copie restera annexée au présent acte pour être soumise avec lui aux formalités de l’enregistrement.

Lequel comparant, ès qualités qu’il agit, a requis le notaire instrumentaire d’acter les déclarations suivantes:
I.- MAUBOURG INVESTISSEMENTS S.A., ayant son siège social à Luxembourg, a été constituée suivant acte reçu par

le notaire instrumentaire, en date du 30 décembre 1996, publié au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations C
numéro 158 du 2 avril 1997.

II.- Le capital souscrit de la société est de sept millions cinq cent mille francs français (7.500.000,- FRF), représenté par

sept mille cinq cents (7.500) actions de mille francs français (1.000,- FRF) chacune.

Le conseil d’administration a été autorisé à augmenter le capital jusqu’au montant de soixante-quinze millions de

francs français (75.000.000,- FRF).

III.- Par résolution prise par le conseil d’administration en date du 15 décembre 9197, le conseil a décidé  d’aug-

menter le capital par la création de six mille cent (6.100) actions nouvelles d’une valeur nominale de mille francs français
(1.000,- FRF) chacune, entièrement libérées, de sorte que le capital social se trouve augmenté à concurrence de six
millions cent mille francs français (6.100.000,- FRF) et passe de sept millions cinq cent mille francs français (7.500.000,-
FRF) à treize millions six cent mille francs français (13.600.000,- FRF).

Les six mille cent (6.100) actions nouvelles sont libérées par transformation d’une créance certaine, liquide et exigible.
L’existence de cette créance est certifiée par un rapport de H.R.T. REVISION, S.à r.l., avec siège social à Luxembourg,

en date du 11 décembre 1997 et dont la conclusion se lit comme suit:

<i>«Conclusion

A la suite de nos vérifications, nous sommes d’avis que:
1. l’apport est décrit de façon claire et précise;
2. le mode d’évaluation est approprié dans les circonstances;
3. La créance de FRF 6.100.000,- est certaine, liquide et exigible et peut être convertie pour augmenter le capital de

MAUBOURG INVESTMENTS S.A. par l’émission de 6.100 actions nouvelles de 1.000,- FRF chacune.»

16742

Le rapport restera annexé au présent acte pour être soumis avec lui aux formalités de l’enregistrement.
IV. - Suite à cette augmentation de capital, le premier alinéa de l’article cinq des statuts aura la teneur suivante:
«Art. cinq (premier alinéa).
Le capital souscrit est de treize millions six cent mille francs français (13.600.000,- FRF), représenté par treize mille

six cents (13.600) actions d’une valeur nominale de mille francs français (1.000,- FRF) chacune, entièrement libérées.»

<i>Déclaration

Le notaire rédacteur de l’acte déclare en application de l’article 32-1 de la loi sur les sociétés tel que modifié, avoir

vérifié l’existence des conditions prévues à l’article 26 de ladite loi.

<i>Evaluation de l’augmentation du capital

Pour les besoins de l’enregistrement, l’augmentation du capital est évaluée à trente-sept millions cinq cent soixante-

six mille neuf cent soixante-douze francs (37.566.972,-) luxembourgeois.

<i>Frais

Le montant des frais, dépenses, rémunérations ou charges de toutes espèces qui incombent à la société à la suite de

cette augmentation de capital s’élève à environ quatre cent cinquante mille francs luxembourgeois (450.000,- LUF).

Dont acte, fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête des présentes.
Et après lecture faite et interprétation donnée aux comparants, tous connus du notaire par leurs noms, prénoms,

états et demeures, les comparants ont tous signé avec Nous notaire le présent acte.

Signé: P. Lentz, E. Schroeder.
Enregistré à Mersch, le 23 décembre 1997, vol. 404, fol. 36, case 9. – Reçu 375.670 francs.

<i>Le Receveur (signé): Kerger.

Pour expédition conforme délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 12 janvier 1998.

E. Schroeder.

(09114/228/53)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MAUBOURG INVESTISSEMENTS S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1528 Luxembourg, 5, boulevard de la Foire.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 13 février 1998.

E. Schroeder.

(09115/228/7)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MIRAMBEAU S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-2636 Luxembourg, 12, rue Léon Thyes.

R. C. Luxembourg B 55.020.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-huit, le vingt-huit janvier.
Par-devant Maître André-Jean-Joseph Schwachtgen, notaire de résidence à Luxembourg.
S’est tenue une Assemblée Générale Extraordinaire de la société anonyme établie à Luxembourg sous la dénomi-

nation de MIRAMBEAU S.A., R. C. Numéro B 55.020 ayant son siège social à Luxembourg, constituée par acte du
notaire instrumentaire, en date du 26 avril 1996, publié au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations C numéro 418
du 28 août 1996.

La séance est ouverte à onze heures sous la présidence de Monsieur Dirk C.Oppelaar, maître en droit, demeurant à

Luxembourg.

Monsieur le Président désigne comme secrétaire Monsieur Régis Galiotto, employé privé, demeurant à Woippy

(France).

L’assemblée élit comme scrutateur Monsieur Raymond Thill, maître en droit, demeurant à Luxembourg.
Monsieur le Président expose ensuite:
I.- Qu’il résulte d’une liste de présence dressée et certifiée par les membres du bureau que les trois mille actions d’une

valeur nominale de mille francs luxembourgeois chacune, représentant l’intégralité du capital social de trois millions de
francs luxembourgeois sont dûment représentées à la présente Assemblée qui en conséquence est régulièrement
constituée et peut délibérer ainsi que décider valablement sur les points figurant à l’ordre du jour, ci-après reproduits,
tous les actionnaires représentés ayant accepté de se réunir sans convocations préalables.

Ladite liste de présence, portant les signatures des actionnaires tous représentés, restera annexée au présent procès-

verbal ensemble avec les procurations pour être soumise en même temps aux formalités de l’enregistrement.

Il.- Que l’ordre du jour de la présente Assemblée est conçu comme suit:
1.- Augmentation du capital à concurrence de LUF 10.000.000,- pour le porter de son montant de LUF 3.000.000,- à

LUF 13.000.000,- et ce par la création de 10.000 actions nouvelles d’une valeur nominale de 1.000,- LUF.

2.- Souscription et libération des actions en espèces.
3.- Augmentation du capital autorisé de la société à concurrence de LUF 20.000.000,- pour le porter de son montant

actuel de LUF 10.000.000,- à LUF 30.000.000,-.

16743

4.- Modification subséquente de l’article 3 des statuts.
L’Assemblée, après avoir approuvé l’exposé de Monsieur le Président et après s’être reconnue régulièrement

constituée, a abordé l’ordre du jour et, après en avoir délibéré, a pris à l’unanimité des voix les résolutions suivantes:

<i>Première résolution

L’Assemblée Générale décide d’augmenter le capital social à concurrence de dix millions (10.000.000,-) de francs

luxembourgeois pour le porter de son montant actuel de trois millions (3.000.000,-) de francs luxembourgeois à treize
millions (13.000.000,-) de francs luxembourgeois, par la création et l’émission de dix mille (10.000) actions nouvelles
d’une valeur nominale de mille (1.000,-) francs luxembourgeois chacune.

L’autre actionnaire ayant renoncé à son droit de souscription préférentiel, les nouvelles actions ont été intégralement

souscrites par:

– FIROD INVESTMENT N.V., une société avec siège social à Curaçao (Antilles Néerlandaises),
ici représentée par Monsieur Dirk C. Oppelaar, préqualifié,
en vertu d’une procuration donnée à Luxembourg, le 26 janvier 1998.
Laquelle procuration, après signature ne varietur par la mandataire et le notaire instrumentaire, restera annexée aux

présentes pour être enregistrée en même temps.

ll a été prouvé au notaire instrumentaire qui le constate expressément que le montant de dix millions (10.000.000,-)

de francs luxembourgeois est dès à présent à la libre disposition de la société.

<i>Deuxième résolution

L’Assemblée Générale décide d’augmenter le capital autorisé de la société à concurrence de vingt millions

(20.000.000,-) de francs luxembourgeois pour le porter de son montant actuel de dix millions (10.000.000,-) de francs
luxembourgeois à trente millions (30.000.000,-) de francs luxembourgeois.

<i>Troisième résolution

Suite aux résolutions précédentes, l’alinéa 1 et 2 de l’article 3 des statuts auront désormais la teneur suivante:
«Art. 3. premier et deuxième alinéa. Le capital social est fixé à treize millions (13.000.000,-) de francs luxem-

bourgeois divisé en treize mille (13.000) actions d’une valeur nominale de mille (1.000,-) francs luxembourgeois chacune.

Le capital autorisé de la Société est établi à trente millions (30.000.000,-) de francs luxembourgeois, divisé en trente

mille (30.000) actions d’une valeur nominale de mille (1.000,-) francs chacune.»

Plus rien ne figurant à l’ordre du jour et personne ne demandant la parole, l’Assemblée s’est terminée à onze heures

trente.

Dont acte, fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête.
Et aprés lecture faite et interprétation donnée aux comparants, ils ont signé avec Nous notaire la présente minute.
Signé: D. Oppelaar, R. Galiotti, R. Thill, A. Schwachtgen.
Enregistré à Luxembourg, le 5 février 1998, vol. 105S, fol. 52, case 1. – Reçu 100.000 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

Pour expédition délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 18 février 1998.

A. Schwachtgen.

(09117/230/70)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MIRAMBEAU S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-2636 Luxembourg, 12, rue Léon Thyes.

R. C. Luxembourg B 55.020.

Statuts coordonnés suivant l’acte du 28 janvier 1998 - n° 59 déposés au registre de commerce et des sociétés de

Luxembourg.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 24 février 1998.

A. Schwachtgen.

(09118/230/90)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MUNSTER, Société Anonyme.

Siège social: L-2160 Luxembourg, 5-7, rue Munster.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-sept, le vingt-trois décembre.
Par-devant Maître Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch.

A comparu:

Monsieur André Schwachtgen, docteur en droit, demeurant à Senningerberg,
agissant en sa qualité de mandataire spécial du conseil d’administration de la société anonyme MUNSTER, ayant son

siège social à Luxembourg, 5-7, rue Munster,

en vertu des pouvoirs lui conférés par décision du Conseil d’Administration de ladite société en sa réunion du 11

décembre 1997.

Un extrait du procès-verbal de cette réunion, après avoir été signé ne varietur par le comparant et le notaire instru-

mentaire, restera annexé aux présentes avec lesquelles il sera soumis aux formalités de l’enregistrement.

Lequel comparant, ès-qualités qu’il agit, a requis Ie notaire instrumentaire d’acter ses déclarations suivantes:

16744

I.

La société MUNSTER, R. C. B numéro 19 885 fut constituée le 14 octobre 1982 sous forme d’une société anonyme

suivant acte du notaire Paul Frieders, notaire de résidence à Luxembourg, en remplacement de son collègue empêché
Maître André Prost, alors notaire de résidence à Luxembourg-Bonnevoie. Les statuts de Iadite société ont été publiés
au Mémorial Recueil Spécial des Sociétés et Associations C numéro 316 du 30 novembre 1982. Les statuts ont été
modifiés à différentes reprises et en dernier lieu suivant acte, reçu par ledit notaire FRlEDERS en date du 31 décembre
1996, publié au Recueil des Sociétés et Associations du Mémorial C numéro 215 du 30 avril 1997.

Il.

Le capital souscrit de la susdite société MUNSTER est de soixante-neuf millions cinq cent mille (69.500.000,-) francs

représenté par six cent quatre-vingt-quinze (695) actions d’une valeur nominale de cent mille (100.000,-) francs chacune,
entièrement libérées.

Ill.

L’assemblée générale extraordinaire du 14 novembre 1995, dont le procès-verbal a été publié au Recueil du Mémorial

C numéro 63 du 5 février 1996, a d’abord décidé de renouveler pour une nouvelle période de cinq ans à partir du 22
décembre 1996 l’autorisation d’augmenter le capital social à soixante-quinze millions (75.000.000,-) de francs et a ensuite
porté ce capital autorisé à quatre-vingt-dix millions (90.000.000,-) de francs, aux conditions à déterminer par le Conseil
d’Administration, celui-ci étant investi du pouvoir de suspendre ou de limiter, selon le cas, le droit de souscription
préférentiel des actionnaires.

IV.

Dans le cadre de l’autorisation précitée, le Conseil d’Administration a, en sa réunion précitée du 11 décembre 1997,

accepté les soucriptions à une deuxième tranche d’augmentation de capital à concurrence d’un million deux cent
mille (1.200.000,-) francs et consistant en l’émission de douze actions nouvelles d’une valeur nominale de cent mille
(100.000,-) francs chacune, jouissant des mêmes droits et avantages que les actions existantes.

V.

Ces douze (12) actions nouvelles ont été intégralement souscrites et libérées en espèces comme suit par:
1) la société anonyme UNITED OVERSEAS BANK (LUXEMBOURG) S.A.,

avec siège social à L-1724 Luxembourg,

une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000,-

2) la société anonyme ABN AMRO LIFE S.A., avec siège social à L-2180 Luxembourg,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000,-

3) la société anonyme INTERTRUST (LUXEMBOURG) S.A., avec siège social à L-1724 Luxembourg,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

4) la succursale luxembourgeoise de la société anonyme de droit belge CGl SYSTEMS S.A.,

avec siège à L-5880 Hesperange,

une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

5) la société anonyme WILLIS CORROON MANAGEMENT (Luxembourg) S.A.,

avec siège social à L-1616 Luxembourg,

une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

6) la société anonyme ABN AMRO BANK (Luxembourg) S.A., avec siège social à L-2180 Luxembourg,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

7) la société anonyme CANTOR FITZGERALD INTERNATIONAL,

avec siège social à L-1660 Luxembourg,

une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

8) l’étude de Maîtres Charles Duro et Lydie Lorang, avec siège à L-2449 Luxembourg,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

9) Monsieur Andrew McKinna, administrateur de société, demeurant à L-2322 Luxembourg,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

10) Dr. Richard Schneider, médecin cardiologue, demeurant à L-4170 Esch-sur-Alzette,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

100.000.-

11) Monsieur François Thill, expert-comptable, associé de KARTHEISER MANAGEMENT, S.à r.l.,

demeurant à L-1140 Luxembourg, une action, soit cent mille francs ……………………………………………………………………

100.000,-

12) Monsieur Tommy Kontz, importateur de véhicules, demeurant à L-2130 Luxembourg,
une action, soit cent mille francs ………………………………………………………………………………………………………………………………

 100.000,-

Total: douze actions, soit un million deux cent mille francs ……………………………………………………………………………… 1.200.000,-
Le montant d’un million deux cent mille (1.200.000,-) francs a été mis à la disposition de la société ainsi qu’il en a été

justifié au notaire instrumentaire, qui le constate expressément.

VI.

En conséquence de cette augmentation de capital, la première phrase de l’article cinq des statuts est modifiée et aura

désormais la teneur suivante:

«Art. 5. première phrase.  Le capital social est fixé à soixante-dix millions sept cent mille (70.700.000,-) francs,

représenté par sept cent sept (707) actions de cent mille (100.000,-) francs chacune, entièrement libérées.»

16745

<i>Evaluation des frais

Le montant des dépenses, frais, rémunérations et charges, sous quelque forme que ce soit, qui incombent à la Société

ou qui sont mis à sa charge en raison de la présente augmentation de capital s’élève approximativement à quarante mille
(40.000,-) francs.

Dont acte, fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête.
Et après lecture faite au comparant, il a signé avec nous notaire la présente minute.
Enregistré à Mersch, le 31 décembre 1997, vol. 404, fol. 41, case 12. – Reçu 12.000 francs.

<i>Le Receveur (signé): W. Kerger.

Pour expédition conforme, délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 12 janvier 1998.

E. Schroeder.

(09121/228/91)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MUNSTER, Société Anonyme.

Siège social: L-2160 Luxembourg, 5-7, rue Munster.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 16 février 1998.

E. Schroeder.

(09122/228/7)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MUST INFO S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-2714 Luxembourg, 2, rue du Fort Wallis.

R. C. Luxembourg B 41.067.

Le siège social a été transféré avec effet au 1

er

mars 1998 de 2, rue de Muguets, L-2167 Luxembourg à 2, rue du Fort

Wallis, L-2714 Luxembourg.

Luxembourg, le 9 février 1998.

Pour avis sincère et conforme

C. Haquin

<i>Administrateur-délégué

Enregistré à Luxembourg, le 24 février 1998, vol. 503, fol. 37, case 10. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09125/000/12)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MUSIC INTERNATIONAL FINANCE S.A., Société Anonyme Holding.

Siège social: L-8009 Strassen, 111, route d’Arlon.

R. C. Luxembourg B 50.460.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-sept, le dix-sept octobre.
Par-devant Maître Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch.

A comparu:

Monsieur Joeri Steeman, employé privé, demeurant à Helmsange,
agissant en sa qualité de mandataire de la société MUSIC INTERNATIONAL FINANCE S.A.,
en vertu d’une délégation de pouvoirs consentie par le conseil d’administration en date du 15 octobre 1997, dont une

copie restera annexée au présent acte pour être soumise avec lui aux formalités de l’enregistrement.

Lequel comparant, ès qualités qu’il agit, a requis le notaire instrumentaire d’acter les déclarations suivantes:
I.- MUSIC INTERNATIONAL FINANCE S.A., ayant son siège social à Strassen, a été constituée suivant acte reçu par

Maître Jean-Paul Hencks, notaire de résidence à Luxembourg, en date du 21 février 1995, publié au Mémorial, Recueil
Spécial des Sociétés et Associations c numéro 284 du 21 juin 1995.

Les statuts ont été modifiés en dernier lieu suivant acte reçu par le notaire instrumentaire en date du 7 mars 1997,

publié au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations C en date du 8 juillet 1997.

II.- Le capital souscrit de la société est de six millions cinq cent mille francs luxembourgeois (6.500.000,- LUF), repré-

senté par six mille cinq cents (6.500) actions de mille francs luxembourgeois (1.000,- LUF) chacune.

Le conseil d’administration est autorisé à augmenter le capital jusqu’au montant total de cinquante millions de francs

luxembourgeois (50.000.000,- LUF).

lII.- Par résolution prise par le conseil d’administration en date du 15 octobre 1997, le conseil a décidé de procéder

à une augmentation de capital par la souscription par PARFININDUS S.A. avec siège social à Strassen de deux mille deux
cent cinquante (2.250) actions nouvelles d’une valeur nominale de mille francs luxembourgeois (1.000,- LUF) chacune,
entièrement libérées, de sorte que le capital social se trouve augmenté à concurrence de deux millions deux cent
cinquante mille francs luxembourgeois (2.250.000,- LUF) et passe de six millions cinq cent mille francs luxembourgeois
(6.500.000,-LUF) à huit millions sept cent cinquante mille francs luxembourgeois (8.750.000,- LUF).

Toutes les actions nouvelles ont été libérées intégralement en espèces, la preuve en ayant été rapportée au notaire

instrumentaire.

16746

IV.- Suite à cette augmentation de capital, le premier alinéa de l’article cinq des statuts aura la teneur suivante:
«Art. 5. (premier alinéa).
Le capital souscrit est fixé à huit millions sept cent  cinquante mille francs luxembourgeois (8.750.000,- LUF), repré-

senté par huit mille sept cent cinquante (8.750) actions d’une valeur nominale de mille francs luxembourgeois (1.000,-
LUF) chacune, entièrement libérées, disposant chacune d’une voix aux assemblées générales.» 

<i>Déclaration

Le notaire rédacteur de l’acte déclare en application de l’article 32-1 de la loi sur les sociétés tel que modifié, avoir

vérifié l’existence des conditions prévues à l’article 26 de ladite loi.

<i>Frais

Le montant des frais, dépenses, rémunérations ou charges de toutes espèces qui incombent à la société à la suite de

cette augmentation de capital s’élève à environ soixante mille francs luxembourgeois (60.000,- LUF).

Dont acte, fait et passé à Strassen, date qu’en tête des présentes.
Et après lecture faite et interprétation donnée au comparant, connu du notaire par ses nom, prénom, état et

demeure, le comparant a signé avec Nous notaire le présent acte.

Signé: J. Steeman, E. Schroeder.
Enregistré à Mersch, le 22 octobre 1997, vol. 403, fol. 77, case 11. – Reçu 22.500 francs.

<i>Le Receveur (signé): W. Kerger.

Pour expédition conforme, délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 26 novembre 1997.

E. Schroeder.

(09123/228/52)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

MUSIC INTERNATIONAL FINANCE S.A., Société Anonyme Holding.

Siège social: L-8009 Strassen, 111, route d’Arlon.

R. C. Luxembourg B 50.460.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 13 février 1998.

E. Schroeder.

(09124/228/8)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG, Limited Liability Company.

Registered office: Luxembourg-Strassen, 112, rue du Kiem.

R. C. Luxembourg B 50.460.

In the year one thousand nine hundred and ninety-seven, on the third of November.
Before us Maître Edmond Schroeder, notary residing in Mersch.

There appeared:

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS I) B.V., a private Iimited company, organized under the laws

of The Netherlands, having its registered office in Rotterdam and whose place of business is situated at Overschieseweg
323, 3112 NC Schiedam, The Netherlands,

here represented by Henri Grisius, licencié en sciences économiques appliquées, residing in Luxembourg,
by virtue of a proxy given under private seal on the 19th of September 1997,
which proxy will remain annexed to this document to be filed with the registration authorities.
The appearing party declares to be, by virtue of a share transfer agreement under private seal, the sole partner of the

limited liability company NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG, having its registered office in Luxem-
bourg-Strassen, incorporated by deed of the undersigned notary on the 18th of September 1997, not yet published.

The sole partner requests the undersigned notary to record the following resolution:

<i>Resolution

By virtue of this share transfer agreement under private seal, the third paragraph of article six of the articles of

incorporation now reads as follows:

«Art. 5. (third paragraph).
NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS I) B.V. ………………………………………………………………

1,250 shares»

Whereof the present notarial deed was drawn up in Luxembourg, on the day named at the beginning of this

document.

The document having been read to the person appearing, who is known to the notary by his name, surname, civil

status and residence, the said person appearing signed together with us, the notary, the present original deed.

Suit la traduction française du texte qui précède:

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-sept, le trois novembre.
Par-devant Maître Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch.

A comparu:

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS I) B.V., une société à responsabilité limitée de droit

néerlandais, ayant son siège social à Rotterdam et son siège d’exploitation à Overschieseweg 323, 3112 NC Schiedam,
Pays-Bas,

16747

ici représentée par Monsieur Henri Grisius, licencié en sciences économiques appliquées, demeurant à Luxembourg,
en vertu d’une procuration sous seing privé en date du 19 septembre 1997,
laquelle procuration restera annexée au présent acte pour être enregistrée avec lui.
Le comparant déclare être, suite à une cession de parts sous seing privé, l’associé unique de la société à responsabilité

limitée NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG, ayant son siège social à Luxembourg-Strassen, consti-
tuée suivant acte reçu par le notaire instrumentaire en date du 18 septembre 1997, non encore publié.

L’associé unique prie le notaire instrumentaire de documenter la résolution suivante:

<i>Résolution

En vertu de la cession de parts sous seing privé, le troisième alinéa de l’article six des statuts aura la teneur suivante:
«Art. 6.  (troisième alinéa).
NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS I) B.V. ………………………………………………………………

1.250 parts»

Dont acte, fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête des présentes.
Et après Iecture faite et interprétation donnée au comparant, connu du notaire par ses nom, prénom, état et

demeure, le comparant a signé avec Nous notaire le présent acte.

Signé: H. Grisius, E. Schroeder.
Enregistré à Mersch, le 6 novembre 1997, vol. 403, fol. 87, case 6. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): Kerger.

Pour expédition conforme, délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 3 décembre 1997.

E. Schroeder.

(09128/228/57)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG, Limited Liability Company.

Registered office: Luxembourg-Strassen, 112, rue du Kiem.

R. C. Luxembourg B 50.460.

In the year one thousand nine hundred and ninety-seven, on the sixth of November.
Before us Maître Edmond Schroeder, notary residing in Mersch.

There appeared:

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS II) B.V., a private limited company, organized under the laws

of The Netherlands, having its registered office in Rotterdam and whose place of business is situated at Overschieseweg
323, 3112 NC Schiedam, The Netherlands,

here represented by Michelle Delfosse, ingénieur, residing in Tuntange,
by virtue of a proxy given under private seal on the 10th of October 1997,
which proxy will remain annexed to this document to be filed with the registration authorities.
The appearing party declares to be, by virtue of a share transfer agreement under private seal, the sole partner of the

limited liability company NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG, having its registered office in Luxem-
bourg-Strassen, incorporated by deed of the undersigned notary on the 18th of September 1997, not yet published.

The sole partner requests the undersigned notary to record the following resolution:

<i>Resolution

By virtue of this share transfer agreement under private seal, the third paragraph of article six of the articles of

incorporation now reads as follows:

«Art. 6.  (third paragraph).  
NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS II) B.V.………………………………………………………………

1,250 shares»

The undersigned notary who understands and speaks English, states herewith that upon request of the above

appearing person, this deed is worded in English, followed by a French translation and that in case of any divergences
between the English and the French text, the English version shall be prevailing.

Whereof the present notarial deed was drawn up in Luxembourg, on the day named at the beginning of this

document.

The document having been read to the person appearing, who is known to the notary by his name, surname, civil

status and residence, the said person appearing signed together with us, the notary, the present original deed.

Suit la traduction française du texte qui précède:

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-sept, le six novembre.
Par-devant Maître Edmond Schroeder, notaire de résidence à Mersch.

A comparu:

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS II) B.V., une société à responsabilité limitée de droit

néerlandais, ayant son siège social à Rotterdam et son siège d’exploitation à Overschieseweg 323, 3112 NC Schiedam,
Pays-Bas,

ici représentée par Madame Michelle Delfosse, ingénieur, demeurant à Tuntange,
en vertu d’une procuration sous seing privé en date du 10 octobre 1997,
laquelle procuration restera annexée au présent acte pour être enregistrée avec lui.

16748

Le comparant déclare être, suite à une cession de parts sous seing privé, l’associé unique de la société à responsabilité

limitée NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG, ayant son siège social à Luxembourg-Strassen, consti-
tuée suivant acte reçu par le notaire instrumentaire en date du 18 septembre 1997, non encore publié.

L’associé unique prie le notaire instrumentaire de documenter la résolution suivante:

<i>Résolution

En vertu de la cession de parts sous seing privé, le troisième alinéa de l’article six des statuts aura la teneur suivante:
«Art. 6.  (troisième alinéa).
NFC INTERNATIONAL HOLDINGS (NETHERLANDS II) B.V.………………………………………………………………

1.250 parts»

Le notaire soussigné qui comprend et parle l’anglais, constate par les présentes qu’à la requête du comparant, le

présent acte est rédigé en anglais suivi d’une traduction française, à la requête du même comparant et en cas de diver-
gences entre le texte anglais et français, la version anglaise fera foi.

Dont acte, fait et passé à Luxembourg, date qu’en tête des présentes.
Et après lecture faite et interprétation donnée au comparant, connu du notaire par ses nom, prénom, état et

demeure, le comparant a signé avec Nous notaire le présent acte.

Signé: M. Delfosse, E.Schroeder.
Enregistré à Mersch, le 13 novembre 1997, vol. 403, fol. 93, case 7. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): Kerger.

Pour expédition conforme délivrée aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 9 décembre 1997.

E. Schroeder.

(09129/228/63)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG S.A., Société Anonyme.

Siège social: Luxembourg-Strassen, 112, rue du Kiem.

R. C. Luxembourg B 50.460.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 20 février 1998.

E. Schroeder.

(09130/228/8)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

OUDENARDE S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-2449 Luxembourg, 17, boulevard Royal.

R. C. Luxembourg B 55.628.

L’an mil neuf cent quatre-vingt-dix-huit, le douze février.
Par-devant Maître Emile Schlesser, notaire de résidence à Luxembourg, 28, boulevard Grande-Duchesse Charlotte.
S’est réunie l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la société anonyme OUDENARDE S.A. avec

siège social à L-2449 Luxembourg, 17, boulevard Royal, constituée suivant acte reçu par le notaire instrumentaire, en
date du 11 juillet 1996, publié au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations C, numéro 516 du 12 octobre 1996,
inscrite au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg sous la section B et le numéro 55.628.

L’assemblée est présidée par Monsieur Patrick Meunier, directeur de société, demeurant à Gosseldange,
qui désigne comme secrétaire Madame Anne-Ly Mertens-Prott, employée privée, demeurant à Echternach.
L’assemblée choisit comme scrutateur Monsieur Marcel Wagner, employé privé, demeurant à Strassen.
Le bureau ayant été constitué, Monsieur le Président expose et l’assemblée constate:
I.- Que les actionnaires présents ou représentés, les mandataires des actionnaires représentés, ainsi que le nombre

d’actions qu’ils détiennent sont indiqués sur une liste de présence, signée ne varietur par les membres du bureau et le
notaire instrumentaire. Ladite liste de présence ainsi que les procurations resteront annexées au présent acte pour être
soumises avec lui aux formalités de l’enregistrement.

II.- Qu’il résulte de la liste de présence que toutes les actions émises sont présentes ou représentées, de sorte que la

présente assemblée a pu se tenir sans avis de convocation préalable.

III.- Que la présente assemblée est régulièrement constituée et peut valablement délibérer sur l’ordre du jour conçu

comme suit:

<i>Ordre du jour:

1) Modifier l’article sept des statuts, en changeant la date d’ouverture et de clôture de l’exercice social comme suit:

«L’année sociale commence le 16 février et finit le 15 février», avec effet rétroactif à la date de constitution de la société
le 11 juillet 1996.

2) Nommer MRM CONSULTING S.A. (LUXEMBOURG) au poste de commissaire aux comptes de la société avec

effet rétroactif à la date de constitution de la société en remplacement de DEBELUX AUDIT S.A., démissionnaire.

Ces faits exposés et reconnus exacts par l’assemblée, cette dernière, après délibération, prend à l’unanimité les

résolutions suivantes:

<i>Première résolution

L’assemblée générale décide de modifier l’article sept des statuts, en changeant la date d’ouverture et de clôture de

l’exercice social, avec effet rétroactif à la date de constitution de la société du 11 juillet 1996, comme suit:

16749

Version française:

«Art. 7.  L’année sociale commence le seize février et finit le quinze février.»

Version anglaise:

«Art. 7. The corporation’s financial year shall begin on the sixteenth of February and shall end on the fifteenth of

February.»

<i>Deuxième résolution

L’assemblée générale décide de nommer MRM CONSULTING S.A., société anonyme, avec siège à Luxembourg au

poste de commissaire aux comptes de la société avec effet rétroactif à la date de constitution de la société en rempla-
cement de DEBELUX AUDIT S.A., société anonyme, avec siège à Luxembourg, démissionnaire; le nouveau commissaire
terminera le mandat de son prédécesseur.»

Plus rien ne se trouvant à l’ordre du jour, le Président lève la séance.
Dont acte, fait et passé Luxembourg, date qu’en tête des présentes.
Et après lecture faite et interprétation donnée aux comparants, connus du notaire par noms, prénoms usuels, états

et demeures, les membres du bureau ont signé le présent procès-verbal avec le notaire.

Signé: P. Meunier, A. Prott, M. Wagner, E. Schlesser.
Enregistré à Luxembourg, le 13 février 1998, vol. 105S, fol. 69, case 5. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

Pour expédition conforme délivrée sur papier libre aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et

Associations.

Luxembourg, le 18 février 1998.

E. Schlesser.

(09133/227/57)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

OUDENARDE S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-2449 Luxembourg, 17, boulevard Royal.

R. C. Luxembourg B 55.628.

Les statuts coordonnés de la société ont été déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 18 février 1998.

E. Schlesser.

(09134/227/8)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

PACIFIC WEST, GmbH, Gesellschaft mit beschränkter Haftung.

Gesellschaftssitz: L-2449 Luxemburg, 25B, boulevard Royal.

H. R. Luxemburg B 50.811.

Im Jahre neunzehnhundertsiebenundneunzig, am zweiundzwanzigsten Dezember.
Vor Notar Edmond Schroeder, mit dem Amtssitze zu Mersch.

Sind erschienen:

1.- LUXFOOD INTERNATIONAL S.A., eine Gesellschaft luxemburgischen Rechts, mit Gesellschaftssitz in

Luxemburg,

hier vertreten durch den Delegierten des Verwaltungsrates Herrn Bert Ehses, Gschäftsmann, wohnhaft in D-54470

Graach, Schäferei.

2.- Herr John Kartheiser, Fiskalist, wohnhaft in Luxemburg,
hier vertreten durch Herrn Jean-Marie Boden, Steuerberater, wohnhaft in Luxemburg,
auf Grund einer Vollmacht unte Privatschrift,
welche Vollmacht gegenwärtiger Urkunde beigebogen bleibt, um mit derselben einregistriert zu werden.
Welche Komparenten erklären alleinige Gesellschafter zu sein der Gesellschaft mit beschränkter Haftung PACIFIC

WEST, GmbH, mit Sitz in Luxemburg, gegründet laut Urkunde aufgenommen durch Notar Gérard Lecuit, in dem
Amtssitze in Hesperingen, am 27. März 1995, veröffentlicht im Mémorial, Recueil Spécial des Sociétés et Associations C
vom 26. Juli 1995, Nummer 343.

Die Satzung wurde zuletzt abgeändert laut Urkunde aufgenommen durch den instrumentierenden Notar am 6. August

1997, noch nicht veröffentlicht.

Die Gesellschafter bitten den instrumentierenden Notar folgende Beschlüsse zu beurkunden:

<i>Erster Beschluss

Die Gesellschafter beschliessen das Gesellschaftskapital um vier Millionen luxemburgische Franken (4.000.000,- LUF)

zu erhöhen, um es von seinem jetzigen Stand von zwölf Millionen vierhunderttausend luxemburgischen Franken
(12.400.000,- LUF) auf sechzehn Millionen vierhunderttausend luxemburgische Franken (16.400.000,- LUF) zu bringen,
durch Schaffung und Ausgabe von viertausend (4.000) neuen Anteilen zu je eintausend luxemburgischen Franken (1.000,-
LUF).

Die viertausend (4.000) neue Anteile sind ganz in bar einbezahlt worden durch die Gesellschaft luxemburgischen

Rechts LUXFOOD INTERNATIONAL S.A., wie dies dem Notar nachgewiesen wurde, was dieser ausdrücklich
anerkennt.

16750

<i>Zweiter Beschluss

Auf Grund dieser Kapitalerhöhung wurde Artikel sechs der Satzung abgeändert wie folgt:
«Art. 6.  
Das Gesellschaftskapital beträgt sechzehn Millionen vierhunderttausend luxemburgische Franken (16.400.000,- LUF),

eingeteilt in sechzehntausendvierhundert (16.400) Anteile mit einem Nominalwert von je eintausend luxemburgischen
Franken (1.000,- LUF), voll einbezahlt.

Das Gesellschaftskapital ist wie folgt gezeichnet:
1.- LUXFOOD INTERNATIONAL S.A., eine Gesellschaft luxemburgischen Rechts,

mit Sitz in Luxemburg …………………………………………………………………………………………………………………………………………

16.394 Anteile

2.- Herr John Kartheiser, Fiskalist, wohnhaft in Luxemburg…………………………………………………………………

 6 Anteile  

Total: …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

16.400 Anteile»

<i>Erklärung

Der unterzeichnete Notar bestätigt dass gemäss Artikel 32-1 vom Gesetz über Handelsgesellschaften sowie dieses

abgeändert wurde, die Bedingungen von Artikel 26 dieses Gesetzes erfüllt sind.

<i>Kosten

Der Gesamtbetrag der Kosten, Ausgaben, Vergütungen und Auslagen, unter welcher Form auch immer, welche der

Gesellschaft aus Anlass gegenwärtiger Urkunde entstehen, beläuft sich auf ungefähr einhunderttausend luxemburgische
Franken (100.000,- LUF).

Worüber Urkunde, aufgenommen und geschlossen zu Luxemburg, am Datum wie eingangs erwähnt.
Und nach Vorlesung alles Vorstehenden an die Komparenten, alle dem Notar nach Namen, Vornamen, Stand und

Wohnort bekannt, haben alle mit Uns Notar gegenwärtige Urkunde unterschrieben.

Gezeichnet: Ehses, Boden, Schroeder.
Enregistré à Mersch, le 24 décembre 1997, vol. 404, fol. 37, case 12. – Reçu 40.000 francs.

<i>Le Receveur (signé): Kerger.

Für gleichlautende Ausfertigung dem Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations, zwecks Veröffentlichung erteilt.
Mersch, den 12. Januar 1998.

E. Schroeder.

(09135/228/61)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

PACIFIC WEST, GmbH, Société à responsabilité limitée.

Siège social: L-2449 Luxembourg, 25B, boulevard Royal.

R. C. Luxembourg B 50.811.

Statuts coordonnés déposés au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.
Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Mersch, le 16 février 1998.

E. Schroeder.

(09136/227/8)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

PUBLICASH, SICAV, Société d’Investissement à Capital Variable.

Siège social: L-1470 Luxembourg, 69, route d’Esch.

R. C. Luxembourg B 39.213.

Le conseil d’administration du 13 octobre 1997 a coopté avec effet au 24 septembre 1997 Monsieur Gerrit Van Daele

et Madame Edith Berneman à la fonction d’administrateur en remplacement de Madame Isabelle De Voeght et de
Monsieur Carlier d’Odeigne, démissionnaires. Ces cooptations seront ratifiées lors de l’Assemblée Générale Annuelle
de 1998.

Le conseil d’administration se compose dès lors de Madame Edith Berneman et de Messieurs Geert De Baere, Marc

Hoffman, Gerrit Van Daele et Luc Walravens.

<i>Pour PUBLICASH, SICAV

BANQUE INTERNATIONALE A LUXEMBOURG

Société Anonyme

Signature

Signature

Enregistré à Luxembourg, le 20 février 1998, vol. 503, fol. 31, case 6. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09143/006/17)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

POSANCRE S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1342 Luxembourg, 42, rue de Clausen.

R. C. Luxembourg B 56.116.

Le bilan au 31 décembre 1996, enregistré à Luxembourg, le 20 février 1998, vol. 503, fol. 35, case 4, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 24 février 1998.

(09139/000/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

16751

NARECO S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1449 Luxembourg, 18, rue de l’Eau.

R. C. Luxembourg B 27.195.

<i>Extrait des résolutions adoptées lors de l’assemblée générale ordinaire des actionnaires

<i>tenue le 10 juin 1996 au siège de la société

Les comptes annuels de l’exercice social clôturant au 31 décembre 1995 ainsi que les rapports du Conseil d’Admini-

stration et du Commissaire aux Comptes y relatifs sont approuvés.

Par vote spécial décharge est donnée aux Administrateurs et au Commissaire aux Comptes pour l’exercice de leurs

mandats pour l’exercice clôturé au 31 décembre 1995.

Conformément à l’article 100 de la loi du 10 août 1915 sur les sociétés commerciales, l’assemblée décide de continuer

l’activité de la société, malgré la perte de plus de la moitié du capital.

Les mandats des Administrateurs et du Commissaire aux Comptes Monsieur sont renouvelés pour une année supple-

mentaire et expireront avec l’assemblée générale ordinaire statuant sur les comptes de l’exercice 1996.

Pour extrait sincère et conforme

Signature

<i>Un mandataire

Enregistré à Luxembourg, le 16 février 1998, vol. 503, fol. 16, case 3. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09126/780/21)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

NARECO S.A., Société Anonyme.

Siège social: L-1449 Luxembourg, 18, rue de l’Eau.

R. C. Luxembourg B 27.195.

<i>Extrait des résolutions adoptées lors de l’assemblée générale ordinaire des actionnaires

<i>tenue le 17 juillet 1997 au siège de la société

Les comptes annuels de l’exercice social clôturant au 31 décembre 1996 ainsi que les rapports du Conseil d’Admini-

stration et du Commissaire aux Comptes y relatifs sont approuvés.

Par vote spécial décharge est donnée aux Administrateurs et au Commissaire aux Comptes pour l’exercice de leurs

mandats pour l’exercice clôturé au 31 décembre 1996.

Conformément à l’article 100 de la loi du 10 août 1915 sur les sociétés commerciales, l’assemblée décide de continuer

l’activité de la société, malgré la perte de plus de la moitié du capital.

Les mandats des Administrateurs à savoir MM. Jean Hamilius Jr, Carlo Rock et Patrick Losch et du Commissaire aux

Comptes Monsieur Jean-Marc Faber sont renouvelés pour une année supplémentaire et expireront avec l’assemblée
générale ordinaire statuant sur les comptes de l’exercice 1997.

Pour extrait sincère et conforme

Signature

<i>Un mandataire

Enregistré à Luxembourg, le 16 février 1998, vol. 503, fol. 16, case 3. – Reçu 500 francs.

<i>Le Receveur (signé): J. Muller.

(09127/780/22)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

SCHOLUX S.A., Société Anonyme.

Siège social: Luxembourg.

Le bilan au 31 décembre 1996, enregistré à Luxembourg, le 18 février 1998, vol. 503, fol. 22, case 10, a été déposé au

registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

Pour mention aux fins de la publication au Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations.
Luxembourg, le 20 février 1998.

FIDUCIAIRE JOSEPH TREIS

A. Huberty

(09151/601/9)  Déposé au registre de commerce et des sociétés de Luxembourg, le 24 février 1998.

16752


Document Outline

S O M M A I R E

PROVENCE INVESTISSEMENTS S.A.

EPARGNE OBLIGATAIRE GLOBALE

BENARO HOLDING S.A.

INTER-TRANSAC S.A.

TOP MASTERS

ROCADE DE BONNEVOIE S.A.

BI-FIT TRADING S.A.

OPPENHEIM INVESTMENT MANAGEMENT INTERNATIONAL S.A. 

FUNDSELECT

TRIRO S.A.H.

TRIRO S.A.H.

BALI S.A.

BANCO MERCANTIL DE SÃO PAULO INTERNATIONAL S.A.

PEVÊ INTERNATIONAL  LUXEMBOURG  S.A.

PEVÊ INTERNATIONAL  LUXEMBOURG  S.A.

PEVÊ INTERNATIONAL  LUXEMBOURG  S.A.

BANCO MERCANTIL DE SÃO PAULO INTERNATIONAL S.A.

KAUPTHING MANAGEMENT COMPANY S.A.

KENMARE INVESTMENTS S.A.

KEYSTONE INVESTMENTS S.A.

LA MAISON DE LA PERLE ET DU BIJOU S.A.

LLOYDS INTERNATIONAL LIQUIDITY. 

LLOYDS INTERNATIONAL PORTFOLIO

LOGIS NAUTIQUES S.A.

LONRHO CONTINENTAL INVEST S.A.

LUCOSY

LUCOSY

MERCHBANC

LUXEMBOURG SHIPPING SERVICES S.A.

LUX-WEEKEND S.A.

MAUBOURG INVESTISSEMENTS S.A.

MAUBOURG INVESTISSEMENTS S.A.

MIRAMBEAU S.A.

MIRAMBEAU S.A.

MUNSTER

MUNSTER

MUST INFO S.A.

MUSIC INTERNATIONAL FINANCE S.A.

MUSIC INTERNATIONAL FINANCE S.A.

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG

NFC INTERNATIONAL HOLDINGS LUXEMBOURG S.A.

OUDENARDE S.A.

OUDENARDE S.A.

PACIFIC WEST

PACIFIC WEST

PUBLICASH

POSANCRE S.A.

NARECO S.A.

NARECO S.A.

SCHOLUX S.A.